différence entre hyphes et dermatocystides

Pour les questions, les techniques, astuces, ... en microscopie et réactifs chimiques.
7 messages Page 1 sur 1

Louis

Avatar du membre
Messages : 2493
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Nom : LOUIS SANTHUNE
Association : Groupe mycologique de Haute-Loire
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Bonjour,

Petite question (bête?) : je suis en train d'étudier une Russule et si je ne me trompe pas sur son identité, sa cuticule ne devrait pas avoir de dermatocystides, mais comment fait-on la différence entre hyphes et dermatocystides quand on est dans le rouge congo ? Je vois de grosses cellules cloisonnées je crois que ce sont des hyphes primordiaux mais je me dis que ce sont peut-être aussi des dermatocystides....

Merci d'avance !

castor74

Avatar du membre
Messages : 15887
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Louis a écrit :
Bonjour,

Petite question (bête?) : je suis en train d'étudier une Russule et si je ne me trompe pas sur son identité, sa cuticule ne devrait pas avoir de dermatocystides, mais comment fait-on la différence entre hyphes et dermatocystides quand on est dans le rouge congo ? Je vois de grosses cellules cloisonnées je crois que ce sont des hyphes primordiaux mais je me dis que ce sont peut-être aussi des dermatocystides....

Merci d'avance !
Dans le rouge Congo, tu ne fais pas une énorme différence entre de simples poils, qui peuvent être élargis, et les dermatos, quand il y en a. Pour mettre vraiment en évidence les dermatos, il faut utiliser du sulfobenzaldéhyde, ou, à défaut, de la vanilline et de l’acide sulfurique à 80 %. Là tu verras les dermatos soit grises, chez certaines espèces, soit bien noires…
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Louis

Avatar du membre
Messages : 2493
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Nom : LOUIS SANTHUNE
Association : Groupe mycologique de Haute-Loire
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Ok merci beaucoup, en fait, si je comprends bien ce que tu dis, les hyphes ce sont des sortes de poils?

castor74

Avatar du membre
Messages : 15887
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Louis a écrit :
Ok merci beaucoup, en fait, si je comprends bien ce que tu dis, les hyphes ce sont des sortes de poils?
Les hyphes sont les éléments constitutifs de la plupart des champignons. Chez les russules, la chair est constituée de cellules rondes, appelées sphérocystes. Dans la cuticule du chapeau, les hyphes sont différenciées en deux ou trois éléments, d’abord les poils, qui peuvent être de forme, de longueur, et de terminaisons différentes, les hyphes primordiales (quand il y en a) qui sont de longues hyphes septées qui peuvent réagir au réactif comme la fuchsine de Ziehl, et puis tu as les dermatos qui sont de grosses hyphes différenciées plus ou moins épaisses, plus ou moins longues, qui réagissent aussi à certains réactifs aldéhydiques…
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Louis

Avatar du membre
Messages : 2493
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Nom : LOUIS SANTHUNE
Association : Groupe mycologique de Haute-Loire
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
D'accord,

Merci pour cette explication claire et détaillée ! :sourire:

castor74

Avatar du membre
Messages : 15887
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Louis a écrit :
D'accord,

Merci pour cette explication claire et détaillée ! :sourire:
:clindoeil: Pour être précis et complet, il faut savoir que certaines espèces ne présentent dans la cuticule ni dermatocystides, ni hyphes primordiales, et ne présentent en fait que des poils… C’est ce que Blum nommait des cuticules « sans rien »... Russula olivacea, aurata, etc.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Louis

Avatar du membre
Messages : 2493
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Nom : LOUIS SANTHUNE
Association : Groupe mycologique de Haute-Loire
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Oui je l'ai lu dans le GEPR il y a quelques temps.
7 messages Page 1 sur 1