[Geopyxis carbonaria] Cupules carbonicoles

Rubrique pour apprendre en s'amusant. On poste des photos de champignons déjà déterminés sans en donner le nom...
Règles du forum
Règle du jeu
Proposez des photos de champignons que vous avez identifiés avec certitude, avec autant d'indices que vous voulez.

Les autres membres chercheront à résoudre l'énigme en s'efforçant de poser des questions.

Titre du sujet
une fois l'énigme résolue, renommez le sujet suivant la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.
NSchwab
Messages : 565
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Localisation : Renan, BE (Suisse)

[Geopyxis carbonaria] Cupules carbonicoles

Messagepar NSchwab » 12 avr. 2019, 16:35

Fréquent sur les jeunes places à feu, mais je ne l'ai pas retrouvé depuis quelques années. Pour débutants, bien sûr.
DSC_0118.JPG

DSC_0124.JPG
Modifié en dernier par NSchwab le 13 avr. 2019, 20:03, modifié 1 fois.
Le champignon le plus meurtrier n'est pas l'amanite phalloïde, mais bel et bien le champignon nucléaire.

montama
Messages : 1349
Enregistré le : 09 août 2017, 19:15
Localisation : Loire Atlantique

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar montama » 12 avr. 2019, 16:58

En dehors des cupules, il n'y a pas un autre asco sur les aiguilles de conifères, sur la 1ère photo à gauche?
Les taches noires, L p?

montama
Messages : 1349
Enregistré le : 09 août 2017, 19:15
Localisation : Loire Atlantique

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar montama » 12 avr. 2019, 17:38

Je pense avoir trouvé, sur jeunes places à feu, 0,5-1,5 cm
Les photos sur Mycodb montrent le "chaudron" avec des teintes plus ochracées mais le rebord blanc est bien là

ghislaine
Messages : 3436
Enregistré le : 07 sept. 2010, 15:25

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar ghislaine » 12 avr. 2019, 17:49

Peut être que moi aussi G.c.?
On ne voit vraiment une chose que lorsqu'on la comprend. J.Constable.

Avatar du membre
Nommo
Messages : 4034
Enregistré le : 18 août 2017, 18:36
Localisation : Gard

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar Nommo » 12 avr. 2019, 18:38

Ils savaient nommer élégamment les genres et espèces de champignons. Merci à Persoon qui est, je crois, le créateur du nom du genre mais comme section des Peziza.
Petite coupe au sol sur charbonnière, comment faire mieux ? Pas besoin de moyen mnémotechnique. :grandsourire:
Certains mycologues modernes devraient suivre l’exemple de nos vénérables maîtres.
Le mystère éternel du monde c’est son intelligibilité.(Einstein,1936).

Avatar du membre
castor74
Messages : 11889
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar castor74 » 12 avr. 2019, 18:45

Nommo a écrit :Ils savaient nommer élégamment les genres et espèces de champignons. Merci à Persoon qui est, je crois, le créateur du nom du genre mais comme section des Peziza.
Petite coupe au sol sur charbonnière, comment faire mieux ? Pas besoin de moyen mnémotechnique. :grandsourire:
Certains mycologues modernes devraient suivre l’exemple de nos vénérables maîtres.

Alors là je te suis, les yeux fermés. :clindoeil:
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

helia
Messages : 381
Enregistré le : 07 déc. 2014, 21:31

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar helia » 12 avr. 2019, 22:32

Bonsoir
Cupulina as?

Avatar du membre
Richmond63
Messages : 2611
Enregistré le : 29 nov. 2010, 18:43
Localisation : puy de dôme-montagne thiernoise

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar Richmond63 » 13 avr. 2019, 00:44

Bonsoir aux couche-tard.
montama a écrit :Je pense avoir trouvé, sur jeunes places à feu, 0,5-1,5 cm
Les photos sur Mycodb montrent le "chaudron" avec des teintes plus ochracées mais le rebord blanc est bien là

ghislaine a écrit :Peut être que moi aussi G.c.?

Je vous suis avec G.c., la dernière photo MycoDb (Henri jacquier) est copie conforme. :clindoeil:

NSchwab
Messages : 565
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar NSchwab » 13 avr. 2019, 13:01

montama a écrit :En dehors des cupules, il n'y a pas un autre asco sur les aiguilles de conifères, sur la 1ère photo à gauche?
Les taches noires, L p?

Lophodermium piceae ne pousse que sur... Abies. C'est totalement contradictoire, mais les noms sont croisés par rapport aux hôtes.
Fungi of Ukraine, Rhytismatales a écrit :This species is frequently referred to in the literature as Lophodermium piceae, the type specimen of which is, unfortunately, of a different fungus on needles of Abies.


ghislaine a écrit :Peut être que moi aussi G.c.?

Oui, tout à fait. Ce champignon est reconnaissable par sa croissance sur jeunes places à feu, sa couleur brune et son petit liseré blanc au bord de la cupule.

helia a écrit :Bonsoir
Cupulina as?

C'est une espèce qui peut effectivement lui ressembler. Elle ne vient pas sur les lieux carbonisés, ne possède que quelques flocons de couleur blanchâtre disparaissant avec le temps et s'applanit en viellisant. Autrement, elle semble aussi plus rare, cela m'intéresserait de la rencontrer.
Le champignon le plus meurtrier n'est pas l'amanite phalloïde, mais bel et bien le champignon nucléaire.

Avatar du membre
Andgelo
Messages : 4398
Enregistré le : 29 avr. 2013, 17:08
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar Andgelo » 13 avr. 2019, 17:02

Cupulina ascophanoides peut pousser sur les places à feu, pas seulement sur terre nue : https://mycodb.fr/fiche.php?genre=Cupul ... rce=search

NSchwab
Messages : 565
Enregistré le : 08 sept. 2017, 17:24
Localisation : Renan, BE (Suisse)

Re: Cupules carbonicoles

Messagepar NSchwab » 13 avr. 2019, 17:23

Andgelo a écrit :Cupulina ascophanoides peut pousser sur les places à feu, pas seulement sur terre nue : https://mycodb.fr/fiche.php?genre=Cupul ... rce=search

Oui, merci, je me suis mal exprimé, je voulais dire que ce n'était pas son substrat obligatoire. Comme c'est souvent le cas, on peut retrouver des espèces poussant normalement sur terre nue, sur les places à feu.
Le champignon le plus meurtrier n'est pas l'amanite phalloïde, mais bel et bien le champignon nucléaire.


Retourner vers « Jeu du Qui suis-je ? »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités