Russules et nuancier Romagnesi ...

12 messages Page 1 sur 1

pat_der2003

Avatar du membre
Messages : 734
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Essonne
Site Internet

Message par pat_der2003 »
Bonjour à tous,

En me posant la question pour cette russule "à quelle nuance correspond cette sporée selon Romagnési", j'ai trouvé ce système "automatisé" en accès libre :

Un logiciel dénommé Ocre et un convertisseur de raw en dng, seule extension de fichier lue par Ocre !

Tout est là :

https://s2hnh.org/articles/2016/10/la-couleur-des-sporees-de-russule

Ici :

https://logiciel.s2hnh.org/russules/ocre.pdf

et là :

https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/adobe-dng-converter.html#T%C3%A9l%C3%A9chargementdeDNGConverter



Évidemment c'est un peu une usine à gaz de prime abord :

- il faut shooter en raw
- convertir le fichier en .dng
- le charger dans Ocre et hop le tour est joué ... enfin presque !

Car toute la sensibilité du logiciel est basée sur un blanc de référence (un blanc de blanc quoi, "calibré" si l'on veut)

Pour preuve, voici deux fois la même sporée analysée par Ocre avec deux blancs de référence différents (les 1ers qui me sont tombés sous la main) :
sporée sur papier lettre normal servant de niveau de référence aux blancs => nuance Romagnési : Ib
sporée sur papier lettre normal servant de niveau de référence aux blancs => nuance Romagnési : Ib
sporée sur papier lettre normal mais une boite blanche et un capuchon blanc de spray servant pour blancs de référence => nuance Romagnési : IIIc
sporée sur papier lettre normal mais une boite blanche et un capuchon blanc de spray servant pour blancs de référence => nuance Romagnési : IIIc


Alors à votre avis, cette sporée elle est ... IIc ou IIIc comme proposé par Ocre ?
au flash
au flash
au flash
au flash

Qu'en pensez-vous ?

Merci par avance !! :clindoeil:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde." , Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry
"Music is the best", F.Z.
Olympus OM-D EM 5 Mark II + 60 mm

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Houlà… Pour commencer, et c'est mon expérience qui parle, on n'utilise pas un ordinateur pour estimer la couleur d'une sporée, quel que soit le logiciel utilisé. Il faudrait pour ça une sonde spéciale pour calibrer ton écran, et encore. Ce matériel est en général assez cher et réservé aux professionnels du graphisme. Tu peux afficher une couleur sur 15 écrans différents, et tu auras 15 aspects différents. Par ailleurs la couleur d'une sporée s'estime une fois celle-ci bien sèche et réunie en tas. Sur ton exemple, comme ça à la louche, je dirais autour de IV. Mais j'ai bien dit à la louche ! :grandsourire:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
castor74 a écrit :
Houlà… Pour commencer, et c'est mon expérience qui parle, on n'utilise pas un ordinateur pour estimer la couleur d'une sporée, quel que soit le logiciel utilisé. Il faudrait pour ça une sonde spéciale pour calibrer ton écran, et encore. Ce matériel est en général assez cher et réservé aux professionnels du graphisme. Tu peux afficher une couleur sur 15 écrans différents, et tu auras 15 aspects différents. Par ailleurs la couleur d'une sporée s'estime une fois celle-ci bien sèche et réunie en tas. Sur ton exemple, comme ça à la louche, je dirais autour de IV. Mais j'ai bien dit à la louche ! :grandsourire:
Justement, la configuration présentée ici est faite pour donner des couleurs exactes. Le format RAW sont les données brutes directement mesurées par les capteurs de l'appareil photo. Ici, l'écran n'a rien à voir car est détaché des calculs réalisés par l'ordinateur. Il affiche bel et bien une image, mais est uniquement là pour que l'on puisse sélectionner la zone à analyser. Effectivement, toi et tous les autres membres du forums ne peuvent pas estimer la couleur de la sporée avec une photo JPEG et sur un écran non calibré. Également, tu as bien fait de rappeler que la sporée doit être réunie en tas, car le logiciel effectue une mesure statistique pour déterminer la couleur "moyenne" d'une zone. La méthodologie est détaillée ici, mais nécessite des connaissances assez poussées en informatique et en optique. Au final, on peut conclure que les mesures sont exactes, mais le dispositif difficile à mettre en place et très peu flexible.
Mycologue intégriste radicalisé.

