par Andgelo Mombert




Habitat

Récoltes du 4 Octobre 2013 en bord de chemin forestier (Quercus, Fagus, Carpinus et Abies) situé dans le bois d'Orbège, Abbans-Dessous (25).

Chapeau

Jusqu'à 100 mm de diamètre, d'abord subhémisphérique à conique, puis déployé, à mamelon bas, glutineux, subhygrophane au bord avec l'âge, brun-roux à brun orangé.

Lames

Serrées, violacées au début, puis rouillées par la maturation des spores.

Stipe

100 x 15 mm, cylindrique, blanchâtre, brunissant de bas en haut. Voile blanchâtre, épais, visqueux, à surface typiquement rompue en guirlandes d'écailles muqueuses généralement bien marquées.

Chair

Fibreuse, blanchâtre, brunissant à partir de la base. Odeur et saveur insignifiantes.

Microscopie

Spores 10,5-12,5(13) x 6-7,5 µm, amygdaliformes, fortement et grossièrement verruqueuses.

Nom vernaculaire

Cortinaire de Ricken.

Observations

Cette espèce est caractérisée par un stipe avec des bracelets visqueux, des lames lilas à l'état jeune et des spores de 10,5-12,5 x 6-7,5 µm. Cortinarius subolivaceus Bidaud, Moënne-Locc. & Reumaux (Syn. Cortinarius trivialis var. subolivascens Hry) possède également des lames lilacines à l'état jeune, mais son chapeau est plus jaune olivâtre, ses spores mesurent 10-13 x 6-6,5 µm et pousse généralement sous Betula. Cortinarius trivialis J. E. Lange a une micro identique à subolivaceus, mais ses lames sont sans teinte lilacine dans la jeunesse.