Lichen brun-noir

Tout sur les lichens (Déterminations, Qui suis-je ?, ...)
5 messages Page 1 sur 1

Patrice

Avatar du membre
Messages : 1166
Enregistré le : 12 sept. 2007, 15:06
Localisation : Paris

Message par Patrice »
Bonsoir,
Cela fait longtemps qu'il n'y a pas eu un lichen.
En voici un, ramassé à haute altitude (1800m), sur un rocher. La réaction à P est orange vif.
p.jpg
p_-_detail.jpg
J'ai trouvé et je vous le soumets pour que vous cherchiez aussi.
Amicalement
Patrice


[Renommé selon la convention du forum le 16/01/19 - Jplm]
Modifié en dernier par Patrice le 17 oct. 2010, 19:06, modifié 1 fois.
Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.

jlouis

Messages : 5382
Enregistré le : 04 juil. 2008, 10:40
Nom : Jean-Louis Besson

Message par jlouis »
Bonjour Patrice

HOuu tu as une beauté ici !
C'est très étrange ces pseudocyphelle ?

Curieux de savoir !
jlouis

Toño

Messages : 478
Enregistré le : 15 juil. 2007, 00:08
Localisation : Madrid

Message par Toño »
Ok, pseudocyphelles.

Debe tratarse de Melanelia stygia (L.) Essl.


N.B. Bonitas imágenes Patrice.

Amitiés
Antonio Valero

jlouis

Messages : 5382
Enregistré le : 04 juil. 2008, 10:40
Nom : Jean-Louis Besson

Message par jlouis »
Toño a écrit :
Ok, pseudocyphelles.
Debe tratarse de Melanelia stygia (L.) Essl.
N.B. Bonitas imágenes Patrice.
Amitiés
Antonio Valero
Bonjour Antonio
merci à toi, je ne l'ai jamais rencontré. Avec ces pseudocyphelles je cherché du coté des Cetraria...(elle en était néanmoins une...)
Bravo Patrice pour la photo.

Melanelia stygia (L.) Essl.
Syn. Cetraria stygia (L.) Schaer., Parmelia reagens (Servít) Gyeln., Parmelia stygia (L.) Ach., Parmelia stygia var.
septentrionalis Lynge
Lichénisé, non lichénicole.
Montagnes (essentiellement hautes montagnes), y compris en Corse. Assez commun.
05!S, 06!, 07!Ba, 12, 15!, 2A, 2B, 30, 31, 34!C, 38!A, 42, 48!, 63!Bo, 64, 65!, 66!, 67, 68, 73!, 74!, 77!Bo, 88.
Saxicole, sur rochers exposés (sommets, surfaces horizontales ou inclinées) de roches silicatées, calcifuge,
acidophile, mésophile ou xérophile, astégophile, héliophile, anémophile, héminitrophile. De l’étage montagnard à
l’étage nival.

Patrice

Avatar du membre
Messages : 1166
Enregistré le : 12 sept. 2007, 15:06
Localisation : Paris

Message par Patrice »
Bonsoir,
Bon je crois que je n'ai rien à rajouter. Bravo Toño et J-louis merci pour toutes ces informations.
Content de te retrouver Toño
Amicalement
Patrice
Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.
5 messages Page 1 sur 1