Référentiel du forum Champis.net

C'est la partie du forum consacrée aux idées et améliorations pour le site et/ou le forum. Toutes les idées sont les bienvenues !
179 messages Page 3 sur 12

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17130
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Nommo a écrit :
Bonsoir Castor,
Hymenomycetes Europaei de Fries. :grandsourire:Bravo pour ton raisonnement Richemond63, mais non ce n’était pas le code César.
À propos de César, je vous propose le plus long palindrome que je connaisse : »Tu l’as trop écrasé César ce port, salut ! »
Dans le genre, il y a aussi celui-là (1247 mots). Mais avec Perec, on ne joue pas dans la même cour. Et puis un peu long pour le sortir dans une conversation.

Jplm


PS 19h25 : et si nos auteurs de nouveaux genres avaient un peu d'esprit, ils n'auraient pas créé Suillellus mais Suillellius.
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Kairos

Avatar du membre
Messages : 1797
Enregistré le : 20 nov. 2017, 15:58
Nom : Eric Reynaud
Association : Société Mycologique de France
Localisation : Montreuil, Région parisienne

Message par Kairos »
A propos du GEPR4, je viens de recevoir mon exemplaire. A peine ouvert, je regarde l'index des genres et là que vois-je ? Psilocybes p582, alors qu'il s'agit de de la page 852 (tiercé dans le désordre). Je n'ai pas vérifié encore d'autres genres, mais j'espère que ce n'est qu'une coquille et que l'index n'a pas été composé par quelqu'un souffrant de dyslexie, sinon, ça poserait problème comme référentiel.
“Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer !” (Nahman de Braslow)
Retrouvez moi sur Flickr

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 6731
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Un brillantissime exercice de style ce palindrome, mais effectivement dur à replacer dans une conversation.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18275
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Un référentiel est par définition une liste à laquelle on se réfère pour se comprendre.
Y a-t-il nécessité d'un référentiel ? Oui, sinon on ne se comprend pas.
Il en faut donc un et je me plierai au choix fait sur champis-net.
J'observe cependant que la présence d'un référentiel est source de beaucoup d'ennuis.
1- Il engendre la naissance de gardiens du référentiel qui viennent sans arrêt vous rappeler à l'ordre si vous ne le respectez pas.
2- Il incite à créer de nouvelles références créées par des personnes désireuses de donner leur nom à la postérité, apportant ainsi de la confusion dans quelque chose qui devrait au contraire tendre vers la simplification.
3- Il bloque psychologiquement un nombre important de mycologues, ayant très peur de ne pas paraître à la page et se croyant obligés de s'excuser de ne pas être encore au courant des dernières nouveautés.
4-Il engendre un discours extraterrestre sur les débutants, qui ont bien plus de difficultés à reconnaître un champignon qu'à trouver tous les synonymes que l'on trouve très facilement et par centaines en surfant sur internet.

Bref, je me demande pourquoi je suis quand même pour qu'il y en ait un :lol: .
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

castor74

Avatar du membre
Messages : 14715
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Nom : Laurent Francini
Association : LA CHANTERELLE DE VILLE-LA-GRAND
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Site Internet

Message par castor74 »
Je te suis en grande partie, Yves... Un référentiel est un mal nécessaire, et se comporte un peu comme un dictionnaire. A chaque parution, on ajoute des mots nouveaux et, peut-être, on en supprime d'anciens qui ne sont plus utilisés. Sauf que sur le référentiel internet (par essence modulable et malléable...), on ajoute, surtout, et on corrige d'anciens noms en nouveaux noms tout en laissant la cohorte des anciens qui, pour certains, redeviennent un jour nouveaux.
Bref, cette mouvance perpétuelle, ce torticolis nomenclatural, devrais-je dire, demande une sacrée gymnastique intellectuelle à laquelle, personnellement, je ne me sens guère enclin. Je m'attends donc, une fois qu'on aura décidé ce qu'on adoptera, à me faire reprendre plus souvent qu'à mon tour par ceux que tu appelles les «gardiens»... :grandsourire:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18275
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
C'était surtout pour plaisanter et relativiser l'importance d'un référentiel.
Une débutante a justement donné un avis : gardons le GEPR3...
Je suis pour, mais ne m'opposerait pas, je le répète, à un autre choix, parce que, comme dit Andgelo : qu'importe ?
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6762
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Bonjour

