Inocybe pour Pat'ouillard

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
18 messages Page 1 sur 2

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Bonjour,

Récolte sous cèdre de l'Atlas pleureur, dans un parc.
Odeur classique d'Inocybe. Beaucoup de pruine, sous laquelle le stipe est dans des tons rosés.
Les spores sont lisses, de taille 9-11 x 6-7 µm
Je trouve des cheilocystides muriquées en nombre sur les lames.
Des caulocystides sur la moitié supérieure du pied.

J'ai une idée mais les spores sont un peu trop grandes ( :interrogation: )
Fichiers joints
DSCN7874b.JPG
DSCN7877b.JPG
DSCN7876b.JPG
Capture_11.jpg
Cheilo
Cheilo
Modifié en dernier par Y.Courtieu le 09 mai 2019, 19:46, modifié 2 fois.
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 536
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Bonjour à tous,

Si on trouve quelques caulos en dessous de la moitié des stipes,et si les stipes sont bien rosés, ce pourrait être I. ochroalba. J'en ai déterminé le mois dernier, en provenance de Sologne (mais les caulos descendaient assez bas)! Ce serait "le printemps des I. ochroalba"... Pas mal pour un espèce injustement synonymisée à I. subalbidodisca ;o) Des infos complémentaires sur les cystides, ( mesures, réaction à l'ammoniaque) seraient bienvenues. A part I. subalbidodisca, déjà mentionnée et dont le stipe est sans trace de rose, et dont les cystides plus longues, NH3+, il faudra penser aussi à I. ochroalba, également sans rose sur le stipe. Mais ses spores sont obtuses, j'y croit moins.
Pplus loin (sec. Tardae) on pourrait penser à I. queletii, printanier, mais ce ne sont vraiment pas ses spores..

Patrice
Patrice

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 6837
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Et roseipes ?
Possible ou pas ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Nommo a écrit :
Et roseipes ?
Possible ou pas ?
C'est mon idée aussi :clindoeil: . Il pousse sous cèdre, d'ailleurs.
Il y a quelques plus rares caulos dans le bas du pied.
La dimension des cystides : voir la photo ci-dessous.
Pour ce qui est de la réaction à l'ammoniaque, toutes ces photos de cystides sont prises dans l'ammoniaque.
Fichiers joints
Capture_10.jpg
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 536
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Bien sûr, avec des stipes rosés, on pense à I.roseipes, mais aussi à tous les autres inos à stipes rosés, et ça fait un paquet ;o) L'autre caractère bien visible est ce voile blanc copieux, déjà moins fréquent, et que roseipes ne possède pas. Ces stipes peu rosés ( il faudrait quand même vérifier la couleur de la chair, fortement rosée comme le stipe chez roseipes) et ces csytides relativement courtes ne vont pas bien non plus avec I.roseipes qui possèdent de longues cystides élancées. La silhouette des spores devraient être amygdaliforme, ce qui n'est pas non plus le cas. Je ne dis pas que c'est impossible, mais ce n'est pas mon premier choix. Par contre les infos sur les cystides permettent d'éliminer I. albovelata ( qui a des cystides courtes, et I. subalbidodisca ( cystides NH3+), qui de tout façon n'ont pas de stipes rosés. Elles sont cependant un peu trop longues pour I. ochroalba, ce qui me laisse pour l'instant perplexe. Voir un peu plus de spores, de profil ( à prélever sur le stipe, pour être sûr qu'elles soient mures), serait un plus.
A la répartition des caulos près, on ne serait pas si loin de I. queletii, en fait.
Patrice

Ghislaine

Messages : 5071
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Quelle leçon, merci.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Pat-ouillard a écrit :
L'autre caractère bien visible est ce voile blanc copieux, déjà moins fréquent, et que roseipes ne possède pas.
Ah ?
Voici un exemple de description sur un site italien :
Il gambo rigido tozzo nel giovane poi abbastanza slanciato, dilatato alla base, non bulbosa, presenta delle leggere striature su tutta la sua superficie e decorato da una pruina biancastra più evidente all'apice, colorazioni tipicamente rosate meno verso la base del gambo che è biancastra.
voir le site en question : Inocybe roseipes
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Pat-ouillard a écrit :
ces csytides relativement courtes ne vont pas bien non plus avec I.roseipes qui possèdent de longues cystides élancées.
Re Ah ?
Cheilocistidi generalmente subfusiformi ma anche clavati o subcilindriformi (45)40-65(70) × 10-18(20) µm non molto muricati e con parete spessa 1-2(2,5) µm.
Pat-ouillard a écrit :
La silhouette des spores devraient être amygdaliforme, ce qui n'est pas non plus le cas..
Quand aux spores, si je regarde bien, celles que je vois sur ce site ne semblent pas tellement différentes de celles de ma photo (sur sporée)

