Fleurs du maquis 223

10 messages Page 1 sur 1

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18637
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonsoir à toutes et à tous,

De retour de cinq semaines en Corse, je ne vais pas vous présenter de champignons - totalement absents en cette saison (comme hélas dans d'autres régions qui, elles, auraient dû être plus arrosées), je n'ai aperçu en tout et pour tout qu'un vieux Pisolithus sp. entièrement "poussiéreux" - ce sera une "fleur du maquis" facile, d'autant qu'elle n'est nullement cantonnée au maquis (ici plutôt en moyenne montagne, à 1200 m près de la bergerie de l'Arate, vers le lac de Creno) ni particulièrement à la Corse : commune dans toutes les régions tempérées du globe, souvent indésirée, mais parfois bien jolie.

On laisse aux archi-débutants bien sûr.
Cliquer sur l'image pour agrandir
Cliquer sur l'image pour agrandir
Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2771
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Bon retour parmi nous !
R. u. ? Est-ce l'un des seuls que j'arrive à reconnaître ? (Oui, je suis débutant dans ce genre :grandsourire: )
Mycologue intégriste radicalisé.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9885
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Content de te lire de nouveau, Jean-Pierre !
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 20464
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Genre très compliqué, que Denis Jordan lui-même a renoncé à étudier, tant il n'obtient des experts (qu'il consulte en Europe entière à propos de ses récoltes) que des réponses généralement assez évasives, du style : il se peut que ce soit..., mais...
Peut-être R.f.
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18637
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
05 août 2020, 23:37NSchwab a écrit :
Bon retour parmi nous !
R. u. ? Est-ce l'un des seuls que j'arrive à reconnaître ? (Oui, je suis débutant dans ce genre :grandsourire: )
Bonjour,

À vrai dire, mes propres connaissances de ces plantes ne dépassent guère le nom du genre, dont je lis qu'il est subdivisé en multiples sous-genres puis en espèces effectivement plus ou moins définies/reconnues selon les auteurs, ce qu'Yves vient de confirmer.

Il y a du rose dans la fleur photographiée mais pas assez à mon avis pour qu'il s'agisse de R. u., j'en étais resté du côté de l'espèce la plus commune mais je suis tout ouïe si nos botanistes veulent/peuvent aller plus loin. La photo originale avant recadrage ne montre pas plus les feuilles, c'est juste pris à la va-vite au téléphone parce que la fleur m'a paru jolie.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18637
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Alors, à part Nommo et Yves, personne d'autre ne veut se mouiller, ou se griffer ? On en reste à Rubus cf. fruticosus ?

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

castor74

Avatar du membre
Messages : 16321
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Bonjour, un genre hyper compliqué auquel je ne me frotte pas... :cool:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18637
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
07 août 2020, 08:59castor74 a écrit :
...auquel je ne me frotte pas... :cool:
Hi-hi. Tu as bien raison, il faut se méfier des ronces. Même celle des ébénistes paraît-il, on peut s'y noyer...

Je renomme au mieux.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

DUBS

Messages : 2848
Enregistré le : 20 déc. 2008, 18:14
Localisation : NO Massif Central

Message par DUBS »
Bonjour
le genre Rubus !! c'est plus qu'inextricable pour le moment.. nous ne sommes pas 15 dans toute la France a essayé de s'y retrouver.. et il faut un nombre d'éléments pour chaque espèce pour essayer de la cerner
Je sais même pas si il y a même un "amateur de ronce en Corse" ? enfin je n'en connais pas
Pour donner une idée il y a quasi chaque année une rencontre nationale des "rubologues français" : à chaque fois c'est à peine un dixième des espèces qui trouve un nom
En 2019 la rencontre a eu lieu en forêt de tronçais dans le nord du 03 : en 3 jours près de 70 espèces différentes récoltées et seulement 16 avec un nom connu..!! :confus:
Dans mon secteur je m'y suis attelé depuis une demi-douzaine d'années, je dois être à 150 taxons différents et pas un quart avec un nom et il y en a sûrement autant à découvrir et décrire..
chaque région a ses spécificités, les seules choses de sûr c'est que plus on va vers le SE moins il y a d'espèces (même très peu), et au dessus de 1000m c'est pareil.. Donc pratiquer la ronce dans le midi au dessus de 1000m et vous serez pas ennuyé par une foule d'espèces :lol: :grandsourire:
Pascal

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18637
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Merci Pascal de ce commentaire désabusé et humoristique. Ça tombe bien, c'est précisément dans l'extrême sud-est et au dessus de 1000 m que je randonne le plus souvent mais même si c'est plus simple je promets que je n'essaierai pas d'identifier la moindre ronce, juste de les éviter comme mes mollets l'ont toujours fait. Ça a du bon sens, le mollet.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne
10 messages Page 1 sur 1