Boletus aestivalis tardif

9 messages Page 1 sur 1

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7809
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonjour,

Je ne voulais pas mettre ce bolet en QSJ pour ne pas faire dix pages sur une espèce courante et que j'ai eu entre les mains :clindoeil: et même dégustée; mon unique cèpe consommé cet automne.

Sous un grand chêne, je trouve quasiment tous les étés quelques B. aestivalis entre juin et juillet. Au même endroit, un beau bébé d'un demi kilo - chapeau mat, non craquelée, brun ochracé clair, chair sous-cuticulaire blanche et pied identique à celui d'un edulis - et deux autres un peu plus loin sous châtaignier et sycomore, imbibés. Le même jour, des quantités de C. nebularis, L. nuda et C. tubaeformis !

Est-ce une question de profondeur du mycélium ? Superficiel chez les espèces tardives sus-citées et plus profond chez les bolets, donc se trouvant dans une couche encore tempérée ?
IMG_0451.jpg
IMG_0454.jpg
IMG_0468.jpg

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6678
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Tu es sûr que ce ne sont pas des edulis ?

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7809
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Did 70 a écrit :
Tu es sûr que ce ne sont pas des edulis ?
Oui, certain.

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6678
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Fouad a écrit :
Did 70 a écrit :
Tu es sûr que ce ne sont pas des edulis ?
Oui, certains.
Bon bon ! :cool:

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7809
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
J'ajoute l'odeur bien différente entre les deux espèces Didier. B. aestivalis ne possède pas cette odeur typique de cèpe, sauf à la cuisson.

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6678
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Fouad a écrit :
J'ajoute l'odeur bien différente entre les deux espèces Didier. B. aestivalis ne possède pas cette odeur typique de cèpe, sauf à la cuisson.
Tu as du "pif ", la seule différence c'est un gout un peu plus sucré pour aestivalis ! :clindoeil:

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15567
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Lachenal-Montagne
Prénom : Jean-Pierre
Société : Société Mycologique de France
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonjour,

T'as pas de chance si c'est le seul aestivalis de l'année et qu'en plus c'est un edulis :clindoeil: - ça semble déjà l'hiver chez toi. En région parisienne, à part les premiers nébuleux (mais aucune tubaeformis ni trompette), on s'est plutôt fait la remarque à l'expo de la SMF qu'on avait plusieurs espèces réputées estivales ou méridionales, comme satanas, inespérées à la veille de la Toussaint. Faute de pluie avant le 22 septembre, la saison a démarré très tard mais en fanfare : les pluies se répétant, 2019 restera une bonne année à champignons et une mémorable année à cèpes.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7809
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Non Jp, j'ai trouvé B. aestivalis et B. aereus en juillet, puis edulis à la mi-août !

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7809
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Des B. aestivalis jeunes ont été récoltés ce 5 novembre dans les Vosges !
9 messages Page 1 sur 1