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
NSchwab a écrit :
castor74 a écrit :
Houlà… Pour commencer, et c'est mon expérience qui parle, on n'utilise pas un ordinateur pour estimer la couleur d'une sporée, quel que soit le logiciel utilisé. Il faudrait pour ça une sonde spéciale pour calibrer ton écran, et encore. Ce matériel est en général assez cher et réservé aux professionnels du graphisme. Tu peux afficher une couleur sur 15 écrans différents, et tu auras 15 aspects différents. Par ailleurs la couleur d'une sporée s'estime une fois celle-ci bien sèche et réunie en tas. Sur ton exemple, comme ça à la louche, je dirais autour de IV. Mais j'ai bien dit à la louche ! :grandsourire:
Justement, la configuration présentée ici est faite pour donner des couleurs exactes. Le format RAW sont les données brutes directement mesurées par les capteurs de l'appareil photo. Ici, l'écran n'a rien à voir car est détaché des calculs réalisés par l'ordinateur. Il affiche bel et bien une image, mais est uniquement là pour que l'on puisse sélectionner la zone à analyser. Effectivement, toi et tous les autres membres du forums ne peuvent pas estimer la couleur de la sporée avec une photo JPEG et sur un écran non calibré. Également, tu as bien fait de rappeler que la sporée doit être réunie en tas, car le logiciel effectue une mesure statistique pour déterminer la couleur "moyenne" d'une zone. La méthodologie est détaillée ici, mais nécessite des connaissances assez poussées en informatique et en optique. Au final, on peut conclure que les mesures sont exactes, mais le dispositif difficile à mettre en place et très peu flexible.
Merci pour ces précisions. Il me semble avoir quelque part un mémoire détaillé sur cette technique. Il faudrait que je le retrouve, mais je pense que c'est celui que tu as mis en lien. Mais personnellement, je trouve que c'est très difficile à mettre en œuvre, et pas à la portée de tout le monde. Et comme beaucoup parmi nous se contentent d'un smartphone pour faire leurs photos, et que le RAW ils ne savent souvent pas ce que c'est, je pense qu'on ne pourra pas aller très loin…
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
castor74 a écrit :
Merci pour ces précisions. Il me semble avoir quelque part un mémoire détaillé sur cette technique. Il faudrait que je le retrouve, mais je pense que c'est celui que tu as mis en lien. Mais personnellement, je trouve que c'est très difficile à mettre en œuvre, et pas à la portée de tout le monde. Et comme beaucoup parmi nous se contentent d'un smartphone pour faire leurs photos, et que le RAW ils ne savent souvent pas ce que c'est, je pense qu'on ne pourra pas aller très loin…
Oui, c'est avant tout un outil pour les professionnels des russules. Il serait tout de même utile qu'une personne ayant un peu trop de temps libre se charge de mesurer les valeurs de toutes les russules avec exactitude :lol:.
Mycologue intégriste radicalisé.

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
NSchwab a écrit :
castor74 a écrit :
Merci pour ces précisions. Il me semble avoir quelque part un mémoire détaillé sur cette technique. Il faudrait que je le retrouve, mais je pense que c'est celui que tu as mis en lien. Mais personnellement, je trouve que c'est très difficile à mettre en œuvre, et pas à la portée de tout le monde. Et comme beaucoup parmi nous se contentent d'un smartphone pour faire leurs photos, et que le RAW ils ne savent souvent pas ce que c'est, je pense qu'on ne pourra pas aller très loin…
Oui, c'est avant tout un outil pour les professionnels des russules. Il serait tout de même utile qu'une personne ayant un peu trop de temps libre se charge de mesurer les valeurs de toutes les russules avec exactitude :lol:.
J'ai du temps, mais je ne le ferai pas. Pourquoi ? Parce que je n'ai jamais été convaincu de l'intérêt de mesurer des couleurs de sporées de façon aussi précise. Il y aura toujours des différences au niveau de la comparaison finale car, comme chacun le sait, et Romagnési le disait le premier, que les sporées montrent souvent des différences, même infimes, selon les récoltes…
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

pat_der2003

Avatar du membre
Messages : 734
Enregistré le : 01 nov. 2016, 09:50
Localisation : Essonne
Site Internet

Message par pat_der2003 »
Bonjour,

Je n'avais lu, et en diagonale, que le mode d'emploi résumé et non celui détaillé ... Or ce dernier indique qu'il est nécessaire d'éclairer en lumière Led verte (ou bleu) et à la verticale, à 50 cm de la sporée et de photographier le tout dans le noir (sans lumières parasites) ... sacré protocole, peu flexible en effet ...

