Lactaire zone humide

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
15 messages Page 1 sur 1

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Bonjour,

Cette récolte a été faite en plaine ( altitude 420m ) dans une forêt mêlée peuplée essentiellement d'épicéas, mêlés à d'assez nombreux bouleaux, ces derniers en moins grand nombre cependant. Cette forêt était très humide, quasiment détrempée. Les exemplaires que l'on voit étaient dans la mousse, à un endroit un peu plus élevé et donc pas complètement dans l'eau.
Il y a me semble-t-il, trois candidats : Lactarius badiosanguineus, mais celui-ci me semble en général plus sombre sur la cuticule, plus montagnard et possède des spores à ornementation en crêtes parallèles, ce qui ne me semble pas le cas ici (voir photo).
Il me reste donc les deux autres : Lactarius tabidus et Lactarius sphagneti, que je ne sais pas trop comment différencier.
La saveur est douce, peut-être légèrement amarescente, et l'odeur non perçue ( comme d'habitude !)
Le lait a plus ou moins jauni, mais à la maison ce n'était plus aussi flagrant... --> Plutôt Lactarius tabidus ???
Merci de votre aide pour y voir plus clair :grandsourire:
Fichiers joints
DSCN7823b.JPG
DSCN7824b.JPG
Capture_11.jpg
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5040
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
decipiens ?

Jean-Luc Picard

Avatar du membre
Messages : 2801
Enregistré le : 01 juil. 2009, 11:02

Message par Jean-Luc Picard »
L'odeur de decipiens est quand même difficile à manquer. L'exemplaire de droite a une cuticule à la fois ruguleuse et légèrement brillante qui fait penser à subdulcis, mais le reste ne colle pas très bien.

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Lactarius decipiens a un lait brûlant, sauf erreur. Pas du tout le cas ici. :clindoeil:
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5040
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Je ne crois pas, Yves.

Jplm

Avatar du membre
Messages : 15994
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Je suis incapable d'identifier ces lactaires mais ça oblige à relire. Pour decipiens, le GEPR le rapproche de chrysorrheus et Champyves parle de saveur piquante, Mycocharentes et Pascal Dubosc moins. Tous parlent de chênes, or en plus des bouleaux que tu mentionnes et de l'épicéa dont on voit un cône, il y a clairement des feuilles de chêne sur ta photo.

Jplm


PS 13h30 : Andgelo, si tu repasses par là, tu peux nous dire ton opinion sur le clitocybe et l'hygrocybe de Pat_der, ça m'intéresserait (Patrick aussi je suppose), voire aussi sur le bolet de 2006 exhumé par Fouad si tu veux te confronter à l'avis de Guillaume.
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Jplm a écrit :
Je suis incapable d'identifier ces lactaires mais ça oblige à relire. Pour decipiens, le GEPR le rapproche de chrysorrheus et Champyves parle de saveur piquante, Mycocharentes et Pascal Dubosc moins. Tous parlent de chênes, or en plus des bouleaux que tu mentionnes et de l'épicéa dont on voit un cône, il y a clairement des feuilles de chêne sur ta photo.
Il y a aussi quelques chênes, c'est un fait, mais nettement moins que de bouleaux et épicéas.
L'âcreté du lait est en effet sujette à caution : le BK des suisses auquel je m'étais référé parle de "saveur brûlante" !
Par contre M. Bon parle de saveur peu âcre, ce qui correspond mieux à ce que j'ai expérimenté : légèrement accrescent selon moi.
Les exemplaires, maintenant plus secs, qui sont chez moi ont une odeur que je peux qualifier de bonne odeur, plus ou moins aromatique.
Pelargonium ? Avec un peu de bonne volonté, oui, mais je ne me fie guère à mon nez, qui a quasiment en permanence des muqueuses sèches,,hélas !

Je pense donc que je peux me rallier à l'idée d'Andgelo, même si je les trouve un peu foncés quand même.
Tu les reconnais à quoi, Andgelo ? Tu n'avais pas l'odeur !
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Nommo

Avatar du membre
Messages : 5428
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Yves, qu’est-ce qui gêne pour sphagneti ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Nommo a écrit :
Yves, qu’est-ce qui gêne pour sphagneti ?
C'est un des deux que j'ai proposé !
Pour moi, pas grand chose, mais... Andgelo connait les Lactaires comme sa poche...
Cela dit certaines des photos de Lactarius sphagneti par J.M. Moingeon (voir la 4ème, la 6ème et la 7ème) évoquent en effet assez bien mes exemplaires :
Lactarius sphagneti
Alors ?
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5040
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
sphagneti a un latex totalement immuable... Bizarre que tu ne perçoives pas l'odeur de Pelargonium, je ne vois pas de quelle autre espèce il pourrait s'agir.

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Andgelo a écrit :
sphagneti a un latex totalement immuable... Bizarre que tu ne perçoives pas l'odeur de Pelargonium, je ne vois pas de quelle autre espèce il pourrait s'agir.
Je perçois incontestablement une odeur, plutôt agréable. De là à dire que c'est une odeur de Pélargonium...
Mais, je répète, je me fie très rarement à mon nez pour identifier des champignons.
Dire que cela sent ou que cela ne sent pas le pélargonium seraient pour moi aussi téméraires l'un que l'autre !

Cela dit, je ne suis pas contre l'idée que ce soit Lactarius decipiens, si le jaunissement du lait qui est apparu assez clairement sur le terrain permet d'écarter L. sphagneti.
Quand à L. tabidus, que j'ai déjà vu, il me semble pouvoir dire que ces exemplaires n'en ont pas vraiment l'allure.
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Did 70

Avatar du membre
Messages : 6685
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Message par Did 70 »
Bonsoir,

tabidus est franchement mamelonné, même sur de vieux exemplaires , il suffit de passer le doigt sur le téton, ce qui n'est pas le cas ici ! :grandsourire: :lol:

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5040
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Ce n'est pas la couleur de tabidus. Le lait qui jaunit élimine sphagneti.
S'il te reste un exemplaire, essaie de déposer du lait sur un mouchoir... Tu seras fixé.

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
Voici l'épilogue (un bête lactaire comme cela, résister ?)
Je suis retourné sur cette station. Le lait jaunit effectivement sur le mouchoir sans problème.
D'autre part, sur le frais, l'odeur est en tout cas forte et agréable et... je veux bien que cela sente le Pélargonium.
Je vais donc renommer Lactarius decipiens. Bravo à Andgelo !
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois

Y.Courtieu

Avatar du membre
Messages : 17512
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Site Internet

Message par Y.Courtieu »
C'est fait, après un peu d'embrouillamini entre le modérateur (moi) qui fais n'importe quoi et moi !!!
Yves
Si vous mettez une ânerie dans un ordinateur, rien n'en sort, sauf cette ânerie. Mais cette tromperie, ayant traversé une machine très chère, est en quelque sorte anoblie et personne n'ose la critiquer. Pierre Gallois
15 messages Page 1 sur 1