Identifiable ?

Tout ce qui n'est ni plante, ni insecte, ni lichen...
22 messages Page 2 sur 2

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 20371
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
J'y avais pensé sur place, car je vois tous les ans près de chez moi, un couple de milan royaux de passage au printemps et qui niche pendant un temps dans un bosquet proche de là où j'habite. Au niveau de la couleur et de la taille, de l'allure du vol aussi, cela me semblait correspondre. La photo avec une queue en éventail me l'avait fait éliminer, sans doute à tort.
En fait c'est peut -être aussi une question d'angle de vue qui la fait paraître moins échancrée qu'elle ne l'était dans la réalité ?

L'identification me va, en tout cas :grandsourire: . Je pense que je peux renommer
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Ghislaine

Messages : 6079
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
Les milans utilisent leurs queues comme gouvernails, ce qui permet toutes formes.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18475
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
05 juin 2020, 13:18Ghislaine a écrit :
Les milans utilisent leurs queues comme gouvernails (...)
Y en a qu'ont essayé...

D'après le CNRTL, c'est le latin milvus, "oiseau de proie", via son adjectif milvinus, déformé en milvanus, milanus, qui est à l'origine, par le provençal, de "milan" - nom qui a remplacé l'ancien français "escouffe", d'origine bretonne. La ville de Milan, Milano, a une tout autre étymologie, c'est l'héritière directe de Mediolanum, "au milieu des plaines". On retrouve planum > lanum dans plusieurs langues (cf. l'espagnol llano).

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1835
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
Entièrement d'accord pour le milan royal.

Depuis quelques années, il a été réintroduit en nombre dans de nombreuses régions (vallée du Tarn, Aquitaine) pour réguler les populations d'étourneaux, et il semble prospérer et s'étendre au-delà des zones de réintroductions initiales. Je l'observe chaque été sur les causses aveyronnais.

Edit: Oups, j'ai encore dit une bêtise :redface: : c'est son cousin le milan noir qu'on a réintroduit en Aquitaine pour faire peur aux étourneaux.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Ghislaine

Messages : 6079
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
05 juin 2020, 14:46Kairos a écrit :
Entièrement d'accord pour le milan royal.

Depuis quelques années, il a été réintroduit en nombre dans de nombreuses régions (vallée du Tarn, Aquitaine) pour réguler les populations d'étourneaux, et il semble prospérer et s'étendre au-delà des zones de réintroductions initiales. Je l'observe chaque été sur les causses aveyronnais.

Edit: Oups, j'ai encore dit une bêtise :redface: : c'est son cousin le milan noir qu'on a réintroduit en Aquitaine pour faire peur aux étourneaux.
Je suis surprise qu'il soit utilisé pour ça, se n'est pas un grand chasseur.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9673
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
05 juin 2020, 17:42Ghislaine a écrit :
Je suis surprise qu'il soit utilisé pour ça, se n'est pas un grand chasseur.
Un épouvantail non plus ça ne chasse pas beaucoup, Ghislaine :clindoeil:

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1835
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
05 juin 2020, 17:42Ghislaine a écrit :
Je suis surprise qu'il soit utilisé pour ça, se n'est pas un grand chasseur.
Juste l'ombre portée sur le sol suffit à fait fuir les étourneaux. Mais parfois ce sont les corneilles qui les attaquent.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr
22 messages Page 2 sur 2