[Russula zvarae] Russule rose sous bouleau

Ce forum permet de montrer des photos de champignons et de discuter sur leur détermination.

Attention: ces déterminations ne permettront pas une consommation des champignons !!!
Règles du forum
AVANT D'OUVRIR VOTRE PREMIER SUJET : merci de bien vouloir consulter la charte du forum et le règlement complet de la rubrique Détermination de champignons.

Questions de comestibilité : nous ne répondons pas aux questions de comestibilité. Nous n'informons que des risques d'intoxication. Questions de comestibilité

Un sujet - une espèce : une seule espèce par sujet

Déposer les photos et documents joints sur le forum : Comment déposer ses photos sur le forum ? - Taille et nombre de photos

Description complète : Mettez le plus d'informations possible sur le champignon.
Toute demande se résumant à une simple photo ou une simple question ("C'est quoi ce champignon ?") sans indice et information supplémentaire, pourra se voir refusée.

Titre du sujet : une fois l'espèce ou le genre identifié, renommer le sujet en conséquence (Éditer le premier message) avec la convention suivante : [Genre espèce] Titre d'origine.

Soyez polis, SVP. (un p'tit bonjour, un p'tit merci...)

Pour toute question ou tout problème, contactez nos administrateurs par message privé.
Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

[Russula zvarae] Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 04 sept. 2019, 13:56

Bonjour,

Cette Russule me pose problème, (comme d'habitude !). Je l'ai récoltée sous un bouleau, dans une forêt mêlée, surtout de feuillus, mais quelques conifères.
Sa sporée est blanche. Elle est douce.
Voici des images micro : spores et essais de cuticule à différents grossissements ( je ne comprends pour le moment pas grand chose à ce qu'il faut regarder)
Mesure des spores : 7-8,5 x 5-6 µm. Verrues isolées, parfois reliées.
J'ai envisagé Russula aurora, mais la réacton au gaiac est nulle aussi bien sur le pied que sur les lames.
Merci d'avance de vos avis.
Fichiers joints
DSCN9747b.JPG
DSCN9748b.JPG
Capture_11.jpg
Capture_9 (2).jpg
Capture_13.jpg
Capture_16.jpg
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

gambr
Messages : 451
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar gambr » 04 sept. 2019, 14:19

Bonjour Yves,
par téléphone, les couleurs ne sont pas très fidèles, mais cela me fait penser à R.zvarae. Essayez de comparer.

Ciao
Gianni

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 04 sept. 2019, 14:36

J'ai effectivement pensé aussi à Russula zvarae.
Le problème de la réaction au gaiac est le même, non ?
Par ailleurs, les poils de la cuticule me paraissent plutôt grêles, mais je ne connais pas suffisamment la question pour juger.
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

gambr
Messages : 451
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar gambr » 04 sept. 2019, 15:59

Pouvez-vous mettre en évidence les hyphes incrustés? Si vous n'avez pas de fuchsine, ils se présenteront également bien avec Blu Cresil (suggéré par B.Buyck et expérimenté personnellement).
De mémoire, je ne me souviens pas de la réaction au Giaiaco de zvarae.

Ciao
Gianni

Avatar du membre
castor74
Messages : 12745
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar castor74 » 04 sept. 2019, 16:05

Zvarae a un gayac subnul. Pour moi, c’est elle, sous réserve que l’on observe quelques incrustations.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 04 sept. 2019, 17:21

castor74 a écrit :Zvarae a un gayac subnul. Pour moi, c’est elle, sous réserve que l’on observe quelques incrustations.

J'ai essayé avec du bleu coton (je n'ai pas non plus de bleu crésyl, naturellement).
Je ne vois rien de concluant, qui ressemble aux photos d'hyphes incrustées, mais attention, cela ne veut rien dire
Je pense que mettre en évidence des incrustations de russule est, en tout cas pour l'instant, en dehors de mes capacités actuelles.
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
castor74
Messages : 12745
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar castor74 » 04 sept. 2019, 17:28

Y.Courtieu a écrit :
castor74 a écrit :Zvarae a un gayac subnul. Pour moi, c’est elle, sous réserve que l’on observe quelques incrustations.

