Votre avis ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
5 messages Page 1 sur 1

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18324
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Bonsoir,

Toujours sur sapin blanc, à côté des Panellus violaceofulvus, une branchette accueillait autre chose.
Ces champignons étaient sans aucune teinte violette ni brune. Plutôt gris-noirâtre.
Taille moins de 1 cm de diamètre, peut-être un peu plus pour le gros exemplaire.
J'ai voulu les récolter en cassant la branche. ls sont tous tombés et impossible de les retrouver au milieu des branchages :cool:
Il ne me reste que ces photos, hélas ...
J'ai quand même une idée...
Mais j'attends les vôtres, merci d'avance !
Fichiers joints
DSCN0314b.JPG
DSCN0317b.JPG
DSCN0318b.JPG
Modifié en dernier par Y.Courtieu le 17 mars 2019, 20:24, modifié 1 fois.
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5140
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Resupinatus europaeus (qu'on appelait avant alboniger) sans doute, très courant sur les vieilles branches de sapin.

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18324
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Andgelo a écrit :
Resupinatus europaeus (qu'on appelait avant alboniger) sans doute, très courant sur les vieilles branches de sapin.
Cela rejoint bien mon sentiment, en raison notamment du noircissement des lames, en dehors de l'arête. :grandsourire:
C'est une première pour moi, j'ignorai que c'était si courant sur les branches de sapin.
Je me veillerai à l'avenir dans ce bois qui doit être propice à cette espèce.
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6853
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Intéressant cette caractéristique de la lame qui noircit en partant de sa base en préservant l’arête.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18324
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
La description du GEPR correspondait trop bien...
Merci de la confirmation de l'identification très probable de cette espèce.
Je la renomme selon nos conventions, soit suivant le nom donné dans le GEPR 2011 : Resupinatus alboniger
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois
5 messages Page 1 sur 1