Spores d'Agaricus silvicola vues par un néophyte

Pour les questions, les techniques, astuces, ... en microscopie et réactifs chimiques.
8 messages Page 1 sur 1

astroronge

Messages : 3
Enregistré le : 21 déc. 2017, 10:27

Message par astroronge »
Bonjour,
Tout nouveau sur ce forum, je souhaite tout d’abord me présenter.
Je suis un total débutant, arrivé à la mycologie tardivement : l’heure de la retraite sonnant, j’essaye de ne plus considérer les champignons uniquement comme denrée comestible. Cet automne donc, devant la variété des espèces poussant dans le parc du centre scientifique où je travaille ( je suis géologue dans le Loiret), je me suis procuré les ouvrages d’Eyssartier, Roux, Courtecuisse, Duhem, Bon, Monier et autre guide vert Solar, pour tenter de déterminer des individus que je n’avais jamais vu.
J’ai également remis en état une antiquité, un microscope Ernst Leitz, acheté en 1896 par mon arrière grand père. Du coup j’ai voulu observer les spores de différentes espèces, ce a plusieurs grossissements.
Disposant d’un objectif à immersion, j’ai acheté de l’huile et là, j’ai été très heureux de voir que mes spores d’Agaricus Silvicola commençaient à ressembler à quelque chose. Et, joie, je pouvais mesurer leur taille avec mon oculaire gradué et une lamelle micrométrique.
Bon, certes, ce n’est qu’un début, avec le lot de questions qui ne manquent pas de surgir…
Argaricus silvicola.JPG
La première, que je me permet de vous soumettre, est de savoir ce que sont les « machins » ronds qui sont dans les spores… Naïvement, je me suis dit « des noyaux cellulaire » ! Mais je n’y crois pas trop… j’ai eu beaux consulter mes bouquins… pas de réponse… Alors, si vous pouviez éclairer un néophyte …
Bonnes fêtes à tous,
Olivier
Modifié en dernier par astroronge le 23 déc. 2017, 12:35, modifié 1 fois.

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1803
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
Bonjour, ce ne sont effectivement pas des noyaux mais des guttules, des tâches qui ressemblent à des gouttelettes d'huile....et dont j'ignore totalement la fonction :grandsourire:
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonsoir et merci pour cette présentation spontanée.

C'est un champignonneur "de base" (ou "du dimanche") qui ne fait pas de micro (mais la regarde) qui te répond. Ces "machins ronds" ne sont effectivement pas des noyaux mais des "guttules", en nombre variable (y compris zéro).

Après ça, je passe la main aux pros. Champyves donne aussi des explications accessibles ici.

Jplm


PS : oups, Kairos m'a doublé.

PS2, 23h00 : Agaricus silvicola.
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1803
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
Et oui, doublé de 2 minutes chrono par quelqu'un qui ne fait pas non plus de micro :grandsourire:
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Kairos a écrit :
Et oui, doublé de 2 minutes chrono par quelqu'un qui ne fait pas non plus de micro :grandsourire:
Je tape trop lentement ou je suis trop bavard ou les deux. L'essentiel pour le standing du forum... c'est qu'on ait dit la même chose !

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

astroronge

Messages : 3
Enregistré le : 21 déc. 2017, 10:27

Message par astroronge »
Merci Kairos, merci Jplm pour cette course à la bonne réponse :sourire:
Mes "machins " sont donc des gutulles. Si j'ai bien compris ce que j'ai lu à ce sujet, ça n'est visible qu'à un certain stade du développement de la spore. Et cela n'a pas l'air d'être spécifique à une ou des familles particulières.
Merci encore, je prépare d'autres questions...

Olivier

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17192
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
astroronge a écrit :
Merci Kairos, merci Jplm pour cette course à la bonne réponse :sourire:
Mes "machins " sont donc des gutulles. Si j'ai bien compris ce que j'ai lu à ce sujet, ça n'est visible qu'à un certain stade du développement de la spore. Et cela n'a pas l'air d'être spécifique à une ou des familles particulières.
Merci encore, je prépare d'autres questions...

Olivier
Pas spécifique à une famille, certes, mais la présence et le nombre de guttules servent dans la détermination, tout comme la taille et la forme des spores, leurs ornementations, l'apicule etc.

Bon courage et attends qu'un plus expert que nous te réponde, surtout en matière de micro.

Jplm


Et toujours, dans ton titre, Agaricus silvicola...
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

astroronge

Messages : 3
Enregistré le : 21 déc. 2017, 10:27

Message par astroronge »
Et toujours, dans ton titre, Agaricus silvicola..
Oups :redface:
C'est corrigé :sourire:
8 messages Page 1 sur 1