Clé des espèces de Chlorophyllum présentes en Europe

Ici, vous pouvez présenter des liens internet utiles (clés, descriptions, ...) qui permettront une meilleure détermination...
9 messages Page 1 sur 1

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Bonsoir,
Le genre Chlorophyllum a récemment été revisité. Désormais, une confusion règne chez le grand public à propos de celui-ci. J'ai donc adapté aujourd'hui une clé pour la détermination des Chlorophyllum d'Europe.
Clé du genre Chlorophyllum en Europe.pdf
(162.83 Kio) Téléchargé 132 fois
Mycologue intégriste radicalisé.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8928
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Salut Nico :clindoeil:
L. rhacodes ne possède pas de calotte ?

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
26 janv. 2020, 19:56Fouad a écrit :
Salut Nico :clindoeil:
L. rhacodes ne possède pas de calotte ?
Si, mais elle n'est pas importante pour la détermination. Chlorophyllum olivieri et Chlorophyllum brunneum ont des calottes de couleur brune également.
Mycologue intégriste radicalisé.

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Bonjour,
Une nouvelle étude pour le genre a été publiée. Il y est décrit une nouvelle espèce et l'hypothèse comme quoi Chlorophyllum arizonicum sensu Sarasini & Contu ne serait pas la même espèce que celle présente sur le continent américain y est présentée. Je souhaite donc la mettre à jour au plus vite.
Malheureusement, je ne possède pas l'article décrivant Chlorophyllum arizonicum sensu Sarasini & Contu. Est-ce que quelqu'un du forum peut me le transmettre ?
Voici la référence :
Sarasini M. Contu M. 2001. Endoptychum arizonicum (Gasteromycetes) in Italia. Rivista di Mycologia 3: 247–251.
Mycologue intégriste radicalisé.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Il y aurait donc 8 espèces de Chlorophyllum en Europe. Et là dedans y en a t-il une de comestible ?

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
12 mars 2020, 21:55Jplm a écrit :
Il y aurait donc 8 espèces de Chlorophyllum en Europe. Et là dedans y en a t-il une de comestible ?

Jplm
Cela dépend de ce que l'on appelle comestible :lol:.
En tout cas, en tant que contrôleur, je laisse passer Chlorophyllum rhacodes, C. olivieri et C. brunneum. Dans la liste recommandée de la VAPKO y figure Macrolepiota rhacodes, qui a été historiquement confondue avec les deux autres.
Mycologue intégriste radicalisé.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Tu mets sur le même plan rhacodes, jadis considérée excellent comestible, et brunneum ?

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2387
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
13 mars 2020, 10:02Jplm a écrit :
Tu mets sur le même plan rhacodes, jadis considérée excellent comestible, et brunneum ?

Jplm
Les deux n'était en pratique pas différenciés à l'époque. S'ils l'étaient, ce n'était pas toujours une différenciation correcte. De plus, des intoxications ont été rapportées pour les deux espèces (probablement également pour Chlorophyllum olivieri) et sont principalement dues à une cuisson insuffisante, des intolérances ou des exemplaires trop âgés. Je ne pense pas qu'il y ait de différence de toxicité entre les deux espèces. A ma connaissance, aucune toxine n'a été isolée des ces espèces.
Mycologue intégriste radicalisé.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Merci.

Chlorophyllum rhacodes et brunneum (appelée à l'époque bohemica ou var. hortensis ou autre) étaient bien différenciées il y a 50 ans (du moins dans les descriptions, sans doute moins sur le terrain) et seule la seconde était réputée dangereuse. J'apprends donc qu'elles sont en fait au même niveau d’innocuité (cueillies fraîches hors zones polluées, bien cuites et en quantité limitée) ou de toxicité (si l'inverse).

Ceci est très bien expliqué sur le site ChampYves.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne
9 messages Page 1 sur 1