Demande d'aide : volontaires pour relire mon "livre" sur les bolets

103 messages Page 1 sur 7

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Bonjour à tous.

De puis le temps que j'en parle, mon "livre" sur les bolets commence à se concrétiser. J'ai passé des heures à me former à utiliser un logiciel d'édition et je me suis lancé dans l'aventure. Je sais bien que je ne le publierai jamais car je n'ai aucune espèce de légitimité pour écrire sur le sujet et car je ne dispose par ailleurs pas des droits d'auteur sur les photos, glanées sur internet. J'ai malgré tout décidé de faire "comme si" parce que je trouvais cela agréable et stimulant et car je souhaite malgré tout l'offrir à quelques amateurs de ma connaissance. Cela explique d'ailleurs l'utilisation fréquente des noms communs en français au lieu des noms scientifiques en latin, pour ne pas trop rebuter les néophytes, alors que la rigueur voudrait que je systématique le recours au latin.

En l'état actuel, j'ai presque achevé la mise en page, rédigé une longue introduction présentant les caractères à examiner chez les bolets, proposé une clé de détermination visuelle des genres (j'ai repris celle du Courtecuisse), puis une clé des Boletus et une clé pour chaque section (dont le découpage suit les sous-sections du Lannoy et Estades). J'ai fiché la plupart des espèces de Boletus présentes en France (avec quelques notices pour certaines formes/variétés). Le reste des "bolets" au sens large reste à faire, mais je pense dans un premier temps reprendre purement et simplement les descriptions du GEPR pour effectuer un premier tirage du livre, afin qu'il soit utilisable dès cet été. Je ficherai plus en détails les autres genres ensuite, sachant que cela représente un travail considérable de parcourir des centaines de photos et de sélectionner celles qui conviennent le mieux. J'avais également prévu d'intégrer la clé synoptique des Boletus et des Leccinum de Geoffrey Kibby, traduite en français, mais apparemment, il y a de multiples erreurs dans la version que je possède (2012 : elle aurait été corrigée depuis), donc j'ai été contraint de la retirer pour le moment, à mon grand regret.

Il reste encore un gros travail de relecture, correction des fautes de français, harmonisation de certaines formulations ou styles de caractères, transformation en guillemets français, amélioration des photos de l'introduction, mais je vais m'y employer dès que possible.

Tout ça pour dire qu'après avoir abattu tout ce travail - même si je sais qu'il paraîtra forcément dérisoire aux yeux des plus experts d'entre vous - je ressens le besoin de regards extérieurs sur le résultat.

Evidemment, je n'ai pas la prétention de vous demander une relecture intégrale : soyons honnête, ce n'est pas aussi gratifiant que de relire le dernier livre de Guillaume Eyssartier avant publication... Cependant, si certains parmi vous acceptaient de relire quelques passages, par exemple sur les espèces que chacun maîtrise le mieux, c'est avec beaucoup de bonheur que je lirais les corrections ou les remarques que vous pourriez faire à leur sujet (erreurs de description, informations oubliées, erreur de détermination d'une espèce photographiée, imprécision dans le vocabulaire, etc.).

Je peux fournir en message privé à tous ceux qui le souhaitent une version PDF.

Quoiqu'il en soit, retours ou pas, ce résultat, c'est en partie à vous que je le dois car c'est vous qui m'avez permis de progresser sans me décourager, même si mes connaissances restent encore très modestes. L'objectif de cet ouvrage, c'est avant tout d'apprendre en le rédigeant puis en l'utilisant.

Un grand merci à vous tous. :clindoeil:

Thomas
Modifié en dernier par Thomas le 08 mai 2020, 11:15, modifié 3 fois.

Ghislaine

Messages : 5439
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Bonjour Thomas.
Je ne peux qu'être impressionnée par ce travail. Bravo.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Merci Ghislaine !

Si tu as des remarques, n'hésite pas, que ce soit sur le fond ou sur la forme.

castor74

Avatar du membre
Messages : 15301
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Bonjour, je suis un ancien typographe, alors tu penses si je connais toutes les arcanes de la mise en pages. Je suis donc passé du plomb à l'ordinateur, en passant par toutes les étapes intermédiaires de l'évolution du métier. J'ai travaillé pendant des années sous XPress et InDesign, entre autres. Je trouve que tu as fait un excellent boulot, bravo ! Cependant, je suis toujours tâtillon concernant la microtypographie, très largement bafouée de nos jours. Par exemple, les guillemets ne sont pas corrects, on doit utiliser les chevrons (« »), ce qu'on appelle les «guillemets français». On va me répondre que ce n'est qu'un détail, mais si on aime la belle typographie c'est incontournable de respecter certaines règles. Sur le fond je ne sais pas encore je n'ai pas pris le temps de lire en entier quelques pages… Je t'envoie quand même de forts encouragements pour la suite !
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Bonjour, Castor !