Je crois qu'il ne faut trop précipiter les choses, et laissé le libre choix de tout un chacun de bien vouloir renommer ses posts en fonction de ses connaissances et de sa littérature. Le plus important est de se comprendre et de parler de la même chose. Rien n'empêche ceux et celles plus "moderne" de nous communiquer ses nouveaux noms lors d'un message dans le post ! La transition se fera progressivement sans douleurs et surtout sans heurter la susceptibilité de chacun d'entre nous !! :cool:

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17130
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Une nouvelle fois, laisser libre à chacun de choisir veut dire ne pas avoir de référentiel du tout et donc possiblement revenir aux discussions sans fin après chaque détermination. Et dire "qu'importe" est un peu près la même chose, teinté à peu de frais d'une petite touche rebelle... :clindoeil: .

Cela dit, je n'ai rien contre la proposition de Ghislaine d'en rester au statu quo (GEPR3), je n'ai lancé ce débat que parce qu'il s'était déjà amorcé ici et là depuis la parution du GEPR4, il valait mieux qu'on s'exprime tous au même endroit plutôt qu'à la fin d'une demande de détermination de l'un ou d'un Qui-suis-je de l'autre.

Nous ne savons toujours pas ce qu’en pensent les administrateurs du forum. S'ils n'ont pas une position plus tranchée que ce que je lis ici, le mieux est sans doute effectivement de ne rien changer.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18275
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Jplm a écrit :
Et dire "qu'importe" est un peu près la même chose, teinté à peu de frais d'une petite touche rebelle... :clindoeil:
Jplm
Si tu veux,Jplm , si tu veux :clindoeil:
J'observe que les discussions sans fin ont plutôt disparu, parce que les actuels gardiens auxquels j'ai fait allusion sont des personnes plutôt
modérées dans leur propos et suffisamment souples pour laisser une certaine marge de liberté à tout le monde. Pourvu que cela dure !
Je maintiens le qu'importe, fut-il considéré comme dit "à peu de frais"... :grandsourire:
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12852
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Jplm a écrit :
Nous ne savons toujours pas ce qu’en pensent les administrateurs du forum.
Bonjour,

je lis, je lis les diverses interventions... et je me suis déjà exprimé sur ce problème qui devient insoluble si on veut rester dans l'actualité de la valse des noms.
Fifi a écrit :
Bien évidemment, je pressentais, lorsque j'avais soulevé la question d'un référentiel, que nous serions confronté aux changements de noms... j'attendais que cela arrive pour revenir sur cette question.

Je l'avais peut-être déjà dit à l'époque, il me parait impossible de suivre à la lettre ces changements. rendez-vous compte, pour rester cohérent nous serions amenés à réactualiser tous les titres des sujets du forum à chaque changement de nom comme le suggère Andgelo dans le sujet de Bastic ???

Je me souviens de la réaction d'Alex lorsque nous avions parlé de ça pendant la session 2016 : "Quelle connerie !" :sourire:
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Claudius

Avatar du membre
Messages : 2279
Enregistré le : 08 nov. 2010, 19:19
Localisation : Haut-Doubs

Message par Claudius »
Tiré de mon hibernation par un fichu radoux (mot jurassien !), je me permets une ou deux réflexions sur ce thème du référentiel.
Tout d'abord, il est bien certain qu'aucune unanimité se fera... Référentiel national de Courtecuisse (2010), GEPR3, GEPR4, peut-être un jour GEPR5, IF, MB...
Il est clair que le développement de la biomol va encore bouleverser la nomenclature
A chacun sa religion, si tant est que l'on en ait une... Voyez déjà pour certains genres, les diverses interprétations !
Parmi nous, il y a des débutants, des moins débutants, des plus expérimentés, des jeunes très doués, des moins jeunes moins doués, et des encore moins jeunes doués... mais pas de raton-laveur !
Chacun a donc ses propres références et l'essentiel est de savoir de quoi on parle. Les plus courageux ne manqueront pas de consulter IF et MB et la liste des synonymies, les moins courageux (ou les plus sages !) resteront sur leurs acquis et les débutants seront toujours effarés de constater que leurs ouvrages ne présentent quasiment jamais les espèces des "qui suis-je" ou de la galerie. Il faut juste leur donner envie d'en savoir plus, leur donner envie de se faire un beau cadeau de Noël avec le dernier GEPR (ben oui, celui avec les nouveaux noms que j'ai tant de mal à retenir !), et leur donner surtout envie de rester parmi nous...
Bonnes fêtes à tous, je repars jouer à la marmotte !!!

