Entolome de printemps

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
31 messages Page 2 sur 3

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2805
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Pour l'aspect micacé, ce n'est pas très flagrant, mais le chapeau est clairement fibrilleux, façon T. scalpturatum, alors que dans mon expérience, clypeatum est lisse.
Mon champignon n'est probablement guère hygrophane non plus.

Par ailleurs, étant repassé devant le site rapidement, je confirme la présence d'arbustes à petites fleurs roses.

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1822
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
Effectivement, ça ferait plutôt pencher la balance vers saundersii, car clypeatum est nettement hygrophane et pâlit en séchant, ce que tu aurais sans doute constaté facilement puisque tu as ramené les champignons chez toi.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5197
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Pour ma part ici on peut hésiter seulement entre saundersii et sepium. Le second apparaît généralement plus tard en saison et sa chair devient lentement orangé dans les blessures.

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2805
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
De mon expérience, sepium est plus pâle, souvent presque blanc, non?

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5197
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Plus pâle oui, pas vu souvent blanc comme dans GEPR par contre.
Je pense que tu peux renommer saundersii.

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2805
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Merci Andgelo.
Je vais attendre encore un peu pour voir si les autres préfèrent se contenter de "cf. saundersii".

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Oui, de tout ce que je viens de lire plus haut, saundersii tient la corde, mets un cf. si tu n'es pas sûr. Tu n'as personne autour de toi qui peut faire la micro, juste les spores ? Je sais que tu es un loup solitaire, Jean-Luc, mais si tu passes à la SMF lundi, on te fera ça.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18961
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Bonjour,

J'ai encore une question sans doute "basique" mais je la pose, pour ma gouverne :
Qu'est-ce qui permet d'éliminer E. clypeatum au juste ?
Le côté peu hygrophane ? L'aspect trapu souligné par Nommo ? Les deux ? Ou encore autre chose ?
Parce que là on n'a pas les spores ni d'autres éléments micros ( ce n'est nullement un reproche, je sais que tout le monde n'en fait pas et loin de moi l'idée -parfaitement saugrenue à mes yeux - de le reprocher à qui que ce soit )
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Bastic

Avatar du membre
Messages : 4316
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

Message par Bastic »
Bonjour,
Andgelo a écrit :
Pour ma part ici on peut hésiter seulement entre saundersii et sepium. Le second apparaît généralement plus tard en saison et sa chair devient lentement orangé dans les blessures.
Jean-Luc Picard a écrit :
De mon expérience, sepium est plus pâle, souvent presque blanc, non?
Entoloma sepium est également nettement hygrophane, si je ne me trompe : Entoloma sepium
Y.Courtieu a écrit :
Qu'est-ce qui permet d'éliminer E. clypeatum au juste ?
Oui, je ne comprends pas bien non plus. J'aurais éliminé plus facilement E. sepium que E. clypeatum.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5197
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Le revêtement (fibrilleux, avec des décolorations) ne colle pas pour clypeatum, à mon sens.

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2805
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Jplm a écrit :
Tu n'as personne autour de toi qui peut faire la micro, juste les spores ? Je sais que tu es un loup solitaire, Jean-Luc, mais si tu passes à la SMF lundi, on te fera ça.
Merci de l'offre, mais j'habite vraiment trop loin dans les Yvelines pour venir à la SMF. Même si la proposition réveille des souvenirs nostalgiques (j'y allais, étudiant).
Pour "loup solitaire", je cherche l'allusion ou le jeu de mots, mais je ne vois pas trop. Si c'est pour dire que je fais de la mycologie tout seul dans mon coin, c'est vrai. Cela dit, j'envisage de me réinscrire dans une société savante: j'habite désormais tout près de la forêt de Marly, où l'on croise souvent des groupes de mycologues... Et quand je les vois avec leurs loupes et leur gaïac, cela me titille comme une démangeaison. D'un autre côté, j'ai deux enfants en bas âge (trois mois et trois ans respectivement) et mon temps de loisir est assez réduit. Et la retraite est encore loin (elle semble parfois même reculer plus vite que je ne m'en approche).
Un de ces jours, c'est sûr, je m'offrirai un beau microscope et je pourrai enfin suivre les discussions sur les piléocystides et les hyphes incrustées. Mais pas dans l'immédiat.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Loup solitaire, oui je voulais juste dire que tu cours les bois tout seul, non pas que je fasse beaucoup de sorties SMF moi-même mais c'est bien d'avoir un endroit où on peut apporter un spécimen sur lequel on bute. Et quand le choix n'est plus qu'entre deux espèces discriminables juste par la taille ou la forme des spores, c'est agréable de lever le dernier doute (j'ai eu le cas sur mes Parasola de Corse, maintenant je sais que ce sont des leiocephala).

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonsoir,

Je m'étais penché sur l'étymologie des deux espèces finalistes de ce qui-suis-je :

- saundersii : l'épithète date de 1874 et a été attribuée par Fries au basionyme Agaricus saundersii en hommage au naturaliste William Wilson Saunders (1809-1879).
- sepium : l'épithète date de 1838 et a été attribuée par Jean-Baptiste Noulet et Henri Dassier De la Chassagne au basionyme Agaricus sepius. L'adjectif sepius, a, um, qui n'existe pas en "vrai" latin, n'a pas été bâti sur le mot latin sepia (= "seiche", "encre") mais sur saepes, parfois orthographié seps, qui signifie "clôture", "haie".

Bref, une banalité affligeante : le premier veut dire "entolome de Saunders" et l'autre "entolome des haies". Pour reprendre le terme de Fouad ce matin, rien de bien croustillant.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

riri31

Avatar du membre
Messages : 1046
Enregistré le : 26 oct. 2013, 23:46
Localisation : TOULOUSE

Message par riri31 »
bonjour,
Je viens de lire les commentaires, Jean Luc si tu as du Gayac, tu peux le tester sur la chair ,virage au vert de gris en 1 minute,je l'ai vérifié l'an dernier sur une récolte trouvée sous rosiers fin février
"la Nature ne fait rien d'inutile" ARISTOTE

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2805
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Bon à savoir, mais je n'ai plus de réactifs depuis des siècles. J'en reste donc à un "cf."

@JPLM : merci d'avoir cherché. Pour sepium, c'est sans doute la même étymologie (dont le sens premier est "cloison") qu'on retrouve dans "transept", l'adjectif technique "septé", etc.
31 messages Page 2 sur 3