Merci pour ces encouragements : venant d'un professionnel comme toi, cela me touche beaucoup.

Je suis entièrement d'accord avec toi pour les guillemets : je te rassure, j'ai laissé ces guillemets anglais pour le moment, le temps de terminer l'ouvrage, mais j'ai bien l'intention de procéder ensuite à un remplacement global par des chevrons. Je suis, comme toi et comme d'autres ici, très à cheval sur la défense de la langue française contre l'anglicisation galopante.

C'est avec grand plaisir que je lirai tes remarques sur l'aspect mycologique si tu trouves un jour le temps de relire quelques fiches des espèces que tu connais le mieux.

Encore un grand merci à toi.

castor74

Avatar du membre
Messages : 15301
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Bravo encore pour ce souci du détail qui t'honore, cela devient extrêmement rare dans le métier. Et je sais de quoi je parle, après 34 ans d'expérience. Je relirai avec plaisir quelques pages concernant les espèces que je connais le mieux. :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Je t'en remercie par avance, Castor.

Quand au souci du détail, je fais de mon mieux. Malheureusement, ma génération y est peut-être moins sensible et sensibilisée et j'ignore probablement de nombreuses règles qui doivent être des évidences pour toi. En apprenant à me dépatouiller avec le logiciel, j'ai pu me rendre compte de la précision requise pour travailler dans l'édition et cela me rend très admiratif de la rigueur des professionnels qui œuvrent dans ce secteur. :clindoeil:

Tout en essayant de ne pas l'idéaliser, je suis assez nostalgique d'une époque où l'on se pliait avec plus de respect et de discipline à des règles "parce que c'est ainsi et pas autrement", conscient qu'on est tout petit face à l'Histoire longue de la codification progressive d'une langue qu'il ne nous appartient pas de maltraiter à notre convenance. Si tu voyais, par exemple, à quel point la ponctuation est massacrée voire tout bonnement ignorée par mes élèves... Je me console comme je peux en me disant que tous n'écrivaient pas non plus à la perfection par le passé et que certains progresseront en grandissant. Mais tout cela nous éloigne de notre propos initial.

Merci d'avance, donc, pour tes futures remarques.

castor74

Avatar du membre
Messages : 15301
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Je te rejoins à 100%. Juste une question: quel logiciel utilises-tu? On dirait du InDesign, comme ça... :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
En effet, c'est bien InDesign.

Castor n'identifie pas que les champignons : il excelle aussi dans les logiciels, et sans avoir besoin de microscope ! :lol:

castor74

Avatar du membre
Messages : 15301
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
13 févr. 2020, 17:38Thomas a écrit :
En effet, c'est bien InDesign.

Castor n'identifie pas que les champignons : il excelle aussi dans les logiciels, et sans avoir besoin de microscope ! :lol:
:grandsourire: J'ai utilisé - et j'utilise encore - XPress, très largement répandu dans les années 90-2000, un peu moins maintenant. Je reconnais leurs fichiers à de petits détails, certaines finesses dans l'aspect des lignes et de la gestion fine de la typographie. Ce serait long à expliquer, et finalement peu utile. L'un comme l'autre font du travail très propre, si l'utilisateur est soigneux et consciencieux. :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2390
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Voici quelques corrections mineures :
p. 10
Qu'entends-tu par "familles traditionnelles" ?

p. 11
Il faudrait ajouter le genre Fuscoboletinus qui est devenu Suillus.
Il faudrait ajouter le genre Boletellus qui est devenu Aureoboletus.
Pourquoi Xerocomellus est-il dans l'ancienne classification ? Il a été introduit en 2008, ce qui est déjà dans l'ère de la phylogénétique.

p. 12
Voir le tableau des espèces de bolets européennes fourni.
Tu as oublié un "C." devant kluzakii.
Les Caloboletus peuvent être tout de même assez bleuissants.
Blanco-Dios (la personne qui a réussi à embrouiller pendant presque dix ans la nomenclature des bolets) a recombiné plusieurs autres espèces au genre Leccinellum. Difficile de savoir si c'est justifié de les conserver sans analyses phylogénétiques. Je te laisse choisir.
Tu cites deux fois Leccinum pseudoscabrum. Il s'agit de l'ex-Leccinum carpini, devenu un Leccinellum.