Après, ces Inocybes sont toujours aussi diaboliques... mais je reste pour le moment sur I. roseipes, Patrice :clindoeil:
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 536
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Il faut quand même faire attention à ce qu'on trouve sur internet, ce fil n'a même pas d'auteur identifiable ( Massimo qui ?). Je préfère de beaucoup la documentation originale, voici la description de I. roseipes par son créateur, qui permettra mieux de comprendre mon commentaire antérieur.
Patrice

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 536
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Voici le fichier
Pat-ouillard a écrit :
Il faut quand même faire attention à ce qu'on trouve sur internet, ce fil n'a même pas d'auteur identifiable ( Massimo qui ?). Je préfère de beaucoup la documentation originale, voici la description de I. roseipes par son créateur, qui permettra mieux de comprendre mon commentaire antérieur.
roseipes_Malencon r.jpg
Patrice

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Pat-ouillard a écrit :
Il faut quand même faire attention à ce qu'on trouve sur internet, ce fil n'a même pas d'auteur identifiable ( Massimo qui ?). Je préfère de beaucoup la documentation originale, voici la description de I. roseipes par son créateur, qui permettra mieux de comprendre mon commentaire antérieur.
Déjà, merci pour le fichier, Patrice !

Cela dit, voici des Inocybes récoltés sur la même station, sous le même arbre, il y a trois ans. André Bidaud à l'époque m'avait proposé de les nommer Inocybe roseipes. Macroscopiquement, je pense qu'il n'avait pas tort.
Ceux de cette année ont un aspect légèrement différent, mais il a fait très froid.
Microscopiquement, les dimensions des cystides et des spores de la fiche correspondent à ceux de cette année et enfin l'habitat aussi (c'est sous cèdres de l'Atlas)
Cela fait beaucoup d'éléments à mon sens en faveur d'Inocybe roseipes :grandsourire:
Fichiers joints
DSCN7778b.JPG
DSCN7780b.JPG
DSCN7780b.JPG (173.28 Kio) Vu 583 fois
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 536
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Cette récolte correspond parfaitement à la planche originale, il n'y a pas ici beaucoup de place au doute, ce qui n'est pas le cas avec la forme hypervoilée que tu as montrée. Pour la micro, les données partielles que tu as communiquées permettent sans doute d' imaginer qu'on pourrait trouver des spores amygdaliformes, et des cystides plus longues... surtout si on connaît d'avance la solution.
Cette forme hypervoilée n'est documentée nulle part, c'est intéressant.
Patrice

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18296
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Pat-ouillard a écrit :
surtout si on connaît d'avance la solution.
Je n'ai pas cherché à te piéger, Patrice :grandsourire: .
En fait il m'intéressait d'avoir ton opinion "brute", c'est à dire sans avoir la solution, donc, sur cette nouvelle récolte, faite exactement au même endroit, mais posant des questions, y compris au récolteur, en raison de la différence d'aspect entre les deux récoltes, à trois ans d'intervalle.

Mais, je le répète, il a fait très froid juste avant la récolte de cette année. Ceci explique-t-il cela ?

Pour le voile, l'exemple de ce "Massimo" sur internet, sur un site qui parait tout de même sérieux, m'avait pour ma part rassuré sur l'hypothèse qu'il s'agissait toujours de la même espèce. En outre, Nommo a assez vite, lui aussi, proposé Inocybe roseipes.

Est-il d'ailleurs possible que trois ans après, un autre Inocybe se soit installé au même endroit?
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

castor74

Avatar du membre
Messages : 14779
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
La quantité de voile sur certaines espèces est très variable. Je n’ai jamais vraiment compris l’importance qu’on donne à ça. Mais ça fait parler... :grandsourire:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 6837
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Merci Yves mais mon avis n’est que consultatif en matière d’Inocybe.
Comme dans beaucoup d’autres genres je mesure précisément les lacunes de mon ignorance.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).
18 messages Page 1 sur 2