Mais je trouve la démarche intéressante si ne n'est facile ...

En tout cas, si je dois retenir au moins une idée, c'est que ma méthode (ou mon absence de méthode plutôt :eek: ) de reconnaissance de la couleur d'une sporée est manifestement à ... fortement améliorer ... :idee:
_________________

Amitiés,
Patrick

"Nous étions douze à table. Du jour au lendemain, un plat de champignons me laissa seul au monde." , Mémoires d'un tricheur - Sacha Guitry
"Music is the best", F.Z.
Olympus OM-D EM 5 Mark II + 60 mm

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
pat_der2003 a écrit :
Bonjour,

Je n'avais lu, et en diagonale, que le mode d'emploi résumé et non celui détaillé ... Or ce dernier indique qu'il est nécessaire d'éclairer en lumière Led verte (ou bleu) et à la verticale, à 50 cm de la sporée et de photographier le tout dans le noir (sans lumières parasites) ... sacré protocole, peu flexible en effet ...

Mais je trouve la démarche intéressante si ne n'est facile ...

En tout cas, si je dois retenir au moins une idée, c'est que ma méthode (ou mon absence de méthode plutôt :eek: ) de reconnaissance de la couleur d'une sporée est manifestement à ... fortement améliorer ... :idee:
Je persiste à dire que la reconnaissance très précise de la couleur d'une sporée ne sert quasiment à rien. Que l'on constate qu'on est entre du 2a et du 2b servira à quoi? Ce qu'il faut, c'est simplement voir si on a affaire à du blanc pur ou cassé, du crème clair ou du crème foncé, du jaune clair ou du jaune foncé, et de l'ocre clair et de l'ocre foncé. Cela suffira amplement à positionner une espèce dans sa section. Le reste ne sera que du baratin de chromiste en mal d'article.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
castor74 a écrit :
Je persiste à dire que la reconnaissance très précise de la couleur d'une sporée ne sert quasiment à rien. Que l'on constate qu'on est entre du 2a et du 2b servira à quoi? Ce qu'il faut, c'est simplement voir si on a affaire à du blanc pur ou cassé, du crème clair ou du crème foncé, du jaune clair ou du jaune foncé, et de l'ocre clair et de l'ocre foncé. Cela suffira amplement à positionner une espèce dans sa section. Le reste ne sera que du baratin de chromiste en mal d'article.
L'intérêt que j'y verrais, ce serait uniquement d'y recenser la gamme de couleur que la sporée peut prendre chez une espèce, d'où l'utilité de la précision. Mais cela doit prendre un temps fou !
Mycologue intégriste radicalisé.

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
NSchwab a écrit :
castor74 a écrit :
Je persiste à dire que la reconnaissance très précise de la couleur d'une sporée ne sert quasiment à rien. Que l'on constate qu'on est entre du 2a et du 2b servira à quoi? Ce qu'il faut, c'est simplement voir si on a affaire à du blanc pur ou cassé, du crème clair ou du crème foncé, du jaune clair ou du jaune foncé, et de l'ocre clair et de l'ocre foncé. Cela suffira amplement à positionner une espèce dans sa section. Le reste ne sera que du baratin de chromiste en mal d'article.
L'intérêt que j'y verrais, ce serait uniquement d'y recenser la gamme de couleur que la sporée peut prendre chez une espèce, d'où l'utilité de la précision. Mais cela doit prendre un temps fou !
Ah ça !!! Usage en pratique: nul!
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 1462
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Schwab
Prénom : Nicolas
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Message par NSchwab »
castor74 a écrit :
Ah ça !!! Usage en pratique: nul!
C'est utile uniquement en cas de description de nouvelle espèce, effectivement.
Mycologue intégriste radicalisé.

castor74

Avatar du membre
Messages : 13609
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Francini
Prénom : Laurent
Société : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
NSchwab a écrit :
castor74 a écrit :
Ah ça !!! Usage en pratique: nul!
C'est utile uniquement en cas de description de nouvelle espèce, effectivement.
Absolument. Je suis d'accord avec toi, dans ce cas-là, cela pourrait être fort utile.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8
12 messages Page 1 sur 1