Amanita battarrae ?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
13 messages Page 1 sur 1

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Bonsoir à tous,
Voici une Amanitopsis trouvée cet après-midi en forêt de sapins (Abies alba).
Avec cet aspect cocardé, et de forme générale assez charnue, et à la volve épaisse, je pense qu'il s'agit de A. battarrae.
Mais comme les Amanitopsis sont complexes à identifier...
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance,
Fichiers joints
ùj.jpg
ùj 2.jpg
Modifié en dernier par Andgelo le 03 oct. 2013, 19:42, modifié 1 fois.

Claudius

Avatar du membre
Messages : 2280
Enregistré le : 08 nov. 2010, 19:19
Localisation : Haut-Doubs

Message par Claudius »
Je ne crois pas trop à une battarae, mais je ne peux pas t'en dire plus...
Les amanitopsis sont devenus vraiment une affaire de spécialistes... Voir le travail de Neuville et Poumarat :neutre:

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13505
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Bonsoir,

comme à chaque fois que je vois apparaître la proposition A.battarrae, je cite un message de Guillaume à propos de la distinction umbrinolutea / battarrea:
-battarrea : espèce charnue et même puissante, chapeau souvent à mamelon assez large, de gris beige à gris brunâtre ou brun gris clair avec généralement une large zone plus sombre (mais souvent aussi très discrète ou même absente). Arête des lames et chinures du stipe discrètement coloré de gris ochracé. Volve membraneuse très épaisse, blanche avec quelques taches ponctuelles ocres ou rouillées. Réaction K-K négative. Sous feuillus planitiaires (surtout Fagaceae).
-umbrinolutea : stature type vaginata, chapeau de brun châtain à brun gris et même brun fuligineux et typiquement avec un cerne plus foncé à la limite des cannelures. Arête des lames brun noirâtre et les chinures du stipe grisonnant rapidement. Volve mince (comme vaginata par exemple), largement coloré de fauve ou roussâtre normalement par larges plages. Réaction K-K positive. Sous conifères en montagne.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Umbrinolutea possible mais...
La volve est bien trop épaisse pour être de type "vaginata"
Le sporophore me paraît bien trop robuste (2e spécimen) :
Longueur du champignon : 15,5cm mesuré.
Diamètre du chapeau : 4,5cm mesuré.
Diamètre du pied : 1,5cm mesuré.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Voici ce que je pense être A. umbrinolutea. Peut-être que ma
récolte d'hier correspond à des umbrinolutea charnues ?
Fichiers joints
è_to.jpg

Fifi

Avatar du membre
Site Admin
Messages : 13505
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Association : Association Mycologique de l'Ouest
Localisation : Loire Atlantique, France

Message par Fifi »
Andgelo, je pense que tu sais que ces Amanitopsis sont particulièrement délicates à déterminer et nécessitent une étude approfondie.

Je suis bien incapable de te dire s'il s'agit de l'une ou l'autre entre umbrinolutea et battarrea, je faisais juste un retour sur le message de Guillaume car elles sont très souvent confondues.
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
OK.

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2783
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
Salut @Andgelo,
Cette récolte me paraît très intéressante.
Ton sujet présente pour moi deux espèces. La première semble être une amanite de la stirpe Fulva proche d'Amanita umbrinolutea. La seconde, en revanche, représente peut-être Amanita magnivolvata. En Suisse, elle est très typique du Jura et plus précisément des Franches-Montagnes. Elle semble très rare ailleurs. Une autre espèce très proche, semblant un peu plus planitiaire, existe : Amanita pachyvolvata. La différence se fait à la microscopie.
Je me demandais surtout si tu avais retrouvé la seconde. Est-elle fréquente de l'autre côté de la frontière ?
Mycologue intégriste radicalisé.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
Salut Nico,

Tu es à fond dans les amanites !!!

C'est des vieilles récoltes que je n'avais pas étudié précisément... Je me demande si la première (si c'est n'est pas umbrinolutea) ne pourrait pas être ochraceomaculata.

J'ai déjà vu magnivolvata à plusieurs reprises, à plus haute altitude. Pour pachyvolvata, déterminé une seule fois...

Je n'aime pas ce groupe, trop difficile et mal connu.

Maintenant un peu moins dur (?) avec l'article de Hans et PAM qui vient de sortir, mais je m'y intéresse moins qu'à une époque...

Nommo En ligne

Avatar du membre
Messages : 9968
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Nom : François Desprès
Association : Alès
Localisation : Gard

Message par Nommo »
Quel est l’article de Hans & PAM ?
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2783
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
03 juil. 2020, 17:31Nommo a écrit :
Quel est l’article de Hans & PAM ?
Hanss J.-M. & Moreau P.-A. 2020 [2017]. Une révision des amanites "vaginées" (Amanita sect. Vaginatae) en Europe. 1re partie : quelques amanites argentées. Bull. Soc. mycol. Fr. 133(1-2): 67-141.
Mycologue intégriste radicalisé.

NSchwab

Avatar du membre
Messages : 2783
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Nom : Nicolas Schwab
Associations : Société Mycologique de Tramelan - Société Mycologique des Montagnes Neuchâteloises
Localisation : Renan, BE (Suisse)
Site Internet

Message par NSchwab »
03 juil. 2020, 17:16Andgelo a écrit :
Salut Nico,

Tu es à fond dans les amanites !!!

C'est des vieilles récoltes que je n'avais pas étudié précisément... Je me demande si la première (si c'est n'est pas umbrinolutea) ne pourrait pas être ochraceomaculata.

J'ai déjà vu magnivolvata à plusieurs reprises, à plus haute altitude. Pour pachyvolvata, déterminé une seule fois...

Je n'aime pas ce groupe, trop difficile et mal connu.

Maintenant un peu moins dur (?) avec l'article de Hans et PAM qui vient de sortir, mais je m'y intéresse moins qu'à une époque...
Oui, je suis pas mal sur les amanites en ce moment. Ce genre a toujours figuré parmi mes préférés et je comptais m'y remettre cet été. La parution de l'article de Hanss et Moreau m'a encore plus donné envie. C'est une mine d'or ! Espérons que la révision continuera comme ça jusqu'à sa fin.

Effectivement, A. ochraceomaculata (maintenant devenue A. brunneofuliginea f. ochraceomaculata) n'est pas impossible avec cette écologie. Personnellement, je l'ai toujours trouvée plus claire. Plutôt de couleur café au lait. C'est une espèce cosmopolite, ce qui en fait le parfait atout pour être très variable, donc une telle couleur ne me dérangerait pas.

Si tu fais encore des découvertes d'amanites bizarroïdes, je serais ravi de les étudier :grandsourire:.
Mycologue intégriste radicalisé.

Andgelo

Avatar du membre
Messages : 5259
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Nom : Andgelo Mombert
Associations : Société d'Histoire Naturelle du Doubs - Ascomycete.org
Localisation : Doubs
Site Internet

Message par Andgelo »
OK ça marche !
13 messages Page 1 sur 1