Pas vraiment pudique ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
27 messages Page 2 sur 2

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Andgelo a écrit :
J'y voit plutôt un Leucoagaricus qu'une amanite...
Nous revoilà au point de départ, ça résoudrait tous les problèmes.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6762
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
J'ai aussi vraiment des doutes ! :sourire:

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8627
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
On va laisser ce sujet passer l'hiver au chaud et demander à notre cher Jp de retourner voir en 2020 !

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
J'ai pas loin pour aller voir, c'est à 50 mètres de la maison, mais il faudra attendre novembre et, bien plus aléatoire : la pluie - et bien plus fantasques : les champignons.

En attendant, je ne sais pas comment renommer ce bazar, on va laisser passer... la nuit.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12887
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Jplm a écrit :
(...) Il existe un Leucoagaricus subvolvatus mais il pousse dans les dunes, notre terrain n'est pas aussi sableux. Autre chose ? Tout autre chose ? Ou je me fais des idées ?
Bonsoir,
Personnellement, je trouve que c'est une très bonne idée... Un coup d'œil sur MycoCharentes pour constater qu'il existe d'autres espèces proches difficiles à distinguer.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6914
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Très convaincant ce Leucoagaricus subvolvatus !!!
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonjour,

J'ai encore revérifié le jour et l'heure des photos, juste avant le déjeuner : je n'étais pas dans les sables côtiers, le champignon est d'ailleurs posé sur le rebord d'une terrasse d'olivier. Notre propriété est située face à la mer mais à une altitude de 25 à 60 m (c'est pentu), le terrain y est composé de rochers granitiques et de sables détritiques de granit mêlés d'un humus assez riche car c'est une oliveraie terrassée depuis des siècles, bref ce n'est pas une dune ! Maintenant ces leucoagarics maritimes peuvent s'y plaire et ce ne serait pas la première fois que nous avons en novembre-décembre des champignons qui fréquentent les côtes atlantiques un peu plus tôt dans la saison. Outre les oliviers un peu envahis de genévriers au cours des temps, nous avons également des arbousiers, quelques chênes verts, trois ou quatre pins parasols, deux eucalyptus, des myrtes, des mimosas etc. - je ne saurais dire exactement à proximité de quel arbre ce champignon poussait mais ce sont toutes des essences que l'on trouve sur la côte atlantique.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2121
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Leucoagaricus wychanskyi correspond également bien dans certaines de ses formes.
Mycologue intégriste radicalisé.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Merci à tous, je suis content qu'on ait abandonné la piste hasardeuse des amanites, aucune n'allait vraiment. À part l'interrogation sur l'habitat, le plus ressemblant reste donc effectivement Leucoagaricus subvolvatus, var. fulvus même peut-être, mais bien sûr on va en rester à sp. Une chose est sûre, si je revois ce genre de trucs, j'y regarderai de plus près et en recueillerai un petit bout.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Ghislaine

Messages : 5111
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Bonjour.
Avec un peu de retard je remarque une volve sur ce champignon.
Es-ce que les Leucoagaricus en possèdent?
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Ghislaine a écrit :
Bonjour.
Avec un peu de retard je remarque une volve sur ce champignon.
Es-ce que les Leucoagaricus en possèdent?
C'était tout le problème, Ghislaine ! C'est du fait de cet aspect volvacé que j'ai eu un doute sur leucothites, c'est du fait de cet aspect volvacé qu'on a cherché dans les amanites, c'est du fait de cet aspect volvacé qu'on a regardé du côté de subvolvatus. Non, les leucoagarics n'ont généralement pas de volve mais où est la limite entre un bulbe et une volve ? subvolvatus, comme son nom l'indique, est à cette limite. C'est un aspect que j'aurais dû mieux regarder sur place et non pas au moment de nommer la photo quand je suis à 1000 km de la station !

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Ghislaine

Messages : 5111
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Merci Jplm, pour cette belle explication.
Si je commence à comprendre le problème, je vais peut-être bientôt trouver des réponses. :grandsourire:
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.
27 messages Page 2 sur 2