Page 2 sur 2

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:04
par Y.Courtieu
Peut-être que...finalement, Jplm a compris de quoi il s'agissait....
astuce sur les initiales, probablement :grandsourire:

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:13
par Nommo
Les spores forment des spores secondaires ?

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:15
par Y.Courtieu
Nommo récite les caractères de l'espèce un par un...
Nommo a écrit :Les spores forment des spores secondaires ?

Oui, en effet

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:22
par Nommo
Je continue : les paraphyses sont renflées au sommet ?

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:39
par Y.Courtieu
Nommo a écrit :Je continue : les paraphyses sont renflées au sommet ?

Je crois que Nommo et Jplm ont trouvés...

Il n'y a plus qu'à illustrer. Voici la photo macro :

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 21:59
par Richmond63
J'arrive trop tard sur ce sujet, tout est dit, de belles photos micro sur ce site espagnol.

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 22:02
par Nommo
Dernier point, selon la clé de H.O. Baral : »on wood of stems, stumps or branches of Fagus,Salix, Carpinus, Fraxinus, Quercus, Populus, also not rarely on Abies, Picea, Pinus little to strongly rotten, in shady humid wood, especially in creeks.

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 01 janv. 2018, 23:00
par Jplm
Oui, je me suis d'abord égaré du côté de Leotia lubrica, aussi de saison et dont les spores sont également fusiformes 20-25 x 5-6 et multiseptées à maturité - puis, Nommo déblayant le terrain, j'ai trouvé, d'où ma question sur le rose, en fait violacé, puis mon "assez", ensuite Nommo nous a décliné toute la description.

Jplm


PS : côté étymologie, -coryne est tiré de κορύυη qui veut dire, entre autres, "touffe de fleurs" et cylichnium s'inspire de κυλίχυη signifiant "coupelle".

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 02 janv. 2018, 07:37
par Nommo
Bonjour Jplm,
Merci pour l’étymologie, je voulais justement vérifier ce matin, mais mon Bailly est resté dans le Var, tu m’évites un déplacement depuis les Gard. :sourire:
Pour ceux que le sujet intéresse dans la typologie des céramiques de la Grèce Antique le terme kylix désigne la coupe dite »ordinaire ». Cependant rien n’est ordinaire dans la production des potiers et décorateurs de cette époque. Il suffit pour s’en convaincre de chercher sur internet le modèle pour moi le plus achevé nommé kylix aux yeux.

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 02 janv. 2018, 09:07
par Jplm
Bonjour,

éthy, ça ne s'emploie que les lendemains de fêtes...

Jplm

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 02 janv. 2018, 09:12
par Nommo
Tu as raison, je corrige.

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 02 janv. 2018, 10:47
par Jplm
Rebonjour,

Pour les fans de myconymie, voyez comme on retrouve les racines de plusieurs noms de genres ou d'espèces (canthare, cratère, cyathe, kylix, lécythe, pyxide, scyphe...) sur ce petit croquis des différents récipients utilisés dans la Grèce antique.

Jplm

Re: Bonne année aux chevronnés

Posté : 02 janv. 2018, 10:59
par Y.Courtieu
Ce champignon est facile à identifier lorsque l'on sait qu'il a un sosie, nommé Ascocoryne sarcoides et que le moyen de les différentier est de mesurer les spores (encore faut-il avoir un microscope pour cela !) : de 20 à 30 µm de longueur pour Ascocoryne cylichnium, comme ici, et moins de 16 µm pour l'autre ( chiffres variables selon les ouvrages, mais en gros c'est cela)

Merci aux participants et bravo à Nommo et Jplm, qui n'avaient que très peu d'infos au début :clindoeil: