Nouvelle étude majeure chez les Inocybaceae

Ici, vous pouvez présenter des liens internet utiles (clés, descriptions, ...) qui permettront une meilleure détermination...
13 messages Page 1 sur 1

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
Bonjour,
Hier, une étude majeure sur les Inocybaceae a été publiée. Elle introduit quatre nouveaux genres dans cette famille. Voici les diagnoses (laissées en leur forme originelle) et quelques détails :

Inocybe
Présent en Europe.
Type : Inocybe relicina
Diagnose (emend.) :
Pleurocystidia present often as thick-walled crystalliferous metuloids (or rarely secondarily lost, and then spores nodulose or projectile-shaped), basidia hyaline and not necropigmented; basidiospores typically amygdaliform (less often elliptic or globose), angular, nodulose, or spinose, hilar appendix distinct in many species; includes few sequestrate forms. Ectomycorrhizal with wide range of plant families.

Nothocybe
Absent en Europe.
Type : Nothocybe distincta
Diagnose :
Pileus finely squamulose-rimulose, stipe fibrillose-pruinose; basidiospores phaseoliform to ovateelliptic with occasional weak angular outline, cheilocystidia often septate and covered apically with a resinous substance, caulocystidia present (at stipe apex) as modified terminal cells of stipitipellis hyphae, pleurocystidia absent. Probable ectomycorrhizal association with Acacia.

Pseudosperma
Présent en Europe.
Type : Pseudosperma sororium
Diagnose :
Cheilocystidia arising from modified basidia, pleurocystidia absent, basidia hyaline or not necropigmented; lamellae adnexed to sinuate; pileus fibrillose or rarely squamulose, often rimose; stipe apex often distinctly pruinose, furfuraceous, or somewhat flocculose, stipe base usually even, stipe context not changing color where bruised; odor often spermatic, like green corn, or honey, occasionally nil; basidiospores usually elliptic to indistinctly phaseoliform. Ectomycorrhizal with wide range of plant families.

Auritella
Absent en Europe.
Type : Auritella dolichocystis
Diagnose :
Cheilocystidia arising as terminal elements of the hyphae of hymenophoral trama, usually >50 μm, or as elongated, hyphal, pyramidal, chains that become thick-walled and incrusted with age, pleurocystidia absent, basidia necropigmented; lamellae free to adnate, pileus tomentose, squarrose, or pitted; context brunnescent in some species, never reddening; basidiospores brownish to very pale brown; pileipellis a cutis, trichoderm, or subhymeniform layer; includes one known sequestrate species. Ectomycorrhizal with Casuarinaceae, Dipterocarpacae, Fabaceae, and Myrtaceae.

Mallocybe
Présent en Europe.
Type : Mallocybe terrigena
Diagnose :
Cheilocystidia often present and arising as terminal elements of the hyphae of hymenophoral trama, usually <50 μm, rarely as short incrusted chains, pleurocystidia absent, basidia necropigmented; lamellae adnate or subdecurrent, pileus often woolly-squamulose and becoming noticeably dark upon application of ammonium hydroxide, context not reddening. Ectomycorrhizal with a wide range of plant families.

Tubariomyces
Présent en Europe.
Type : Tubariomyces inexpectatus
Diagnose :
Basidiomes often small and tubarioid or omphalinoid with decurrent or adnate lamellae; pileus velutinous, furfuraceous, tomentose to squamulose, context not reddening; stipe pruinose throughout and never bulbous, basidia necropigmented; basidiospores pale yellowish brown or ochraceous, apiculus indistinct or small; pleurocystidia absent; cheilocystidia present, thin- or thick-walled, occasionally with pigmented mucoid deposits or rarely crystalliferous; caulocystidia present entire length of the stipe and similar to cheilocystidia; pileipellis a trichoderm or a subhymeniformlike covering of clavate, subcylindric, or irregular (pileocystidiate) terminal hyphae. Presumably ectomycorrhizal with Cistaceae, Fagaceae, Myrtaceae, and Phyllanthaceae.

Inosperma
Présent en Europe.
Type : Inosperma calamistratum
Diagnose :
Basidiospores often phaseoliform, basidia hyaline or necropigmented, cheilocystidia with cyanophilous contents in some species, pleurocystidia absent; stipe base even or bulbous in some species, context often reddening where bruised; odor often distinctive. Ectomycorrhizal with wide range of plant families.