p. 34
Suillus variegatus, par exemple ne rentre pas dans la clé car il n'a pas d'anneau net ni de chapeau nettement visqueux
Pour différencier les Xerocomus des Boletus, je le ferais avec :
- Cuticule veloutée au toucher, pied attenué à la base => Xerocomus
- Cuticule grasse ou lisse au toucher, pied obèse => Boletus

p. 49
Boletus fulvomaculatus => Boletus edulis f. fulvomaculatus

p. 130
Boletus luridus var. rubiceps => Boletus luridus var. rubriceps
Bolets.xlsx
Liste des espèces de bolets d'Europe
(13.04 Kio) Téléchargé 35 fois
P.-S. : Désolé pour les yeux des typographes, mais j'ai utilisé des guillemets anglais. Les guillemets français ne sont pas accessibles sur un clavier suisse.
Mycologue intégriste radicalisé.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8941
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Comme je te l'ai déjà dit de nombreuses fois, je suis stupéfait par ton travail. Evidemment, il ne s'adresse pas aux grands spécialistes, mais peut servir de piqure de rappel pour certains. Bravo encore Thomas. Tu peux m'envoyer le PDF je l'imprimerai pour y jeter un œil. Comme ça rapidement, j'ai vu que la période pour B. pinophilus n'est pas vraiment juste, car, d'après moi, c'est une espèce qui aime bien les températures fraiches d'octobre, voir même celles de mai. Je mettrais mai, septembre, octobre et novembre.

B. erythropus, dès le 10-15 avril dans les Vosges.

Dommage pour les droits photo, en plus tu n'as pas été radin !
Modifié en dernier par Fouad le 13 févr. 2020, 19:07, modifié 3 fois.

Jean Pierre

Avatar du membre
Messages : 5098
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Nom : Jean Pierre Raverat
Association : Association Mycologique Féréopontaine
Localisation : Seine Port (77)
Site Internet

Message par Jean Pierre »
Bonsoir Thomas,
Je n'y connais rien à la typographie, mais je suis admiratif devant ton boulot.
Je ne m'attendais pas à un tel résultat Félicitations.
Jean Pierre Raverat.
http://www.champignons77.org/

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2390
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
J'ai oublié de préciser que je n'avais pas encore tout lu. C'est déjà impressionnant.
Mycologue intégriste radicalisé.

Thomas

Avatar du membre
Messages : 564
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Merci beaucoup pour ces corrections, Nicolas !

Par familles traditionnelles, j'entends celles d'avant les nombreuses subdivisions survenues dans les années 2010 (je dis ça vaguement : je n'ai pas tes notions sur l'histoire des remaniements successifs), donc pour faire simple les genres encore utilisés dans le GEPR 3. Peut-être devrais-je le formuler différemment...

Concernant le tableau, c'est une simple reproduction de celui proposé par Guillaume Eyssartier dans Champignons : Tout ce qu'il faut savoir en mycologie. Je vais réfléchir à intégrer tes suggestions, en particulier concernant le genre Xerocomellus.

Bonne remarque concernant Suillus variegatus : j'ai récolté pour la première fois cette espèce cet automne, et elle m'avait en effet décontenancé... La clé utilisée est celle de Roger Courtecuisse, celle que tu suggères correspond plutôt à la démarche de Guillaume Eyssartier, ajoutée par la suite.
Je vais réfléchir à ce cas épineux... (Modification : En fait, la page correspond à un semblant de clé afin d'expliquer le fonctionnement d'une clé : elle n'est donc pas complète du tout et si tu regardes la clé illustrée, S. variegatus est bien indiqué dans un petit renvoi et je combine les informations sur la silhouette et le revêtement pour différencier Xerocomus et Boletus
13 févr. 2020, 18:50Fouad a écrit :
Comme je te l'ai déjà dit de nombreuses fois, je suis stupéfait par ton travail. Evidemment, il ne s'adresse pas aux grands spécialistes, mais peut servir de piqure de rappelle pour certains. Bravo encore Thomas. Tu peux m'envoyer le PDF je l'imprimerai pour y jeter un œil. Comme ça rapidement, j'ai vu que la période pour B. pinophilus n'est pas vraiment juste, car, d'après moi, c'est une espèce qui aime bien les températures fraiches d'octobre, voir même celles de mai. Je mettrais mai, septembre, octobre et novembre.
Merci beaucoup pour ce beau compliment, Fouad ! C'est très gentil. Je vais t'envoyer le PDF de ce pas.
Et tu as raison pour B. pinophilus : j'ai effectivement lu des informations qui vont dans le même sens aujourd'hui. Je vais corriger cela.
13 févr. 2020, 18:51Jean Pierre a écrit :
Bonsoir Thomas,
Je n'y connais rien à la typographie, mais je suis admiratif devant ton boulot.
Je ne m'attendais pas à un tel résultat Félicitations.
Merci à toi aussi Jean-Pierre ! A défaut de briller dans les identifications - mais ça viendra, je l'espère - je suis content que mon travail rencontre un accueil favorable de ta part.
103 messages Page 1 sur 7