Casse-noisette

Tout ce qui n'est ni plante, ni insecte, ni lichen...
10 messages Page 1 sur 1

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3555
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonsoir à tous
Une question pour les ornithologistes ou curieux de la faune aviaire : La sittelle torchepot Sitta europaea est coutumière de cette façon de bloquer les noisettes dans les anfractuosités de l'écorce des grands arbres afin de mieux les perforer. Est-ce la seule espèce qui fait cela ?
DSC_1162_01.JPG
Modifié en dernier par Richmond63 le 15 mars 2020, 23:53, modifié 1 fois.

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1835
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
Bonjour, le Pic épeiche (Dendrocopos major) est réputé faire exactement la même chose. J'ignorais que le Sittelle s'adonnait également à cette pratique.

Les pies sont également friandes de noisettes, mais j'ignore comment elles les ouvrent, mais sachant qu'elles sont avec les corneilles, les plus intelligents des oiseaux, elles doivent avoir déjà inventé le casse-noisette :lol:
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18676
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Personnellement, j'évite de les coincer où que ce soit.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Ghislaine

Messages : 6125
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25
Localisation : Forêt du jorat, Lausanne suisse.

Message par Ghislaine »
La mésange charbonnière mange aussi les noisettes, maintenant je ne sais pas comment elle les ouvre.
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3555
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonjour à tous.
13 mars 2020, 19:09Kairos a écrit :
Bonjour, le Pic épeiche (Dendrocopos major) est réputé faire exactement la même chose. J'ignorais que le Sittelle s'adonnait également à cette pratique.
Merci pour l'info, depuis j'ai vu une vidéo du pic faisant cela. D'autres candidats éventuels vérifiés ? Si Fifi nous lis, je sais que les zoziaux, c'est aussi son truc. :sourire:

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13505
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonjour tous,

voici ce que j'en lis dans mon petit guide des traces et indices d'oiseaux :

La mésange charbonnière perce des petits trous dans les fruits à coque en laissant des petites traces de bec, et cela ne se produit que sur les fruits frais.

Cette technique consistant à coincer les noisettes dans l'écorce est attribuée aux sitelles et aux pics. Pour savoir de qui sont ces restes, il faut observer les traces de bec sur les coques. Les pics laissent des traces plus grosses que les sitelles.

Les pies et les choucas des tours aiment aussi les noix et les noisettes, ils les cassent à coup de bec répétés sur les fruits au sol.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3555
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Merci du retour, Fifi. Nous voilà donc avec deux candidats possibles ; J'irai demain prélever les restes de noisettes pour voir si des traces éventuelles subsistent, mais vu leur état bien éclaté, je ne suis pas optimiste, à moins que des coups de bec aient raté leur cible. De plus, en l'absence de photos comparatives, je ne saurais pas à qui les attribuer. Personnellement, je penche plus maintenant pour le pic épeiche car lui je le vois ou je l'entends de temps en temps, même en ce moment. La sittelle, je ne l'ai jamais observée.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3555
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonjour à tous.
Voici quelques traces laissées sur les coques sans, comme je l'ai dit plus haut, pouvoir les attribuer à une espèce particulière.
DSC_1165_01.JPG

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3555
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Je renomme du côté de l'espèce la plus probable. Merci à tous.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 18676
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Le pic-épeiche et les noisettes sur la petite vidéo que j'avais trouvée lors d'un précédent sujet : https://www.youtube.com/watch?v=u-gNJ0DhMM4.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne
10 messages Page 1 sur 1