Spores de Paxillus cuprinus

Pour les questions, les techniques, astuces, ... en microscopie et réactifs chimiques.
19 messages Page 1 sur 2

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Bonjour,

J'ai trouvé des Paxillus hier sous Bouleaux, Epicéas. Leur sporée est brun-roux, acajou donc je me suis dit que ça pouvait être P. cuprinus, espèce qui aurait des spores à étranglement sommital, j'ai lu à d'autres endroits quelque chose qui est sûrement équivalent : "souvent avec une constriction apicale" mais je ne suis pas bien sûr de ce que ça veut dire. Sur le site http://fungi.myspecies.info/all-fungi/paxillus-cuprinus
j'ai trouvé une photo des spores de cuprinus que voici, j'ai entouré en rouge ce qui me parait être cet "étranglement sommital", cette "constriction apicale", est-ce que j'ai bon ou pas?
Et si non est-ce quelqu'un pourrait m'expliquer ce que ça veut dire, et surtout me montrer à quel endroit des spores ça se situe.
Merci d'avance! :sourire:
spores Paxillus cuprinus.PNG
spores Paxillus cuprinus.PNG (879 Kio) Vu 4147 fois

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Salut Louis,

Oui, c'est ça.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Mais outre les spores, il y a l'habitat qui permet de le séparer de involutus.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6648
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Quelqu’un possède-y-Il un clé récente des paxilles.
Je suis preneur, merci d’avance.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Nommo a écrit :
Quelqu’un possède-y-Il un clé récente des paxilles.
Je suis preneur, merci d’avance.
Voir MP

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Ok merci Andgelo!
Je ne cherche pas tellement à éliminer involutus qui est déjà exclu me semble t-il avec la sporée, mais plutôt obscurisporus qui aurait des nuances rouges dans la sporée parait-il. Mais obscurisporus n'est pas donné sous Bouleaux ni sous Douglas (j'ai dis épicéas au début mais c'est Douglas en fait). Mais en même temps je n'observe pas au micro ce que j'ai entouré en rouge sur la photo plus haut donc je ne sais plus trop quoi penser...
Quand tu dis qu'involutus n'a pas la même habitat que cuprinus, tu veux dire qu'involutus ne pousse pas en zone urbaine c'est ça?

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Yes
Par contre il me semble que la sporée est la même entre involutus et cuprinus.
Vu ta sporée ce serait plutôt obscurisporus qui peut pousser sous bouleau.

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Andgelo a écrit :
Yes
Par contre il me semble que la sporée est la même entre involutus et cuprinus.
Vu ta sporée ce serait plutôt obscurisporus qui peut pousser sous bouleau.
Ah j'avais compris que non mais peut-être...
le GEPR dit : "sporée brun olivâtre" pour involutus (ne dit rien sur le sporée de cuprinus), le site http://fungi.myspecies.info/all-fungi/paxillus-cuprinus dit pour cuprinus "Ochracé avec une nuance nettement rougeâtre ou brun chocolat se transformant en brun ocre-olivâtre au fil du temps."
Ah tu as déjà trouvé obscurisporus sous Bouleaux? Ou tu l'as lu quelque part? Bon bah ça doit être obscurisporus alors, j'ai regardé un peu partout sur le net et dans ma littérature mais il ne mettait jamais Bouleaux dans les arbres associés...


... du coup dans tous les Paxillus qui poussent dans les parcs, jardins, et les autres zones urbaines, il n'y a aucun involutus s.stricto?

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Pourrait-on avoir des infos sur ta récolte ?
Tu as une photo de la bête ?
Quelle taille, est-ce qu'ils poussaient en touffes, etc.

