[Russula luteotacta] S-s. Plorantinae, et puis?

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Fouad
Messages : 2986
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

[Russula luteotacta] S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar Fouad » 16 juil. 2017, 21:17

Bonsoir,

J'ai conscience qu'il est quasiment impossible d'aller plus loin que la Sous-section Plorantinae, en espérant que c'est la bonne :clindoeil:.
Cette petite russule a été trouvée sous des chênes essentiellement, ce mois de juillet en temps sec non loin d'un petit chemin avec remblai sans doute calcaire - présence de B. luridus.

Chapeau visqueux, odeur faible et saveur douce puis acre.
La sporée n'a rien donné, mais certaines lames - meurtries? - ceux sont colorées d'un ocre orangé très franc.

Une autre idée? Un complément? Merci :razz:

IMG_8267.JPG

24 heures plus tard:

IMG_8274.JPG
Modifié en dernier par Fouad le 16 juil. 2017, 22:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
castor74
Messages : 7072
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar castor74 » 16 juil. 2017, 21:26

Bonsoir, une forme blanche de Russula luteotacta. Typique, le rouge en moins. :lol:
(Enfin, quand je dis «une forme», pas de quoi fouetter un chat, c'est juste un aspect chromatique intraspécifique...)
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fouad
Messages : 2986
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar Fouad » 16 juil. 2017, 21:39

castor74 a écrit :Bonsoir, une forme blanche de Russula luteotacta. Typique, le rouge en moins. :lol:
(Enfin, quand je dis «une forme», pas de quoi fouetter un chat, c'est juste un aspect chromatique intraspécifique...)



Une semaine avant, au même endroit. Merci Laurent!

IMG_8212.JPG


Les gouttelettes m'avaient hypnotisé :redface:

Avatar du membre
castor74
Messages : 7072
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar castor74 » 16 juil. 2017, 21:46

En effet!!! Lorsque tu trouveras une russule aussi dure dans la section des émétiques... :sourire:
Les gouttes sont presque toujours présentes, et elles seules doivent suffire à te mettre sur la piste... Sans compter évidemment le jaunissement au toucher (inde nomen) parfois tardif mais toujours présent. Tu ne l'oublieras plus! :razz:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Fouad
Messages : 2986
Enregistré le : 10 juin 2014, 18:06
Localisation : Alsace-Vosges

Re: S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar Fouad » 16 juil. 2017, 21:59

Ben, l'erreur du débutant: je me dis qu'elle est très compacte, un peu piquante, pleurante et jaunissante, et paf je tombe dans le panneau.
Pour la récolte de la semaine dernière, je suis arrivé à luteotacta sans problème, d'autant plus que le jaunissement était flagrant une fois chez moi.
Je renomme dans la honte :redface:

Avatar du membre
castor74
Messages : 7072
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: S-s. Plorantinae, et puis?

Messagepar castor74 » 17 juil. 2017, 09:20

Fouad a écrit :Ben, l'erreur du débutant: je me dis qu'elle est très compacte, un peu piquante, pleurante et jaunissante, et paf je tombe dans le panneau.
Pour la récolte de la semaine dernière, je suis arrivé à luteotacta sans problème, d'autant plus que le jaunissement était flagrant une fois chez moi.
Je renomme dans la honte :redface:

Que celui à qui ce n'est jamais arrivé te lance la première pierre... :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités