par Andgelo Mombert




Habitat

Récoltes du 21 Septembre ainsi que du 09 Octobre 2013 dans une hêtraie-sapinière du bois d'Orbège (Abbans-Dessous 25).

Chapeau

40-60 mm de diamètre, convexe ; surface faiblement bosselée, jaune ochracé pâle dans le jeune âge., maculée de rougeâtre, brun-rouge au centre ; marge puis ± cannelée-sillonnée.

Lames

crème, étroitement adnées, dont certaines fourchues ; arêtes entières. Sporée IIb.

Stipe

45-70 x 8-10 mm, cylindrique, caverneux-creux ; surface veinée longitudinalement, blanche, se tachant de brun rougeâtre surtout à la base.

Chair

Blanche, brunissante. Odeur forte d'amandes amères, saveur piquante.

Réactions macrochimiques

Fer lilas rosé ; Gaïac bleu-vert ; Phénol brun-vineux.

Microscopie

Spores 7-9 x 7-8,5 µm, à ornementation formée de verrues (1,4 µm) isolées et de crêtes assez hautes leur donnant une allure en partie zébrée.

Observation

Les foetentinae à odeur d'amandes amères ne sont pas très nombreuses : Russula illota Romagn., bien moins fréquente que Russula laurocerasi Melzer, est plus robuste, son odeur est moins pure et l'arête de ses lames sont typiquement piquetées de brun sombre. Russula fragrantissima Romagn. est proche, mais son chapeau atteint facilement les 150 mm de diamètre, est peu (voire pas du tout) cannelé et sa chair dégage une odeur d'anis.

Noms vernaculaires

Russule frangipane ; Russule laurier-cerise ; Russule à odeur d'amandes amères.