2 Myxomycetes ?
Stemonitis sp. Gled.

Tout sur les myxomycètes (Déterminations, Qui suis-je ?, ...)
7 messages Page 1 sur 1

JYG

Avatar du membre
Messages : 107
Enregistré le : 13 nov. 2007, 18:13
Localisation : Ile de France

Message par JYG »
1 - Plasmode jaunâtre de 2.5 cm de long pour la partie la plus grande. Sur tronc pourri. Forêt de feuillus.
Plasmode jaunâtre
Plasmode jaunâtre

2 - Petites billes blanches agglomérées de 1 mm de diamètre sur Polytrichum.
Petites billes blanches
Petites billes blanches
Merci par avance pour une orientation dans la détermination.
Cordialement.

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12505
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Société : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonjour JYG,
ce sont bien deux Myxomycètes... Le premier : Stemonitis sp
Le second est trop immature pour pouvoir en dire quelque chose... il me semble
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

JYG

Avatar du membre
Messages : 107
Enregistré le : 13 nov. 2007, 18:13
Localisation : Ile de France

Message par JYG »
Merci beaucoup.
Cordialement.

Sandras francoise

Messages : 343
Enregistré le : 04 mai 2010, 10:34

Message par Sandras francoise »
Bonjour. Deux très belles photographies d'espèces peut être peu communes qui resteront probablement inconnues.
Ce que je vais écrire me semble tellement élémentaire que j'en suis gêné...mais si cela pouvait être utile. Les myxomycètes attirent souvent le regard au cours de la transformation du plasmode en sporocystes car ils présentent alors des couleurs vives. Par la suite ils deviennent souvent plus discrets et passent inaperçus. Les deux myxomycètes photographiés auraient probablement terminé leur évolution en captivité. Après la photographie les prélever avec une partie du support et les placer dans une boite pour leur éviter les coups et le dessèchement. Revenu à la maison les mettre dans un récipient au fond duquel on aura placé du sable propre ou du coton humidifé. Régler le couvercle de façon à ne pas fermer totalement mais en limitant l'évaporation. Il vaut mieux trop fermer que pas assez car il est plus facile de corriger. Si la transformation du plasmode en sporocystes se termine vous ne regretterez pas le mal que vous vous serez donné. Dans certaines régions les myxomycètes se manifestent de plus en plus rarement et c'est dommage de passer à côté d'une occasion.
Dans le cas de la première photographie les sporocystes doivent atteindre une hauteur de 8 mm environ, avec la couleur jaune pâle du plasmode l'hypothèse selon laquelle il s'agirait de Stemonitis flavogenita est recevable. Si tel était le cas et si vous possédez l'échantillon parvenu à maturité vous devez observer une sorte de petit entonnoir membraneux au sommet de la columelle. Excusez moi si je suis trop bavard. Cordialement.

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12505
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Société : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Sandras francoise a écrit :
Excusez moi si je suis trop bavard.
Oh que non... aucune excuse ! C'est parfait ! :sourire:
Merci pour ces conseils lumineux.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15572
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Lachenal-Montagne
Prénom : Jean-Pierre
Société : Société Mycologique de France
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonjour,

Je viens de finir de renommer tous les sujets anonymes (plus d'une centaine sur 200) du sous-forum Myxomycètes et je remonte ce sujet-ci pour les explications qu'y donnait Michel Sandras ci-dessus, toujours d'actualité lorsque nous trouvons des myxos. Je les recopie ici en gras :

Sandras francoise a écrit :
Ce que je vais écrire me semble tellement élémentaire que j'en suis gêné...mais si cela pouvait être utile. Les myxomycètes attirent souvent le regard au cours de la transformation du plasmode en sporocystes car ils présentent alors des couleurs vives. Par la suite ils deviennent souvent plus discrets et passent inaperçus. Les deux myxomycètes photographiés auraient probablement terminé leur évolution en captivité. Après la photographie les prélever avec une partie du support et les placer dans une boite pour leur éviter les coups et le dessèchement. Revenu à la maison les mettre dans un récipient au fond duquel on aura placé du sable propre ou du coton humidifé. Régler le couvercle de façon à ne pas fermer totalement mais en limitant l'évaporation. Il vaut mieux trop fermer que pas assez car il est plus facile de corriger. Si la transformation du plasmode en sporocystes se termine vous ne regretterez pas le mal que vous vous serez donné. Dans certaines régions les myxomycètes se manifestent de plus en plus rarement et c'est dommage de passer à côté d'une occasion.


Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

dansi

Avatar du membre
Messages : 162
Enregistré le : 28 févr. 2018, 19:35
Localisation : Verona Italia

Message par dansi »
buongiorno
la prima foto sembrerebbe, con il plasmodio giallo, Stemonitis flavogenita
la seconda foto plasmodio di Physarum sp.
7 messages Page 1 sur 1