Que faire de ce Leccinum ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
18 messages Page 2 sur 2

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9709
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
06 sept. 2020, 23:45Jurgen a écrit :
Bonjour,

Leccinum duriusculum me semble convenir, d'autant plus que la marge du chapeau est nettement débordante.

Amicalement, Jürgen
Content de te revoir par ici Jürgen ! Je t'ai envoyé un message privé il y a quelques mois.

Effectivement, Leccinum cyaneobasileucum peut ressembler, mais les mèches noires sur le pied, notamment chez le jeune exemplaire, l'éliminent d'emblais. D'accord avec L. duriusculum .

Thomas

Avatar du membre
Messages : 929
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Merci à tous les deux pour ces derniers avis : il n'y a donc pas consensus.

Je me permets de demander avec quelle acception vous utilisez l'épithète cyaneobasileucum. Aujourd'hui, il désigne sans distinction deux groupes qu'on séparait avant (cf guide Courtecuisse, 2013 ou les Doc. mycologiques de Lannoy-Estades) sous les deux noms L. cyaneobasileucum (forme à chapeau blanc ou très pâle) et L. brunneogriseolum (forme à chapeau grisâtre).
Si cette espèce est envisagée par certains, est-ce au sens de la forme blanche ou de la forme grise ? Cette question pour comprendre laquelle peut, selon vous :
- arborer également des tons fauves sur le chapeau
- avoir la chair qui grisonne au bout d'un certain temps (alors qu'elle est donnée immuable à légèrement rosissante)

Quant à l'hypothèse duriusculum, elle est en effet surprenante si l'on considère l'aspect général (élancé, cylindrique, à squamules assez peu denses + chapeau fauve à marge décolorée au lieu de robuste à chapeau gris) mais cohérente quand à la coloration de la chair (et peut-être avec l'habitat, même si je ne peux exclure d'avoir raté des bouleaux).

J'ai trouvé quelques photos de spécimens identifiés comme duriusculum et qui correspondent plus ou moins à ma récolte (avec un rosissement moindre chez moi... mais il fait sec...), si ça peut faire avancer le schmilblik :
https://mushroomobserver.nyc3.digitaloc ... 514498.jpg
http://faunaflora.islec.free.fr/Mycetes ... sculum.htm

En tout cas, merci à tous de m'accompagner dans mon remue-méninge ! :grandsourire:

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9709
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Thomas, les deux espèces ont été rassemblées sous le nom de L. cyaneobasileucum pour une raison d'antériorité. Dans ce document de Den Bakker et Noordeloos , tu peux voir la silhouette de L. duriusculum , identique à ta récolte.
18 messages Page 2 sur 2