Habitat singulier, réponses plurielles

63 messages Page 1 sur 5

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Je ne doute pas que notre président ne prolonge ce soir le confinement qui nous frappe en ce moment. Pour occuper ces temps de vache maigre ...

Je vous propose de nommer des espèces fongiques qui ont pour hôte un autre champignon.
Il serait souhaitable, afin que tous puissent participer, de limiter les réponses de chacun à deux par jour.
L’ideal serait aussi que nous proposions des espèces en rapport avec notre niveau en mycologie, permettant aux mycologues débutants de proposer les champignons les plus connus.

Je commence, donnant un coup de canif dans le protocole, par deux espèces d’un niveau de connaissance bien supérieur au mien.
- Aquaticola trematosphaeriicola sur Trematosphaeria hydrela.
- Albertiniella polyporicola sur pores de Ganoderma lipsiense.
Modifié en dernier par Nommo le 13 avr. 2020, 17:55, modifié 1 fois.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9709
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Tremella mesenterica sur Peniophora spp.
D'actualité sur un sujet abandonné.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18654
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonsoir,

Si les réponses sont plurielles, je leur verrais bien un s.

Deux grands classiques que je laisse aux plus débutants :
- Xxxxxxx xxxxxx sur vieilles Russula sp.
- Xxxxxxx xxxxxx sur vieux Clitocybe nebularis

(le nombre de x n'est pas un indice, j'ai mis au hasard).

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Merci, c’est corrigé Jean-Pierre.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9709
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Dites-moi pas * ( :eek: ) qu'il fallait faire un quiz ? Je commence à devenir vieux !

* c'est tourangeau en fait ?

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Non, ce n’est pas un quiz !
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Catjorat

Messages : 253
Enregistré le : 09 nov. 2019, 18:04

Message par Catjorat »
Je dirais
Pseudoboletus parasiticus sur Scleroderma citrinum
Volvariella surrecta sur Clitocybe nebularis

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2778
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Chez moi, ce seront des hyperparasites (parasites de parasites) :
Cladosporium aecidiicola, sur Pucciniomycotina
Endarluca caricis, également sur Pucciniomycotina
Mycologue intégriste radicalisé.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour Nicolas,

Super ces hyperparasites, ils avaient échappé à la compilation que je poursuivrai aujourd’hui.
À bientôt, le 18 à ..h.. !
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Voici ma première proposition aujourd’hui.

Hypomyces torminosus sur Lactarius du groupe pubescens-torminosus (anamorphe : Cladobotryum arnoldii).

Portez-vous bien et protégez-vous.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18654
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Tu ne veux pas qu'on liste les lichens ou les 690 champignons lichenicoles ?

Et les Hypomyces ? Je vois que tu as commencé. Champignon sur champignon, c'est trop vaste. Ou alors ne citer que ceux dont on peut montrer une photo. Ou alors changer pour un support animal précis : lister les champignons qui poussent sur pangolin. Et qu'on a vus, bien sûr.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Si tu veux, dans un premier temps, on peut se limiter à ceux qui « attaquent «  les basidiomycètes ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13493
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonjour à tous,

En voici deux dans un genre qui ne compte que des raretés :

Squamanita paradoxa sur Cystoderma amianthinum

Squamanita umbonata sur Inocybe oblectabilis (recherché par notre ami Pat-ouillard)
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Bonjour,

Les Unguiculariopsis, superbes petites hélotiales qui vivent très probablement en parasites sur des ascomycètes, parfois des lichens.
Deux exemples :
Unguiculariopsis ravenelii subsp. hamata sur Rhytidhysteron hysterinum, espèce spécifique du buis.
Unguiculariospsis godroniicola sur Godronia ribis, espèce spécifique du groseiller.

Nommo

Avatar du membre
Messages : 9936
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Merci à vous deux,

Merci Fifi, je ne connaissais pas l’hôte de Squamanita umbonata.
Merci Andgelo, mes recherches n’ont pas encore atteint les dernières lettres de l’alphabet ! :redface:
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).
63 messages Page 1 sur 5