[Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Andgelo
Messages : 3745
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Amanite blanche

Messagepar Andgelo » 08 juin 2018, 20:05

Y.Courtieu a écrit :
Andgelo a écrit :En fait simulans est bien moins stricte qu'on veut le croire, elle pousse sous différents feuillus et conifères.

D'accord avec Richmond, j'y vois ici lividopallescens (la ''vraie", pas celle qu'on appelle simulans), synonyme de stenospora.
Andgelo

Un grand merci tout d'abord de ces avis !
Mais, voici ce que dit Clic'Amanite sur cette Amanita lividopallescens ( mais est-ce la "vraie" ??) :
Commentaire : Amanita lividopallescens se distingue par sa taille imposante, la couleur gris perlé à noisette claire de son chapeau et enfin son stipe recouvert de bandes plus ou moins concolores anormalement robuste par rapport à ses congénères.
Le profil arrondi de ses spores est un argument essentiel à sa distinction par rapport à Amanita malleata dont les spores sont oblongs. Cette divergence microscopique s’avère très utile lorsque l’aspect martelé du carpophore de cette dernière n’est pas évident

Alors ... je ne comprends plus très bien :rolleyes:


Il faut savoir que le profil sporal a une certaine variabilité dans les amanitopsis (confirmé par la biomol).

Avatar du membre
Andgelo
Messages : 3745
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Amanite blanche

Messagepar Andgelo » 08 juin 2018, 20:06

Jplm a écrit :Peut-être qu'un jour la biomol nous dira qu'il y a moins d'espèces d'Amanitopsis que l'on croit ou que l'on lit.

Jplm


C'est en partie déjà fait, d'ou certaines synonymies comme :

Amanita simulans = malleata
Amanita lividopallescens = stenospora

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 11544
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Amanite blanche

Messagepar Y.Courtieu » 08 juin 2018, 20:08

Mmouais... On va une fois de plus et malgré la micro, ( à quoi sert-elle, finalement ?) vers un Amanita sp. :grandsourire:
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Richmond63
Messages : 1903
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: Amanite blanche

Messagepar Richmond63 » 08 juin 2018, 22:49

Y.Courtieu a écrit :
Andgelo a écrit :
D'accord avec Richmond, j'y vois ici lividopallescens (la ''vraie", pas celle qu'on appelle simulans), synonyme de stenospora.
Andgelo

Un grand merci tout d'abord de ces avis !
Mais, voici ce que dit Clic'Amanite sur cette Amanita lividopallescens ( mais est-ce la "vraie" ??) :
Commentaire : Amanita lividopallescens se distingue par sa taille imposante, la couleur gris perlé à noisette claire de son chapeau et enfin son stipe recouvert de bandes plus ou moins concolores anormalement robuste par rapport à ses congénères.
Le profil arrondi de ses spores est un argument essentiel à sa distinction par rapport à Amanita malleata dont les spores sont oblongs. Cette divergence microscopique s’avère très utile lorsque l’aspect martelé du carpophore de cette dernière n’est pas évident

Alors ... je ne comprends plus très bien :rolleyes:

Voici ce qu'en disait le grand Romagnesi en parlant de lividopallescens (secr.) Boudier :
L'espèce est très distincte de la forme grise typique de vaginata par sa spore oblongue, et non ronde. Toutefois, Gillet et autres auteurs figurent des spores rondes à leur lividopallescens, qui peut donc représenter une autre espèce, s'il ne s'agit pas d'une erreur.
fin de citation
Il semble qu'il avait tout compris à l'époque. :sourire:

Avatar du membre
Jplm
Messages : 10655
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: Amanite blanche

Messagepar Jplm » 08 juin 2018, 22:54

Et si j'ai évoqué A. lividopallescens var. trigrina ce matin ce n'est pas seulement parce que Yves parlait d'un pied très chiné mais parce que Clic'amanites dit qu'elle a les spores plus oblongues que le type.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 11544
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Amanite blanche

Messagepar Y.Courtieu » 09 juin 2018, 00:51

De toutes façons les deux espèces dont il est question se sont appelées un jour Amanita lividopallescens.
Je vais donc renommer ainsi. Chacun , y compris moi, y mettra la signification qui lui convient :grandsourire:
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 11544
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Y.Courtieu » 09 juin 2018, 01:08

N'empêche que j'aimerai bien connaître les arguments de Richmond et d'Andgelo en faveur de la "vraie".
Merci d'avance !
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Richmond63
Messages : 1903
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Richmond63 » 09 juin 2018, 01:49

Y.Courtieu a écrit :N'empêche que j'aimerai bien connaître les arguments de Richmond et d'Andgelo en faveur de la "vraie".
Merci d'avance !

