Autre lignicole
Cerioporus varius Zmitr. & Kovalenko, 2016 (Pers.)

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
20 messages Page 2 sur 2

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15616
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Lachenal-Montagne
Prénom : Jean-Pierre
Société : Société Mycologique de France
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Et d'ailleurs pourquoi on est parti vers badius ? C'est Nommo avec ses "vieux picipes" qui a commencé et ni Yves ni moi ne l'avons contredit, j'arrêtais pas de dire que c'était le moins mauvais choix mais je n'ai pas regardé varius, nul.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17233
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Fouad a écrit :
Il n'y a pas de quoi yves. Je trouve beaucoup plus souvent varius que badius, mais jamais en aussi grand nombre que toi; parfois isolé ou deux à trois individus sur souches de hêtre.
Ben moi c'est l'inverse, je suis habitué à badius, plus gros, effectivement et j'aurai dû me poser des questions. ( A vrai dire je m'en suis posé, mais sans aller au bout !)
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15616
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Lachenal-Montagne
Prénom : Jean-Pierre
Société : Société Mycologique de France
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Je reviens sur cette détermination : depuis le début les flétrissures noirâtres de l’hyménium me gênaient pour Polyporus picipes ou durus etc., sont-elles mentionnées pour varius ? Dans mes bouquins, non. Sur internet, je trouve entre autres :
  • Mycocharentes : Polyporus leptocephalus = Polyporus varius : pas de noircissement.
  • ChampYves : Cerioporus leptocephalus (= Polyporus leptocephalus) : pores immuables à la blessure.
  • Pharmanatur (photos seulement) : Polyporus varius (= Polyporus leptocephalus) : pores devenant ocre.
  • Mushroomexpert : Polyporus varius : (...) pores sometimes bruising faintly brownish. Merci M. Michael Kuo !
Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17233
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
et merci de tes recherches, Jplm. J'avoue que je n'avais pas trop prêté attention à ce caractère.
On a toujours des progrès à faire, en mycologie, dans la rigueur des observations !!!
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Fouad

Avatar du membre
Messages : 7834
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Jplm a écrit :
Je reviens sur cette détermination : depuis le début les flétrissures noirâtres de l’hyménium me gênaient pour Polyporus picipes ou durus etc., sont-elles mentionnées pour varius ? Dans mes bouquins, non. Sur internet, je trouve entre autres :
  • Mycocharentes : Polyporus leptocephalus = Polyporus varius : pas de noircissement.
  • ChampYves : Cerioporus leptocephalus (= Polyporus leptocephalus) : pores immuables à la blessure.
  • Pharmanatur (photos seulement) : Polyporus varius (= Polyporus leptocephalus) : pores devenant ocre.
  • Mushroomexpert : Polyporus varius : (...) pores sometimes bruising faintly brownish. Merci M. Michael Kuo !
Jplm
Merci pour ce beau travail Jp :clindoeil: Je pense qu'on peut dire que les pores sont immuables ici. Les traces qu'on voit sont dû à leur écrasement qui fait libérer l'humidité qui s'y trouve; je ne pense pas qu'il s'agit d'une réaction chimique plus complexe.
20 messages Page 2 sur 2