Assaut de pores

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
13 messages Page 1 sur 1

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8625
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonsoir à tous,
On trouve avant et on discutera après du phénomène si vous voulez :clindoeil:
P1220310.jpg
Modifié en dernier par Fouad le 23 juin 2019, 16:14, modifié 1 fois.

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2112
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Il n'y a pas de renflement sur les pores, alors je pencherais pour C. c.
Mycologue intégriste radicalisé.

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 6893
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Je te suis Nicolas.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6762
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Dans les Vosges il est très commun en terrain acide ! :clindoeil:

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8625
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
NSchwab a écrit :
Il n'y a pas de renflement sur les pores, alors je pencherais pour C. c.
Cela permet de le différencier de Tylopilus felleus par exemple ?

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6762
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Fouad a écrit :
NSchwab a écrit :
Il n'y a pas de renflement sur les pores, alors je pencherais pour C. c.
Cela permet de le différencier de Tylopilus felleus par exemple ?
C'est les mêmes stations en terrain acide sauf que felleus n'a jamais des pores jaunes ! :clindoeil:

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17181
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonsoir,

C'est intéressant ces pores décurrents en réseau comme si les deux structures avaient une origine commune ou si l'une était l'embryon de l'autre.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2112
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Voici une publication assez complète sur le sujet des pores dans la famille des Boletaceae.
Les Boletus et Butyriboletus ont des pores couverts dans leur jeune âge par des cheilocystides protégeant les tubes. De mon expérience personnelle, cela me semble assez persistant chez les Butyriboletus et moins chez les Boletus (partant à partir du moment où les pores jaunissent entièrement). Un dernier genre européen ne figure pas dans cette publication, il s'agit des Frostiella (nom. inval.). Je ne me rappelle plus dans quelle publication j'ai vu que des spécimens furent retrouvés en Europe, mais il semblerait que ce soit possible. Les autres genres n'ont pas de cheilocystides visibles à l’œil nu de cette manière, ce qui en fait un très bon critère taxinomique. Dernier critère de détermination en rapport avec les pores, la présence de cristaux quand le champignon sèche est présente dans le genre Cupreoboletus.
Mycologue intégriste radicalisé.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8625
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonsoir :razz:
Bravo à tous, vous avez tous trouvé Boletus calopus = Caloboletus calopus sous conifères dans les Vosges, sol acide.

Merci Nicolas pour les informations et le lien vers l'article de Sutara.

Jp avait commencé à poser la question de l'origine du réseau sur certains bolets; serait-il une décurrence plus ou moins prolongé ? Les premières mailles sont-elles fertiles ?
Modifié en dernier par Fouad le 25 juin 2019, 07:23, modifié 1 fois.

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2801
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
Il me semble que c'est bien ça. J'ai lu quelque chose de ce genre dans un livre de G. Becker il y a longtemps.

ecmyco

Avatar du membre
Messages : 538
Enregistré le : 28 déc. 2008, 03:56
Localisation : Quelque part dans les bois ou les champs, c'est sûr !
Site Internet

Message par ecmyco »
Fouad a écrit :
Bonsoir :razz:
Bravo à tous, vous avez tous trouvé Boletus calopus = Calocybe calopus sous conifères dans les Vosges, sol acide.

Merci Nicolas pour les informations et le lien vers l'article de Sutara.

Jp avait commencé à poser la question de l'origine du réseau sur certains bolets; serait-il une décurrence plus ou moins prolongé ? Les premières mailles sont-elles fertiles ?
Calocybe ? Ou plutôt Caloboletus calopus :)

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 6893
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Moi, ça ne m’a pas affolé, j’ai pensé qu’il avait été exclu des Boletaceae ! En matière de nomenclature rien ne m’étonne plus. :grandsourire:
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8625
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Merci Etienne :razz:
A la sortie du printemps, on est encore dans les Calocybe !
13 messages Page 1 sur 1