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3411
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonjour à tous.
Claudius a écrit :
Tiré de mon hibernation par un fichu radoux (mot jurassien !), je me permets une ou deux réflexions sur ce thème du référentiel.
Tout d'abord, il est bien certain qu'aucune unanimité se fera... Référentiel national de Courtecuisse (2010), GEPR3, GEPR4, peut-être un jour GEPR5, IF, MB...
Il est clair que le développement de la biomol va encore bouleverser la nomenclature
A chacun sa religion, si tant est que l'on en ait une... Voyez déjà pour certains genres, les diverses interprétations !
Parmi nous, il y a des débutants, des moins débutants, des plus expérimentés, des jeunes très doués, des moins jeunes moins doués, et des encore moins jeunes doués... mais pas de raton-laveur !
Chacun a donc ses propres références et l'essentiel est de savoir de quoi on parle. Les plus courageux ne manqueront pas de consulter IF et MB et la liste des synonymies, les moins courageux (ou les plus sages !) resteront sur leurs acquis et les débutants seront toujours effarés de constater que leurs ouvrages ne présentent quasiment jamais les espèces des "qui suis-je" ou de la galerie. Il faut juste leur donner envie d'en savoir plus, leur donner envie de se faire un beau cadeau de Noël avec le dernier GEPR (ben oui, celui avec les nouveaux noms que j'ai tant de mal à retenir !), et leur donner surtout envie de rester parmi nous...
Bonnes fêtes à tous, je repars jouer à la marmotte !!!
Après ces quelques réflexions frappées au coin du bon sens, il faut néanmoins se mettre d'accord sur une référence unique pour le renommage final. Chacun étant libre dans le texte d'utiliser sa préférence. J'ai exprimé mon choix pour IF car il peut être consultable par tous, y compris par les débutants, ce n'est pas si difficile. Maintenant, peu m'importe sur le choix final, on fera avec.

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 12852
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Quel que soit le choix final, nous serons toujours confrontés au problème des changements de noms.

Lorsque j'avais soulevé la question d'un référentiel, j'avais exprimé ma préférence pour une référence accessible sur internet plutôt qu'un livre et proposé cette liste :
Il semblerait qu'on y revienne...
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17130
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
De tous ces sites, le plus accessible me parait Index Fungorum (= Mycobank = Catalogueoflife, ce dernier très lent), on peut entrer par n'importe quel synonyme, accéder au "current name" et voir listés clairement tous les synonymes. Il donne également accès aux publications. En outre c'est le plus à jour, on ne peut pas dire ça de notre site national. Mais, comme je l'ai indiqué, sans même parler de ses coquilles, son utilisation demande plus de pratique que d'ouvrir le GEPR et n'est pas forcément accessible aux débutants.

Au stade où nous en sommes, je ne vois pas un vrai consensus se dessiner et je lis beaucoup d"à quoi bon, ça change tout le temps", ce qui revient à botter en touche, alors c'est peut-être ce qu'il faut faire. Comme je reste persuadé de l'utilité d'un référentiel commun afin que les noms que nous donnons, même s'ils sont transitoires comme tout en ce bas monde, ne suscitent pas quotidiennement des discussions stériles et ne varient au moins pas d'un sujet à l'autre au cours d'une saison, je proposerais... qu'on ne change rien, qu'on en reste au GEPR3 que nous possédons presque tous (sauf Fouad qui a perdu le sien !) et qu'on reprenne la discussion fin 2018. Qui sait, peut-être d'ici-là le flot de nouveaux genres se sera un peu assagi et un consensus se dégagera plus facilement parmi nous.

Si c'est ce statu quo que nous adoptons, les possesseurs du GEPR4 ou les lecteurs d'IF ou de nouvelles publications pourront évidemment et utilement mentionner un éventuel nouveau nom dans le corps des sujets, nom qui subira les sarcasmes habituels s'il est mal fichu, comme il se doit.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 18275
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Je souscris à ce que propose Jplm. La cohérence du forum, je veux dire les possibilités de recherches d'une espèce déjà présentée, pour comparaison par exemple, s'en trouvera fort bien.
Et puis, il faut bien à un moment décider quelque chose :clindoeil:
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois
179 messages Page 3 sur 12