Ramsbottomia

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
15 messages Page 1 sur 1

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonsoir aux couche-tard.
Sur la terre sableuse d'un ruisseau.
Apothécies de 3 mm de diamètre.
Le genre ne comporte pas beaucoup de candidats mais j'hésite quand même entre crechqueraultii et asperior avec une préférence pour le deuxième qui m'a l'air d'avoir des spores plus subglobuleuses.
J'écarte macracantha pour la longueur des épines sporales, les miennes tournent autour des 5 µ max.
DSC_0708_01.JPG
IS_164_bak_bak_bak.jpg
IS_162_bak.jpg
Modifié en dernier par Richmond63 le 20 août 2019, 10:34, modifié 2 fois.

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2085
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Je vais essayer de procéder par élimination :
Ramsbottomia crechqueraultii a des épines plus longues.
Ramsbottomia lamprosporoidea a des poils bruns fasciculés sur les bords de la cupule.
Ramsbottomia asperior possède des poils d'une longueur allant jusqu'à 120 µm de longueur et des épines sporales mesurant 1-1,5 µm.
Je pense donc qu'il s'agisse de Ramsbottomia macracantha, dont les épines peuvent mesurer jusqu'à 5 µm d'après Medardi.
Mycologue intégriste radicalisé.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5126
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Richard, tu peux faire une photo des spores dans le bleu coton pour qu'on puisse apprécier l'ornementation ?
R. macracantha se reconnaît à ses épines courbées, comme celles d'un rosier.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Salut à vous deux.
Oui je vais faire cela.
Merci à Nicolas pour le document. Les données récoltées çà et là étaient plutôt contradictoires.
Je m'en vais petit-déjeuner.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
IS_168_bak.jpg

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5126
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Pas facile sur cette photo, ce serait bien de voir plus de spores et en jouant sur la profondeur de champs.

R. asperior est une espèce montagnarde, assez commune en altitude, qui possède des épines très courtes (<4 µm).
R. crechqueraultii possède des spores inférieures à 20 µm et des épines ne dépassant que très rarement 5 µm.
R. macracantha a justement des épines très longues, atteignant 9-10 µm.

La dernière est la plus probable, mais il faudrait rechercher des spores plus mûres.

Voir ici des macracantha typiques : http://ascofrance.fr/search_forum/49876
Comparatif ici (dernier message) : http://ascofrance.fr/search_forum/44109

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonjour à tous.
Andgelo a écrit :
Pas facile sur cette photo, ce serait bien de voir plus de spores et en jouant sur la profondeur de champs.
La dernière est la plus probable, mais il faudrait rechercher des spores plus mûres.
Je ne trouve pas beaucoup de spores éjectées et arrive au bout de la matière première.
Je n'ai pas non plus de matériel et logiciel sophistiqué pour atteindre le niveau de qualité que tes liens nous montrent.
Voici tout ce que je peux faire sur trois nouvelles spores isolées prises à trois niveaux de réglage.
Fichiers joints
IS_175_bak.jpg

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Je remonte pour un avis supplémentaire.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Andgelo n'étant pas revenu et son avis rejoignant celui de Nicolas, je renomme.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5126
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Richard, sauf avis contraire, je mettrais un cf.
Difficile d'être affirmatif sans avoir la bête en main.

Richmond63

Avatar du membre
Messages : 3410
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Association : S.M.B.L.A.
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Message par Richmond63 »
Bonjour à tous.
Andgelo a écrit :
Richard, sauf avis contraire, je mettrais un cf.
Difficile d'être affirmatif sans avoir la bête en main.
Mes dernières photos n'ont donc pas permis de lever le doute, dommage. :triste:

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17112
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Bonjour,

Rien à ajouter évidemment sur cette pézize terrestre, juste un mot sur l'étymologie du genre, il a été dédié par W. D. Buckley à son ami le mycologue britannique John Ramsbottom "pour ses encouragements et avis critiques".

Je suis généralement contre les noms de genres bâtis sur des noms de personnes, difficilement mémorisables car sans lien avec les champignons concernés et qui nous valent des perles comme Imleria, Gaeumannomyces, Kretzschmaria ou Kirschteiniothelia. Mais j'avoue avoir une petite indulgence pour ce Ramsbottomia que je trouve amusant. Un jour peut-être un auteur aura pour ami un Jean Cudbélier et lui dédiera le genre Cudbelieria.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6704
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Bonjour Jean-Pierre,

J’ai W.D., oui, mais Buckley et non Campbell ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Jplm

Avatar du membre
Messages : 17112
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Nom : Jean-Pierre Lachenal-Montagne
Associations : Société Mycologique de France - Associu U Muchjinu : Société Mycologique de Porto-Vecchio
Localisation : Paris, parfois Corse

Message par Jplm »
Nommo a écrit :
Bonjour Jean-Pierre,

J’ai W.D., oui, mais Buckley et non Campbell ?
Oui, c'est Buckley, je ne sais pas pourquoi j'ai écrit Campbell, c'est un whisky que je ne bois pas. Je corrige, merci.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Nommo

Avatar du membre
Messages : 6704
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Pourquoi, tu bois du Buckley ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).
15 messages Page 1 sur 1