La texture de la volve, qui selon la clé, la situe dans la série mairei

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 11544
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Y.Courtieu » 09 juin 2018, 07:38

Richmond63 a écrit :
Y.Courtieu a écrit :N'empêche que j'aimerai bien connaître les arguments de Richmond et d'Andgelo en faveur de la "vraie".
Merci d'avance !

La texture de la volve, qui selon la clé, la situe dans la série mairei

Cela me rassure un peu, parce que, pour arriver là, dans la clé de Contu, il a bien fallu tenir compte d'abord des spores non globuleuses :grandsourire:
Après, que la volve soit membraneuse, persistante et non friable, je suis assez d'accord. On arrive donc au groupe de A. mairei
qui était ma première proposition ( pas celle de Alain Favre ).
Puis tu choisis la rubrique où Q = 1.25-1.5 , et là encore on tient compte de la mesure des spores, une deuxième fois. Cela me va toujours !
L'arête des lames n'ayant rien de coloré, on arrive à "4,5" puis "chapeau uniformément coloré" et enfin "spores de moins de 9 µm en largeur".

OK Richmond : cela se tient :clindoeil: ... mais d'après cette clé !!!
Reste à savoir pourquoi il faudrait l'utiliser plutôt que les remarques dans Clic'amanite ??????????????
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

ghislaine
Messages : 1800
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar ghislaine » 09 juin 2018, 09:03

Bonjour Yves.

Encore une question qui ne remet rien en cause
ce que l'on nomme la grisette c'est laquelle?

Avatar du membre
Jplm
Messages : 10655
Enregistré le : 03 oct. 2011, 10:37
Localisation : Paris, parfois Corse

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Jplm » 09 juin 2018, 09:28

ghislaine a écrit :...ce que l'on nomme la grisette c'est laquelle?

C'était traditionnellement Amanita vaginata, le chef de file du groupe, groupe aujourd'hui tellement éclaté qu'on trouve rarement une vraie vaginata, un livre comme le GEPR ne cite même pas cette espèce. Alors, comme tous les noms vernaculaires, sur le terrain et entre amis on peut bien l'appliquer à ce qu'on veut.

Certains auront peut-être une meilleure explication.

Jplm
Jean-Pierre Lachenal-Montagne

ghislaine
Messages : 1800
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar ghislaine » 09 juin 2018, 09:35

Merci Jplm

Avatar du membre
Fifi
Site Admin
Messages : 11814
Enregistré le : 24 juil. 2006, 17:34
Localisation : Loire Atlantique, France

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Fifi » 12 juin 2018, 09:56

Y.Courtieu a écrit :Reste à savoir pourquoi il faudrait l'utiliser plutôt que les remarques dans Clic'amanite ??????????????
À mon humble avis, Clic'amanite ne peut pas être une référence (site réalisé dans le cadre d'un doctorat en pharmacie en 2007).
L'amanite phalloïde a mauvaise réputation.
C'est pourtant l'un des rares champignons qui soit capable d'abréger les souffrances des myopathes.
Pierre Desproges

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 11544
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: [Amanita lividopallescens] Amanite blanche

Messagepar Y.Courtieu » 12 juin 2018, 10:45

Fifi a écrit :
Y.Courtieu a écrit :Reste à savoir pourquoi il faudrait l'utiliser plutôt que les remarques dans Clic'amanite ??????????????
À mon humble avis, Clic'amanite ne peut pas être une référence (site réalisé dans le cadre d'un doctorat en pharmacie en 2007).


OK, Fifi !
J'ai eu l'occasion de ramener un exemplaire dans ma société hier au soir. Après discussion, les mycologues présents ont également opté
pour la solution préconisée par Richmond et Andgelo. Je ne renomme pas, mais par contre je dis merci et bravo à tous les deux: ils avaient raison !
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 13 invités