Lepiota cristata ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
12 messages Page 1 sur 1

gabaye

Avatar du membre
Messages : 1659
Enregistré le : 09 févr. 2008, 18:28
Localisation : aquitaine

Message par gabaye »
Bonjour à tous,

J'ai dans mes archives ces photos (pas très bonnes...) de ce que je pense être Lepiota cristata, mais j'aimerais une confirmation si c'est possible...avec les lépiotes l'évidence n'est pas toujours de mise !
Champignon d'environ 8 cm de haut, abondant coton mycélien à la base, anneau ascendant en entonnoir.
Biotope : lisière de bois.
Merci
lepiota 2.jpg
lépiote 1.jpg
lépiote 1.jpg (207.37 Kio) Vu 2088 fois

Chris Florey

Avatar du membre
Messages : 438
Enregistré le : 02 févr. 2008, 20:23
Localisation : Valais Suisse

Message par Chris Florey »
Bonjour,les fibrilles ocre sur le stipe me pose problème et aucune trace de vineux à la base ?
Je poste une photo de cristata au disque bien rouge brique.
mariage Mathier 203.jpg

Pierre Jancloes

Messages : 2935
Enregistré le : 04 juin 2008, 20:57

Message par Pierre Jancloes »
Bonjour,
Comme vous le dites si bien, avec les Lépiotes l' évidence est loin d' être de mise; néanmoins la hauteur du stipe me font écarter L. cristata et sans aucune conviction,je proposerai L. ignivolvata ou une espèce proche.
Cordialement.

Pierre.

michel

Messages : 933
Enregistré le : 28 juin 2008, 21:57
Localisation : Pays Gessien

Message par michel »
Lepiota cristata me paraît complétement exclus, à part cela...
Michel

guydol

Avatar du membre
Messages : 266
Enregistré le : 19 déc. 2008, 12:39

Message par guydol »
hier soir j'ai pensé moi aussi à L. ignivolvata (not. aspect chiné oblique du revétement du stipe) mais j'ai hésité pour 2 raisons: sur 1ere photo trés nets restes de voile ce qui n'est pas normal pour l'espèce à ma connaissance...et 2eme photo: bc + une allure de leucoagaricus que de lépiote: mais je n'en vois aucun qui ferait l'affaire... en fait le champignon est trés jeune et ça pourrait expliquer les restes de voile et l'aspect de l'anneau.... de plus j'ai remarqué que sur une petite zone de la 2éme ph. les lames commençaient à se teinter légérement: si ce n'est pas un effet de lumiére ça correspondrait bien à l'évolution normale d'ignivolvata qui posséde à maturité des lames "café au lait"...alors??...(la teinte rougeâtre sur la base subbulbeuse du stipe, et qui donne son nom à l'espèce n'apparait que sur ex. un peu agés)
"on ne peut aimer que ce que l'on connait" www.floreoleron.fr

Guillaume Eyssartier

Avatar du membre
Messages : 3500
Enregistré le : 24 juin 2008, 19:51

Message par Guillaume Eyssartier »
Vous avez manqué un élément important : sur la photo, on voit bien que l'anneau ne fait pas corps avec le pied, mais qu'il est au contraire bien distincts. C'est ce que l'on appelle un anneau coulissant, et aucune Lepiota sensu stricto ne possède ce type d'anneau, qui est au contraire caractéristique des Macrolepiota et de certains Leucoagaricus. Ici, il s'agit manifestement d'une macrolépiote, et le pied non ou peu chiné, l'anneau simple (pas en "roue dentée") et les squames fines et nombreuses sur le chapeau nous amènent dans le groupe de M. mastoidea-rickenii.

Amitiés, Guillaume.
Biologie fongique - Expertises (Dr. Guillaume Eyssartier)

Chris Florey

Avatar du membre
Messages : 438
Enregistré le : 02 févr. 2008, 20:23
Localisation : Valais Suisse

Message par Chris Florey »
Cela fais un moment que cet anneau me pose problème !Je remarque un repli sur lui même et imagine difficilement qu'il puisse coulisser ! C'est pourquoi je partais pour un Leucocoprinus naucinus = Leucoagaricus subcretaceus.
Mais là , se sont les dimensions qui me posait problèmes !
Je n'es pas une grande conviction à mon idée et attend vos commentaires !!

Guillaume Eyssartier

Avatar du membre
Messages : 3500
Enregistré le : 24 juin 2008, 19:51

Message par Guillaume Eyssartier »
Non, ce n'est pas Leucoagaricus leucothites qui a, au passage, un anneau coulissant de la même façon que les macrolépiotes : donc le caractère est, en effet, le bon. Ni non plus subcretaceus, bien que cela ressemble plus : mais c'est une espèce bien plus grosse et trapue, et plus pâle (entre autres).

Il s'agit bien d'une macrolépiote : reste à savoir laquelle précisément, même si rickenii est très probable.

Amitiés, Guillaume.
Biologie fongique - Expertises (Dr. Guillaume Eyssartier)

guydol

Avatar du membre
Messages : 266
Enregistré le : 19 déc. 2008, 12:39

Message par guydol »
Bonjour Guillaume et ravi de te voir revenir sur le forum
pour notre lépiote maintenant que tu le dis ça paraitrait presque évident
guy
"on ne peut aimer que ce que l'on connait" www.floreoleron.fr

Véro

Messages : 22
Enregistré le : 10 janv. 2009, 17:52

Message par Véro »
Bonsoir,
J'ai un peu de confusions autour de cette amanite...
Est ce que je me trompe ou
Amanita mastoidea a un anneau simple avec une face supérieure brune
et une face inférieure blanche qui va bien avec cette photo.
Amanita mastoidea = umbonata, synonymisées?

Amanita rickenii = gracilenta, plus grêle, anneau double complexe,
j'ai de la peine à faire des différences entre ces deux...

Véro

Messages : 22
Enregistré le : 10 janv. 2009, 17:52

Message par Véro »
oups oups pas amanita mais macrolepiota!!!!

gabaye

Avatar du membre
Messages : 1659
Enregistré le : 09 févr. 2008, 18:28
Localisation : aquitaine

Message par gabaye »
Merci à tous pour vos interventions. En effet je pense qu'il peut s'agir de Macrolepiota mastoidea, sensu lato...comme l'on dit parfois...
12 messages Page 1 sur 1