Les zarbis des cavités, épisode 4

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
21 messages Page 2 sur 2

Jean Pierre

Avatar du membre
Messages : 5098
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Nom : Jean Pierre Raverat
Association : Association Mycologique Féréopontaine
Localisation : Seine Port (77)
Site Internet

Message par Jean Pierre »
JC_Bartolucci a écrit :
Sinon, vous n'êtes pas intrigué par la forme du pied ? Elle a une explication...
Géotropisme, les champignons se positionnent de manière que leurs spores soient disséminées avec le plus d'efficacité.
Jean Pierre Raverat.
http://www.champignons77.org/

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Jean Pierre a écrit :
JC_Bartolucci a écrit :
Sinon, vous n'êtes pas intrigué par la forme du pied ? Elle a une explication...
Géotropisme, les champignons se positionnent de manière que leurs spores soient disséminées avec le plus d'efficacité.
C'est ce que je disais dans un précédent sujet : les gasteromycètes avaient gardé leur forme habituelle sans doute parce que leurs spores sont expulsées dans toutes les directions, au contraire être pendus au plafond leur va à merveille, mais les champignons à chapeau + lames ou pores, dont les spores sont censées tomber, doivent prendre une position permettant cette chute, au prix ici d'une impressionnante contorsion !

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Fouad

Avatar du membre
Messages : 8894
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
On retiendra au moins une chose de cette récolte insolite: la cuticule des champignons peut se craqueler sans l'effet du soleil !

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17341
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Excellente remarque, Fouad, l'esprit toujours en éveil. Sans soleil, la cause peut néanmoins être la sécheresse mais les grottes ont souvent une hygrométrie très stable. Je crois surtout que chrysenteron est fichu comme ça : ses parents lui ont acheté un tablier trop petit, il craquera de partout jusqu'à la fin des temps.

Jplm


PS : Jean-Christophe, si le champignon avait été déterminé par une mycologue, tu peux renommer Xerocomus chrysenteron (référentiel GEPR3), sinon Xerocomus cf. chrysenteron car de toutes façons c'est pas loin.
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

JC_Bartolucci

Avatar du membre
Messages : 324
Enregistré le : 17 oct. 2018, 00:05
Localisation : Damazan (47)

Message par JC_Bartolucci »
Merci beaucoup pour ces précisions,

Pour les conditions hygrométriques, je confirme que nous sommes loin de la sécheresse dans cette cavité, il y a même à l'année, des sortes de mares à l'intérieur qui attestent d'une nappe d'eau très proche du niveau du sol.

Pour info, c'est une carrière anciennement exploitée pour de la pierre de taille, du XVIème au début du XXème siècle, qui a ensuite servi, dès 1910, de champignonnière. Il y a un dédale de couloirs de plusieurs kilomètres. Elle a aussi servi de zone refuge pour les résistants en 1944.

Je renomme le sujet et ravi de pouvoir, à mon tout petit niveau, vous interroger et vous intéresser sur quelques sujets en mycologie.

Je lance l'épisode 5...

Merci aux participants

JC

JC_Bartolucci

Avatar du membre
Messages : 324
Enregistré le : 17 oct. 2018, 00:05
Localisation : Damazan (47)

Message par JC_Bartolucci »
Du coup on rétrograde au genre ?
21 messages Page 2 sur 2