Un candidat coriace

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
22 messages Page 2 sur 2

Lilian

Avatar du membre
Messages : 1437
Enregistré le : 03 juin 2018, 11:23
Localisation : Hérault (& Aveyron assez souvent)

Message par Lilian »
En attendant l'improbable débutant qui s'amuserait à cette identification et ne reculant devant aucune fantaisie pour l'édification de La Science, voici en image la réponse à la question de RémiB.
Que se passe-t-il quand on passe sa cuticule sur un briquet (et pas l'inverse car dans ce cas je connais déjà la réponse !) ?
(J'ai supposé que le briquet en question devait être allumé :) et l'ignition apparaît dans ce cas en deux secondes (briquet éteint, il ne se passe strictement rien :). Ensuite, combustion lente tenace une fois soufflée la flamme. Je n'ai pas observé, à cette heure, d'effet hallucinogène de la fumée dégagée. :grandsourire: )


Pour Richemond63,
Je le trouvais souvent parmi les chênes verts dans le Var.
c'est bien un biotope similaire, et j'y en ai vu plusieurs fois. Il est peut-être plus commun dans nos contrées qu'ailleurs en France ?
Fichiers joints
DSC00466.JPG
DSC00466.JPG (85.84 Kio) Vu 503 fois

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Le GEPR et d'autres disent que, contrairement à d'autres espèces, la cuticule ne fond pas sous une flamme mais j'ai toujours pensé que ce test était bidon. Si on insiste on peut faire brûler le plus spongieux des champignons. Peut être que lui brûle sans fondre et que d'autres fondent sans (ou avant de) brûler, à voir.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Lilian

Avatar du membre
Messages : 1437
Enregistré le : 03 juin 2018, 11:23
Localisation : Hérault (& Aveyron assez souvent)

Message par Lilian »
J'ai lu cela, oui... J'ignore tout de la fonte ou non des cuticules, mais j'ai constaté que celui-ci s'est enflammé sans rechigner, et sans fondre en tout cas.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 7642
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Quand un briquet refuse de remplir son office, il fat le battre. Une « activité « qui peut être sympa. :lol:
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Lilian

Avatar du membre
Messages : 1437
Enregistré le : 03 juin 2018, 11:23
Localisation : Hérault (& Aveyron assez souvent)

Message par Lilian »
C'est comme ça qu'on boute le feu à un autre champignon...

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8928
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonjour,
Le teste du feu sur les polypores est à prendre avec des pincettes. Par expérience, j'ai constaté que cela dépend de la fraicheur du carpophore; un vieux polypore se carbonise toujours sans fondre.

Lilian

Avatar du membre
Messages : 1437
Enregistré le : 03 juin 2018, 11:23
Localisation : Hérault (& Aveyron assez souvent)

Message par Lilian »
Je crois que je peux renommer le sujet, hein?
[Ganoderma lucidum]
22 messages Page 2 sur 2