[Russula flavispora] Une survivante au milieu de la sécheresse

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
Règles du forum
Règle du jeu
Proposez des photos de champignons que vous avez identifiés avec certitude, avec autant d'indices que vous voulez.

Les autres membres chercheront à résoudre l'énigme en s'efforçant de poser des questions.

Titre du sujet
une fois l'énigme résolue, renommez le sujet suivant la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.
Avatar du membre
Louis
Messages : 2062
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Re: Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Louis » 07 août 2019, 15:36

Il y a aussi une différence au niveau du goût : douce ou amarescent pour pallidospora, très piquant pour flavispora partout, dans les lames comme chloroides mais également dans la chair du pied et du chapeau. Mais tu me diras peut-être que chez certaines espèces l'âcreté est variable.
Il y a beaucoup de mycologues qui synonymisent les deux?

Avatar du membre
castor74
Messages : 12760
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar castor74 » 07 août 2019, 17:00

Louis a écrit :Il y a aussi une différence au niveau du goût : douce ou amarescent pour pallidospora, très piquant pour flavispora partout, dans les lames comme chloroides mais également dans la chair du pied et du chapeau. Mais tu me diras peut-être que chez certaines espèces l'âcreté est variable.
Il y a beaucoup de mycologues qui synonymisent les deux?

Maculata est, par exemple, très variable niveau âcreté... J'ai remarqué ça chez firmula et decipiens également. Je ne sais pas si beaucoup de mycologues synonymisent les deux, mais il faudrait en discuter... Certains divisent beaucoup (trop?), tandis que certains autres regroupent (trop aussi?), et c'est à chacun de se faire sa propre idée, en fonction de ses expériences... Ça fait d'ailleurs un moment que je n'ai plus retrouvé cette espèce, et la prochaine fois que je l'ai entre les mains, je referais une étude complète.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15581
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Y.Courtieu » 07 août 2019, 18:41

Ces deux russules (pallidospora et flavispora) figurent dans le GEPR, dans la fiche de Russula delica.
Je n'étais donc pas si loin, ce qui me rassure, ce n'était pas si bête :grandsourire:
Cela dit je ne connaissais ni l'une ni l'autre : merci du partage !
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Louis
Messages : 2062
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Re: Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Louis » 07 août 2019, 21:49

Y.Courtieu a écrit :Ces deux russules (pallidospora et flavispora) figurent dans le GEPR, dans la fiche de Russula delica.
Je n'étais donc pas si loin, ce qui me rassure, ce n'était pas si bête :grandsourire:
Cela dit je ne connaissais ni l'une ni l'autre : merci du partage !


Et non tu étais sur la bonne piste! :sourire:
De rien ça me fait plaisir, c'est pour cela que je vous l'ai montrée malgré les photos un peu nulles :grandsourire:

Avatar du membre
Louis
Messages : 2062
Enregistré le : 14 janv. 2014, 23:08
Localisation : Haute-Loire, Le Puy-en-Velay

Re: [Russula flavispora] Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Louis » 07 août 2019, 22:11

Merci à tous pour votre participation, j'étais bien content de trouver cette espèce rare, c'était inespéré avec la sécheresse que nous avons ici ; signalée une seule fois en Haute-Loire par Patrick Chapon, mycologue altiligérien et président de mon association.
Je vous redonne les différents éléments de la description que j'en ai faite :

- Chapeau blanchâtre
- lames jaunes laissant présager une sporée assez foncé
- sporée jaune assez foncé, dans les IV je pense
- chair ferme avec un reflet vert en haute du stipe, comme delica ou chloroides, des espèces plus courantes appartement au même groupe
- odeur complexe, rappelant chloroides ou delica mais avec une composante fruité, de pomme
- chair très âcre, voire un peu brûlante partout : dans les lames, la chair du chapeau et du pied (caractère qui semble unique dans le groupe delica)
- habitat sur basalte avec des marnes pas loin, sous Chênes, Hêtres, Noisetiers (le Chêne étant majoritaire), avec 1 ou 2 pins sylvestres? (il ne me semble pas mais pas sûr à 100%)
- spores à épines isolées, mesurant 6,85-8,47 × 5,64-6,45µm.

Avatar du membre
Did 70
Messages : 5533
Enregistré le : 06 nov. 2015, 12:10
Localisation : Vesoul

Re: [Russula flavispora] Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Did 70 » 07 août 2019, 22:12

Bonne nuit

J'en remets une couche, je savais comme Yves que c'était un post très délicat, merci Louis ! :cool:

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4592
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: [Russula flavispora] Une survivante au milieu de la sécheresse

Messagepar Nommo » 08 août 2019, 06:37

Bonjour Louis,

Merci d’avoir partagé cette récolte avec nous.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).


Retourner vers « Jeu du Qui suis-je ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Richmond63 et 6 invités