Précoce

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
18 messages Page 1 sur 2

ustal

Avatar du membre
Messages : 1099
Enregistré le : 18 août 2014, 18:01
Localisation : Mayenne - Pays de la Loire

Message par ustal »
Bonjour! :clindoeil:

Des champignons trouvés hier dans un parterre couvert de cosses de sarrasin, j'avais déjà trouvé des Stropharia rugosoannulata au même endroit à l'automne 2018.

Chapeau : 10 cm (maxi), charnu, crevassé avec l'âge.
Lames : grisâtres avec fond noirâtre, sporée brune violacée.
Pied : 8-9 cm (maxi) avec cordons mycéliens à la base, anneau en jupe, fragile, strié sur le dessus.
Chair : blanche.
Saveur : douce.
Odeur : Vaguement farineuse? rave? scléroderme?

Je pense que c'est Agrocybe praecox? mais comme je ne le connais pas j'aimerai avoir votre avis (je vois qu'il y a une var. cutefracta).
C1.jpg
C2.jpg
C3.jpg
Modifié en dernier par ustal le 09 mai 2019, 16:58, modifié 1 fois.

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2801
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
La couleur des lames peut faire penser à un Agrocybe, mais l'aspect général (notamment la texture soyeuse du chapeau sur la première photo) m'oriente plutôt vers un autre genre...

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6819
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour Jean-Luc, vers quel genre veux-tu que nous dirigions nos pas ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2801
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Agaricus ?

Ghislaine

Messages : 5063
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Pour moi c'est la dite S.rugosoannulata.?
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6819
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Stropharia pour moi aussi.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12878
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonjour à tous,

de passage en coup de vent... je n'ai plus guère le temps de me pencher sur nos champi et de venir sur le forum, mais je vous suis toujours.

La couleur des lames est légèrement violacée, ce qui confirme la couleur de sporée annoncée. Stropharia oui, mais pas rugosoannulata qui est plus robuste et présente un chapeau brun rouge.

Il faut encore chercher un peu.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

ustal

Avatar du membre
Messages : 1099
Enregistré le : 18 août 2014, 18:01
Localisation : Mayenne - Pays de la Loire

Message par ustal »
Merci pour vos avis. :clindoeil:

Un Agaric, je n'y crois pas trop car les lames sont dans la jeunesse "blanc-grisâtre" (pas de rose) et la sporée est "noir violacé".
Voici S.rugosoannulata que j'ai trouvé au même endroit le 15/10/2018.
C4.jpg
C5.jpg

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6819
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour Fifi,

Content de te lire, tu te fais rare depuis les premiers jour d’Avril ( ou d’avril, je préfère le « A » mais je crois que l’Academie est tenante du « a »).
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6819
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Oui, il doit s’agir, je pense, du même mycélium !
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Ghislaine

Messages : 5063
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Fifi a écrit :
Bonjour à tous,

de passage en coup de vent... je n'ai plus guère le temps de me pencher sur nos champi et de venir sur le forum, mais je vous suis toujours.

La couleur des lames est légèrement violacée, ce qui confirme la couleur de sporée annoncée. Stropharia oui, mais pas rugosoannulata qui est plus robuste et présente un chapeau brun rouge.

Il faut encore chercher un peu.
Peut aussi être claire
https://www.flickr.com/photos/jacquesl/309543352
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Bastic

Avatar du membre
Messages : 4260
Enregistré le : 16 août 2013, 08:52
Localisation : Normandie (61)

Message par Bastic »
Bonjour,
Puisque la place est connue pour porter S.rugosoannulata, c'est vers la même espèce que je m'orienterais. Peut-être la couleur blanche est-elle liée à divers aléas climatiques ou la vétusteté... ?
Sur cette découverte de 2014 S. rugosoannulata, on peut percevoir sur la seconde photo un exemplaire qui présente un aspect proche de ta récolte.

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12878
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Je vois effectivement qu'une exposition au soleil et par temps sec peut faire pâlir (et craqueler) ainsi le chapeau.
Je n'avais pas prêter attention aux dimensions données par Ustal, je pensais reconnaître C. coronilla qui n'est pas aussi grande.
Nommo a écrit :
Content de te lire, tu te fais rare depuis les premiers jour d’Avril
Merci Nommo. Oui, je me fais rare, depuis début mars plus précisément, ayant changer contrat, je suis désormais conducteur tourisme à plein temps. C'est actuellement la haute saison et je suis souvent sur les routes ou en séjour, donc pas trop de temps pour la mycologie.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5135
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
D'accord pour S. rugosoannulata. Elle peut être pâle comme ici, ou parfois plus jaune chez la var lutea.

ustal

Avatar du membre
Messages : 1099
Enregistré le : 18 août 2014, 18:01
Localisation : Mayenne - Pays de la Loire

Message par ustal »
Merci à vous pour toutes vos précisions, j'étais loin de penser qu'il s'agissait du même champignon, nous n'avons pas eu vraiment de sécheresse mais 2 gelées blanches quelques jours avant. :clindoeil:
18 messages Page 1 sur 2