Encore un intermédiaire ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
8 messages Page 1 sur 1

Thomas

Avatar du membre
Messages : 935
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
Bonsoir à tous.

Sortie du côté de Villefermoy (77) pour voir s'il reste un peu d'humidité. Pas grand chose, mais quelques bolets malgré tout. J'ai notamment eu le plaisir de trouver un second secteur à Bolets de Quélet. :grandsourire:

Je sais que la règle veut qu'on ne présente qu'un seul spécimen par demande de détermination. Je vous propose une photo de l'ensemble avant de me concentrer sur un seul spécimen. Ils ont tous été récoltes le long d'un chemin forestier, pas nécessairement au même endroit mais dans un secteur assez restreint (et où je n'ai presque rien vu d'autre).
DSC_0712.JPG
Surprise, cependant, en découvrant parmi eux une majorité de spécimens singuliers. Vous constaterez aisément qu'ils ont tout (ou presque) de queletii... mais qu'ils affichent un insolent réseau au sommet du pied, plus ou moins étendu selon les spécimens. De retour chez moi, j'ai comparé plus en détails les différents spécimens et observé une régularité : les deux petits (au centre) sont de parfaits petits queletii, à la fois dépourvus de réseau et avec une surface jaune sous les tubes, tandis que les autres, quelle que soit leur taille, ont à la fois un réseau et une surface orangée sous les tubes.
DSC_0718.JPG
DSC_0724.JPG
Faut-il y voir une forme à réseau de Boletus queletii (quelque chose comme B. queletii var. pseudoluridus) ? ou éventuellement une forme nettement pourpre et ponctuée à la base de Boletus luridus (quelque chose comme B. luridus var. queletiiformis) ? La distinction entre les deux n'étant évidemment pas d'une grande limpidité (je sens venir gros comme le Mont Blanc une petite pique en provenance de Haute-Savoie... :lol: ).

Je ne vais pas veiller tard, mais je répondrai demain à d'éventuelles demandes supplémentaires (je n'ai pas indiqué les dimensions, mais elles ne sont pas de nature à distinguer les candidats potentiels, à mon sens).

Merci d'avance pour vos avis. :clindoeil:
Modifié en dernier par Thomas le 06 sept. 2020, 14:42, modifié 1 fois.

Jean Pierre

Avatar du membre
Messages : 5153
Enregistré le : 21 sept. 2011, 10:40
Nom : Jean Pierre Raverat
Association : Association Mycologique Féréopontaine
Localisation : Seine Port (77)
Site Internet

Message par Jean Pierre »
Bonsoir,
05 sept. 2020, 22:59Thomas a écrit :
Sortie du côté de Villefermoy (77)
Nous y serons demain normalement toute la journée, mais je crois que nous allons devoir prolonger le pique nique.
Pour ta récolte,je pense qu'il y a les 2 espèces.
Jean Pierre Raverat.
http://www.champignons77.org/

Louis

Avatar du membre
Messages : 2511
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Nom : LOUIS SANTHUNE
Association : Groupe mycologique de Haute-Loire
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Message par Louis »
Boletus mendax possible aussi.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9713
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Bonjour
Sauf photo plus rapprochée, les deux petits sont des queletii vus d'ici. Les autres S. luridus typiques.

Edit: c'est ce que tu disais plus haut, Thomas, excuse-moi.

Thomas

Avatar du membre
Messages : 935
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
06 sept. 2020, 07:11Fouad a écrit :
Bonjour
Sauf photo plus rapprochée, les deux petits sont des queletii vus d'ici. Les autres S. luridus typiques.

Edit: c'est ce que tu disais plus haut, Thomas, excuse-moi.
En effet. Merci d'avoir confirmé. Je reste surpris par l'étendue des teintes pourpres sur ces luridus, mais l'expérience et la multiplication des observations permet de mieux cerner les espèces : de toute évidence, ces teintes et leur étendue ne sont pas un monopole de queletii et c'est bien davantage le réseau (et dans une moindre mesure la ligne de Bataille) qui permettent de les distinguer.

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9713
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
On peut ajouter, queletii a plus souvent des teintes rouge orangé briqueté, et la cuticule est plus tomenteuse je trouve.

Thomas

Avatar du membre
Messages : 935
Enregistré le : 26 oct. 2016, 14:27
Localisation : Seine et Marne et Hautes Alpes

Message par Thomas »
06 sept. 2020, 14:10Fouad a écrit :
On peut ajouter, queletii a plus souvent des teintes rouge orangé briqueté, et la cuticule est plus tomenteuse je trouve.
En effet, c'est ce que disent les descriptions générales (mais on sait aussi que queletii comme luridus sont de couleur assez variables : les chevauchements doivent être assez fréquents et certains des luridus aperçus avaient un chapeau orange brique, justement).
Je me souvenais aussi d'une remarque que tu avais faite sur le densité de la coloration pourpre chez les queletii, dense par endroits mais aussi souvent très diffuse sur le reste du pied. Ici, c'est ce qui m'a mis le doute car elle me paraît très diffuse (en plus, le pied avait cette forme cylindrique étroite et sinuée assez fréquente chez queletii).

En revanche, je dois avouer ne pas avoir encore bien saisi la différence entre tomenteux et feutré : peut-être les considères-tu comme synonymes, signifiant que queletii est plus feutré que ludirus ?

Fouad

Avatar du membre
Messages : 9713
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Nom : Fouad Ouchène
Association : Société Mycologique de Strasbourg
Localisation : Alsace-Vosges

Message par Fouad »
Queletii aura plus un revêtement proche de N. erythropus ; attention ce dernier peut être lisse une fois lessivé par la pluie. Oui, Thomas, je dit tomenteux quand l'aspect velouté est visible sans usé de la loupe.
8 messages Page 1 sur 1