Jean Paul

Avatar du membre
Messages : 185
Enregistré le : 26 mars 2010, 22:27
Localisation : Gers 32

Message par Jean Paul »
Bonjour à tous

Ci-joint une photo de Paxillus cuprinus. Il est très caractéristique et très stable dans ses caractères: Couleurs olivâtres chez le jeune avec des plages décolorées blanchâtres. Virant peu à peu avec l'âge vers une teinte plus roussâtre (visible sur le sujet un peu aréolé à droite) pour finir avec une couleur cuivrée. La marge conserve assez longtemps une teinte un peu verdâtre (sujet renversé). Si il peut être bossu au début, il n'y a pas de mamelon central chez l'adulte comme cela arrive fréquemment chez P. involutus. Il préfère nettement les Betulaceae (bouleau, aulne, noisetier, Ostrya) mais il est peut être possible de le trouver sous châtaignier (à confirmer) et en ville, où les rapports symbiotiques sont un peu chamboulés je pense avoir une récolte sous Cedrus. Par contre, il vient toujours dans les lieux aérés (c'est d'ailleurs pourquoi il est si fréquent en zone urbaine) donc dans la nature en lisière, dans les clairières, les allées forestières. P involutus beaucoup plus variable en couleur, souvent umboné, préfère les sous-bois ou au moins les lieux riche en humus (et est donc le plus souvent absent en ville). Il vient avec une foule de partenaires ligneux tant feuillus que résineux. Les caractères sporaux arrivent en dernier lieu pour confirmation. La couleur de la sporée est identique pour les deux espèces.
Fichiers joints
Paxillus cuprinus.jpg

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Andgelo a écrit :
Pourrait-on avoir des infos sur ta récolte ?
Tu as une photo de la bête ?
Quelle taille, est-ce qu'ils poussaient en touffes, etc.
Malheureusement je n'avais pas pris mon appareil photo lors de cette balade urbaine, ce que je peux dire c'est qu'ils étaient gros, atteignant facilement 20cm de diamètre, sporée acajou, habitat sous Betula pendula comme dit plus haut, NH3 non vert sur la cuti. Du coup ça doit être obscurisporus.
Voici une photo de la sporée fraiche :
P1260747.JPG

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Jean Paul a écrit :
Bonjour à tous

Ci-joint une photo de Paxillus cuprinus. Il est très caractéristique et très stable dans ses caractères: Couleurs olivâtres chez le jeune avec des plages décolorées blanchâtres. Virant peu à peu avec l'âge vers une teinte plus roussâtre (visible sur le sujet un peu aréolé à droite) pour finir avec une couleur cuivrée. La marge conserve assez longtemps une teinte un peu verdâtre (sujet renversé). Si il peut être bossu au début, il n'y a pas de mamelon central chez l'adulte comme cela arrive fréquemment chez P. involutus. Il préfère nettement les Betulaceae (bouleau, aulne, noisetier, Ostrya) mais il est peut être possible de le trouver sous châtaignier (à confirmer) et en ville, où les rapports symbiotiques sont un peu chamboulés je pense avoir une récolte sous Cedrus. Par contre, il vient toujours dans les lieux aérés (c'est d'ailleurs pourquoi il est si fréquent en zone urbaine) donc dans la nature en lisière, dans les clairières, les allées forestières. P involutus beaucoup plus variable en couleur, souvent umboné, préfère les sous-bois ou au moins les lieux riche en humus (et est donc le plus souvent absent en ville). Il vient avec une foule de partenaires ligneux tant feuillus que résineux. Les caractères sporaux arrivent en dernier lieu pour confirmation. La couleur de la sporée est identique pour les deux espèces.
Merci beaucoup Jean-Paul pour ces informations, j'en prends bien note :sourire:

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5125
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
D'accord.

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Andgelo a écrit :
D'accord.
D'accord avec obscurisporus? Tu reconnais la sporée?

Louis

Avatar du membre
Messages : 2207
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Patrice, j'ai lu quelque part que la sporée d'ammoniavirescens était nuancé de verdâtre, je viens d'en trouver (réaction très nette à l'ammoniaque) et je trouve que le sporée est ocre mais sans verdâtre. Les sporées de cuprinus et d'involutus sont-elles aussi quasi identiques à celle d'ammoniavirescens?

Et parmi tous ces Paxilles gravitant autour d'involutus, lequel est le moins commun selon toi?
19 messages Page 1 sur 2