Voici une traduction de la clé fournie dans l'étude :
1. Pleurocystides présentes ,ou, si absentes, les basidiospores sont noduleuses ou en forme de long projectile : Inocybe
1'. Pleurocystides absentes et basidiospores lisses et globuleuses, elliptiques, (sub)amygdaliformes, (sub)phaséoliformes ou avec un contour légèrement angulaire
2. Apex du stipe pruineux, fibrilleux, furfuracé ou floconneux ; basidiomes immuables, basides hyalines (pas nécropigmentées)
2'. Apex du stipe lisse ou basidiomes rougissants ou brunnissants ou basides nécropigmentées
3. Spores elliptiques ou indistinctement phaséoliformes ; répandus et s'associant avec de nombreux genre de plantes, mais pas Acacia ; chéilocystides sans substance résineuse : Pseudosperma
3'. Spores phaséolifmes à ovo-elliptiques, parfois avec un contour légèrement angulaire ; connu uniquement d'Inde tropicale en association avec Acacia ; chéilocystides avec une substance résineuse : Nothocybe
4. Chapeau rimeux et stipe lisse ; basides hyalines et non fines (Q < 4.0) : Inosperma
4'. Chapeau tomenteux, laineux, squarruleux ou crevassé et stipe non lisse ; basides nécropigmentées et fines (Q > 4.0)
5. Basidiomes de petite taille et avec des lames décurrentes distantes ou des lames adnées (habitus tubarioïde, omphalinoïde), pileipellis en palissade d'hyphes subhymeniformes, stipe avec des caulocystides sur toute sa longueur : Tubariomyces
5'. Basidiomes non petits (habitus tricholomatoïde) et lamelles proches, pileipellis variables en structure, mais stipe manquant de caulocystides sur toute sa longueur
6. Basidiomes rougissants et généralement avec une odeur désagréable similaire au poisson, de vieux tonneau, de feuilles de géranium froissées ou terreuse : Inosperma (incluant les ex-Inocybe sect. Cervicolores)
6'. Basidiomes brunnissants ou immuables ; odeur, si présente, mielleuse, désagréable ou différent de celles ci-dessus
7. Chéilocystides > 50 μm (ou absentes si séquestré), à paroi fine et hyalines dans les taxons australiens ou se présentant comme des chaînes pyramidales, pigmentées, paroi épaisse dans les taxons afro-indiens ; croissant dans les forêts pluviales d'Afrique, les forêts sempervivantes humides d'Inde et dans les zones tropicales sclérophylles saisonnièrement sèches et zones tempérées d'Australie : Auritella
7'. Chéilocystides généralement < 50 μm, à paroi fine et hyalines, mais chez certaines espèces en chaînes articulées courtes ou incrustées de bruns, mais jamais en chaînes pyramidales ; si les chéilocystides sont > 50 μm, provenant alors de régions tempérées ; de manière prédominante dans les régions tempérées des hémisphères nord et sud (Australie, Nouvelle-Zélande), moins diverses dans les tropiques saisonnièrement secs d'Afrique et d'Australie et les forêts tropicales d'Asie : Mallocybe

P. Brandon Matheny, Alicia M. Hobbs & Fernando Esteve-Raventós (2019). Genera of Inocybaceae: New skin for the old ceremony, Mycologia, DOI: 10.1080/00275514.2019.1668906
Mycologue intégriste radicalisé.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3220
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Société : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Merci, c'est noté. :clindoeil:

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 4980
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Merci Nico !
Ah je vois que le genre à un peu éclaté aussi... Les pleurotoïdes et cyphelloïdes ont changé de famille ou ils n'ont pas été pris en compte ?

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
Andgelo a écrit :
Merci Nico !
Ah je vois que le genre à un peu éclaté aussi... Les pleurotoïdes et cyphelloïdes ont changé de famille ou ils n'ont pas été pris en compte ?
Parles-tu des Crepidotus, Chromocyphella et autres ? Car oui, ils sont désormais dans la famille des Crepidotaceae, étant la famille la plus proche des Inocybaceae. Actuellement, aucune espèce pleurotoïde ou cyphelloïde n'est connue dans les Inocybaceae.
Mycologue intégriste radicalisé.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 4980
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
NSchwab a écrit :
Andgelo a écrit :
Merci Nico !
Ah je vois que le genre à un peu éclaté aussi... Les pleurotoïdes et cyphelloïdes ont changé de famille ou ils n'ont pas été pris en compte ?
Parles-tu des Crepidotus, Chromocyphella et autres ? Car oui, ils sont désormais dans la famille des Crepidotaceae, étant la famille la plus proche des Inocybaceae. Actuellement, aucune espèce pleurotoïde ou cyphelloïde n'est connue dans les Inocybaceae.
Oui ! Idem pour Episphaeria, Phaeosolenia je suppose ?

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
Les Episphaeria et Crepidotus sont des Crepidotaceae. Les Phaeosolenia et Chromocyphella sont des Chromocyphellaceae.
Mycologue intégriste radicalisé.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 4980
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
OK merci !

Bastic

Avatar du membre
Messages : 4213
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

Message par Bastic »
Que d'inos, que d'ennuis,
en voilà un, c'est autrui.
Un prévenu est instruit ;
pour le juge, c'est la nuit.
Un autre encore, fuis !
Patrice nous envie.
:clindoeil:

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6678
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Eh oui, heureusement que la jeunesse savante est là !

Personnellement je me sens un vieux qui a de l'age ! :confus:

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Contrairement à ce qui peut se passer à propos d'autres réformes récentes, celle-ci fait l'unanimité ;o)
Patrice

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 4980
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Pat-ouillard a écrit :
Contrairement à ce qui peut se passer à propos d'autres réformes récentes, celle-ci fait l'unanimité ;o)
Heureux de l'apprendre, merci Patrice. :sourire:

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15572
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Lachenal-Montagne
Prénom : Jean-Pierre
Société : Société Mycologique de France
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Pat-ouillard a écrit :
Contrairement à ce qui peut se passer à propos d'autres réformes récentes, celle-ci fait l'unanimité ;o)
Salut Pat,

L'unanimité des inocybologues du monde entier ? J'y crois pas. Vous étiez combien, quatre ? Je suis mauvaise langue, il doit bien y avoir un givré par continent, disons six ou sept (s'il n'y en a pas pour l'Antarctique, je prends !)

Tu aurais dû venir avec nous hier : un seul inocybe aperçu (tu nous as manqué pour l'identifier) mais des tubaeformis en quantité, quoique un peu givrées, elles aussi !

Plus sérieusement, je vais jeter un coup d'oeil à cette étude (au moins l'abstract), le consensus étant assez rare pour qu'on s'y intéresse.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Je me suis sûrement un peu trop avancé en parlant d'unanimité, je ne connais pas tout le monde, et on connaît le genre humain. A chaque changement, il y a toujours des opposants. Mais ça fait des années qu'on voyait les mêmes clades ressortir des nombreux articles qui paraissaient, on avait déjà pris l'habitude d'utiliser les nouveaux noms, qui ne sont pas si nombreux que ça.
Patrice
13 messages Page 1 sur 1