Page 1 sur 2

[Helvella solitaria] Helvella.

Posté : 05 avr. 2019, 19:46
par Bastic
Bonjour,
Le débroussaillage des bords de l' Itonne se poursuit, très productif (en champignons seulement).
Voici encore des helvelles, assez nombreuses, dispersées sur 5 mètres environ.
Elles poussent sur la rive, proches de l'eau. Les deux premières photos présentent leur milieu (poussent souvent dans les hépatiques, mais pas toutes). Les arbres alentour sont des feuillus (chêne, noisetier, peuplier vu les feuilles au sol, et certainement d'autres).
La coupe n'est jamais ouverte mais repliée (jusque 2.3 cm de long).
Pied nettement côtelé, jusque 1.7*0.7 cm.
Jolies n'est-ce pas ? Mais je n'ai pas mis de nom.
Merci à vous.

Re: Helvella.

Posté : 05 avr. 2019, 19:56
par Nommo
Helvella solitaria ?

Re: Helvella.

Posté : 05 avr. 2019, 20:00
par Jean Pierre
Bonsoir JB.
Helvella solitaria, je pense.

Re: Helvella.

Posté : 06 avr. 2019, 01:23
par Jplm
Décidémment cette petite Itonne (moins de 2 km de l'étang à l'Iton) est un vrai Pactole.

Jplm

Re: Helvella.

Posté : 06 avr. 2019, 06:37
par Nommo
Un microclimat favorable à une poussée fongique de qualité, ne dit-on pas que quand y tonne, y pleut. CQFD.

Re: Helvella.

Posté : 06 avr. 2019, 07:11
par Ghislaine
Bonjour Nommo.
:grandsourire:

Re: Helvella.

Posté : 06 avr. 2019, 12:03
par Andgelo
Je pense que c'est bien solitaria (ex queletii) avec cette coupe comprimée latéralement et le stipe long et un peu côtelé.
Pousse souvent sur la terre un peu tassée.

Re: Helvella.

Posté : 06 avr. 2019, 21:59
par Bastic
Bonsoir,
Merci pour vos réponses.
Bien vu Nommo, J-Pierre, Andgelo pour Helvella solitaria . Par contre, le terrain ne peut pas être tassé en cette bordure de berge, par ailleurs inaccessible.
Jplm a écrit :
Décidémment cette petite Itonne (moins de 2 km de l'étang à l'Iton) est un vrai Pactole.
Il se trouve que j'ai trouvé simultanément 3 espèces intéressantes en son bord ces derniers jours, sur un court tronçon, en amont des eaux amenées par les étangs. Mais je n'ai jamais remarqué que les bords de l' Itonne soient réellement extraordinaires en matière fongique. Les morilles les boudent par exemple. Peut-être riraient-elles à me lire, en se tapant sur les côtes.
C'est un cours d'eau modeste. Il m'est arrivé d'y voir une truite une année, la seule que j'ai vue, qui courait sur les graviers.
Son eau doit amener du calcaire sur quelques bords de berges. Il lui arrive de monter un peu.

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 06:43
par Nommo
Jamais vu une truite courir sur les gravier, elle ne devait pas avoir bien chaud ! À moins d’avoir eu la chance insigne de croiser la fameuse mythique truite à fourrure. :grandsourire:

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 08:44
par Ghislaine
Bonjour.
Les truites à fourrure possèdent aussi des pattes, ce qui est prouvé. :grandsourire:

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 09:20
par Bastic
Les incrédules, de leur fauteuil, grassement installés, sauraient-ils faire comme la truite ? Et pourtant, dans un filet d'eau, on peut les voir remonter le courant se faufilant sur les graviers, le ventre collé au sol et le dos (et même plus) étant hors de l'eau. Si si, je l'ai vue ainsi, elle courait sur le gravier, sans pelage, ni patte, ni fourrure. :clindoeil: :clindoeil:

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 10:05
par Ghislaine
Je te crois Bastic sans problème.

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 10:49
par Jplm
Je confirme : moi aussi en Corse je vois souvent de grosses truites qui courent en forêt, même en dehors de l'eau, avec leurs mamelles au ras du sol et trois ou quatre porcelets qui suivent. Mais on ne parle peut-être pas de la même espèce...

Jplm

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 10:59
par Nommo
Oui, bien sûr, je confirme, Bastic, une capacité des salmonidés de rivière.

Re: Helvella.

Posté : 07 avr. 2019, 11:03
par Nommo
Ça c’est typiquement la vision qu’on a des truies après une cuite, lors d’un delirium pas très mince !