Xerocomus ferrugineus ? (estival Pyrénées)

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
39 messages Page 1 sur 3

sylvain

Avatar du membre
Messages : 188
Enregistré le : 28 sept. 2015, 10:19

Message par sylvain »
Bonjour à tous !

Observé dans la hêtraie mixte à conifères, à Quérigut (09), le 30 juillet 2017. Altitude 1.340 m.
Non bleuissant, chapeau sec, Gout et odeur agréable.

L'aspect général et les dimensions des spores me font penser qu'il pourrait s'agir de Xerocomus ferrugineus. Qu'en pensez vous ?

-PYR038-1a-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg
-PYR038-3a-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg
-PYR038-4a-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg
-PYR038-4b-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg

Les spores mesurent ici de 4,2-4,8 à 11,5-13,4 µm.
-PYR038-6a-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg
Merci de votre aide.
Amicalement.
Sylvain
Modifié en dernier par sylvain le 12 mars 2018, 15:59, modifié 1 fois.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9101
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonjour,
Difficile de conclure avec ces couleurs un peu trop jaune ? X. subtomentosus a la chair rosâtre surtout dans le bas du stipe, X. ferrugineus blanchâtre avec un mycélium jaune vif.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 8021
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour,
La chair paraît très jaune pour ferrugineus.As-tu observé le mycélium jaune vif ?
PS: on écrivait en même temps Fouad !
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

sylvain

Avatar du membre
Messages : 188
Enregistré le : 28 sept. 2015, 10:19

Message par sylvain »
Merci de vos réponses concordantes !

Non le mycélium est ici blanc :
-PYR038-4c-Quérigut-30 07 2017-LG.jpg

Nommo

Avatar du membre
Messages : 8021
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Les spécialistes se prononceront.
Pour ma part Xerocomellus pruinatus ferait un bon candidat.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Ghislaine

Messages : 5628
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Bonjour.
Il est écrit que:
Le pruinatus se reconnaît aussi par son absence de craquelements de la cuticule à maturité.
Ce qui ne me semble pas le cas ici.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 8021
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour Ghislaine,
C’est vrai la cuticule de pruinatus se craquelle moins fréquemment que chez d’autres Xerocomus s.l..
Cependant les exemples de pruinatus présentant des crevasses ne manquent pas (voir les figures 234 et 238 dans Ladurner & Simonini, Funghi Europaei 8) + la photo sur le site des champignons de Moselle.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Jean Pierre

Avatar du membre
Messages : 5098
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Nom : Jean Pierre Raverat
Association : Association Mycologique Féréopontaine
Localisation : Seine Port (77)
Site Internet

Message par Jean Pierre »
Bonjour,
Nommo a écrit :
Les spécialistes se prononceront.
Pour ma part Xerocomellus pruinatus ferait un bon candidat.
Pas spécialiste, mais je partage cet avis.
Jean Pierre Raverat.
http://www.champignons77.org/

Ghislaine

Messages : 5628
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Je cherche juste à comprendre.
Sur la photo Moselle il y a des craquelures mais aussi une réticule et il est écrit qu' il bleuit?
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13101
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonjour,
ghislaine a écrit :
Sur la photo Moselle il y a des craquelures mais aussi une réticule et il est écrit qu' il bleuit?
Le bleuissement n'est pas toujours évident, cela dépend souvent de l'hygrométrie.
Quant au pied réticulé sur la récolte d'Étienne Charles, il n'est pas caractéristique de l'espèce.

Par contre, les spores paraissent lisses... ce qui n'est pas conforme à X. pruinatus. Ce genre est véritablement devenu infernal...
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Pat-ouillard

Avatar du membre
Messages : 547
Enregistré le : 26 sept. 2012, 11:22

Message par Pat-ouillard »
Les stries de X. pruinatus sont extrêmement difficiles à mettre en évidence en microscopie optique, il faut un super matos...

Patrice
Patrice

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13101
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
OK... alors j'adhère à la proposition de Nommo.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Jean Pierre

Avatar du membre
Messages : 5098
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Nom : Jean Pierre Raverat
Association : Association Mycologique Féréopontaine
Localisation : Seine Port (77)
Site Internet

Message par Jean Pierre »
ghislaine a écrit :
Je cherche juste à comprendre.
Sur la photo Moselle il y a des craquelures mais aussi une réticule et il est écrit qu' il bleuit?
Oui, il bleuit...normalement. Il n'est pas rare de ne pas observer de bleuissement chez des espèces qui normalement devraient bleuir, en particulier sur des exemplaires un peu desséchés.
D'autre part le bleuissement est assez long à apparaître et fugace et peut passer inaperçu.
Les traces gris verdâtre à la base du pied de l'exemplaire de gauche pourraient être un "vestige" de bleuissement.
Jean Pierre Raverat.
http://www.champignons77.org/

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9101
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Les pores jaunes vif me font plutôt pencher pour X. subtomentosus. Dommage que les couleurs ne soient pas justes :neutre:

Nommo

Avatar du membre
Messages : 8021
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonsoir,
Je pense la chair trop jaune pour X. subtomentosus.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).
39 messages Page 1 sur 3