Page 1 sur 1

[Steccherinum bourdotii] Sur noisetier toujours

Posté : 14 févr. 2017, 19:39
par Y.Courtieu
Bonjour,
Ces noisetiers sont décidément intéressants en hiver...

Re: Sur noisetier toujours

Posté : 14 févr. 2017, 20:12
par Fifi
S.b.... je ne connaissais que S.o. plus fréquent et résupiné.

Re: Sur noisetier toujours

Posté : 14 févr. 2017, 20:55
par Jean Pierre
Bonsoir,

Taille et forme des spores ?

Re: Sur noisetier toujours

Posté : 14 févr. 2017, 21:13
par Y.Courtieu
.
Jean Pierre a écrit :Bonsoir,

Taille et forme des spores ?

J'ai mesuré 5 x 4 µm environ. Des spores pratiquement rondes.

Re: Sur noisetier toujours

Posté : 14 févr. 2017, 21:21
par Jean Pierre
Y.Courtieu a écrit :.
Jean Pierre a écrit :Bonsoir,

Taille et forme des spores ?

J'ai mesuré 5 x 4 µm environ. Des spores pratiquement rondes.


Donc Fifi a bien vu, mais je ne vois pas ce qui lui a fait éliminer S.o.

Re: Sur noisetier toujours

Posté : 15 févr. 2017, 07:03
par Y.Courtieu
Jean Pierre a écrit :Donc Fifi a bien vu, mais je ne vois pas ce qui lui a fait éliminer S.o.

Un autre mycologue ( sur un autre forum) arrive à la même conclusion, sans connaître non plus la dimension des spores.
Ses arguments sont les deux suivants :
- L"hymenium est rosé (un peu plus ocre-orangé chez S.ochraceum)
- La marge est réfléchie (marge plus plaquée chez S.ochraceum)
Mais tout cela est assez subtil. :clindoeil:
La dimension des spores confirme de façon moins contestable cette première impression.

Bravo à Fifi qui a su trouver d'emblée la solution et à Jean Pierre qui a eu besoin de la dimension des spores, comme moi.

Re: [Steccherinum bourdotii] Sur noisetier toujours

Posté : 15 févr. 2017, 10:59
par Jplm
Bonjour,

Merci pour la présentation de cette espèce jamais rencontrée, décidément tes noisetiers sont une mine.

J'ai cherché vainement l'étymologie du genre Steccherinum, Gray traduit le nom par hedgehog stool et l'attribue à Micheli, je continue à chercher ; quant à bourdotii, c'est évidemment en hommage au père Hubert Bourdot que j'ai bien connu à la SMF dans les années vingt.

Jplm


PS 16h25 : résultat de mes recherches, l'origine italienne de Steccherinum se confirme. C'est selon le site Acta plantarum un diminutif de stecco, terme d'origine longobarde qui désignait (on l'a dans les vieux dictionnaires) les arbustes défoliés, les épineux. On retrouve de nos jours stecca qui signifie bâtonnet mais aussi clôture, barbelé, de même que steccare. Le Vocubolario universale italiane cite même steccherino comme terme botanique désignant les champignons à aiguillons. Aucune mention en revanche de hérisson ni de tabouret, ceci étant la touche personnelle de Gray, moqué d'ailleurs par un site australien pour avoir voulu créer de toutes pièces des noms vernaculaires. Voilà, vous savez tout.