J'ai essayé avec du bleu coton (je n'ai pas non plus de bleu crésyl, naturellement).
Je ne vois rien de concluant, qui ressemble aux photos d'hyphes incrustées, mais attention, cela ne veut rien dire
Je pense que mettre en évidence des incrustations de russule est, en tout cas pour l'instant, en dehors de mes capacités actuelles.

Je ne pense pas que tu en sois incapable, dans la mesure où tu possèdes les réactifs nécessaires, la manipulation n’est guère plus difficile qu’une observation des spores. Le plus délicat est sans doute de faire un prélèvement de cuticule suffisamment fin et transparent. Si tu as besoin de petits conseils, n’hésite pas.
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

gambr
Messages : 451
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar gambr » 04 sept. 2019, 17:41

Y.Courtieu a écrit :J'ai essayé avec du bleu coton (je n'ai pas non plus de bleu crésyl, naturellement).


Je n'ai jamais essayé avec Blue Cotton. Il n'est pas facile de mettre en valeur l'échelle des hyphes, mais si vous voulez le faire, vous devez l'essayer plusieurs fois.
Comme Laurent le suggère à juste titre, plus la pièce est petite, mieux c'est. J'utilise une loupe pour prendre un morceau de cuticule que je ne verrais même pas! :grandsourire:

Ciao
Gianni

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 04 sept. 2019, 20:38

Y.Courtieu a écrit :Voici un autre essai, très personnel.

Cette photo pourrait-elle montrer des hyphes incrustées ?
Fichiers joints
Capture_11 (2).jpg
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 04 sept. 2019, 21:48

Je remonte ce post : j'aimerai bien savoir si ce que l'on voit en haut de la photo de mon message précédent est une hyphe incrustée ?
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
castor74
Messages : 12745
Enregistré le : 23 sept. 2011, 17:11
Localisation : La Yaute - Haute-Savoie (la «vraie» Savoie) ;-)
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar castor74 » 04 sept. 2019, 22:06

Y.Courtieu a écrit :Je remonte ce post : j'aimerai bien savoir si ce que l'on voit en haut de la photo de mon message précédent est une hyphe incrustée ?

C’est possible mais pas flagrant. Trop d’artefacts...
http://www.francini-mycologie.fr/index.htmlMyco-botaniste passionné!Nikon D90 - F-S DX 18-200 mm f:3,5/5,6 G ED VRII - AF-S Nikkor 105 mm macro f:2.8 G ED - Micro Nikkor 60 mm f:2.8

gambr
Messages : 451
Enregistré le : 17 août 2015, 15:10

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar gambr » 04 sept. 2019, 23:47

On dirait bien, mais je ne comprends pas ce qui se passe autour de moi. Les hyphes incrustés sont généralement "effondrés", vous en trouverez donc 2,3,4 rapprochés et disposés dans la même direction.
Qu'avez-vous utilisé pour voir cet hypha? Fuchsina ou autre chose?

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 05 sept. 2019, 07:04

Il y en avait plusieurs comme cela.
Ne cherchez pas à comprendre ce que j'ai fait, ce n'est pas la peine... La difficulté principale que j'ai avec mes mains c'est de doser de façon correcte "l'écrasement" de la partie prélevée. Soit j'obtiens quelque chose de trop épais, soit, un peu comme ici, quelque chose de beaucoup trop dispersé.
Je pense avoir néanmoins réuni suffisamment d'éléments pour renommer ce post "Russula zvarae".
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)

Avatar du membre
Guillaume Eyssartier
Messages : 3454
Enregistré le : 24 juin 2008, 19:51

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Guillaume Eyssartier » 05 sept. 2019, 07:59

Hello Yves,

préparer une cuticule de russule est difficile, en effet. Je ne sais pas comment tu procèdes, mais je me permets de te donner quelques conseils, que l'on m'a donné jadis et qui m'ont été utiles :

- utiliser une pince très fine (type brucelle inox 5) et si possible l’appointer régulièrement avec de la toile émeri ;
- prélever un très petit morceau de cuticule ;
- la monter d'abord dans du rouge Congo correctement dosé ;
- écraser avec le bois d'une allumette ; ceci semble être un détail, mais c'est très important (c'est Jacques Boidin qui m'a donné ma première allumette ;-)) : le bois tendre des allumettes permet de compenser le manque d'habitude lors de la dispersion de la préparation ; on peut en effet taper assez fort sans trop disperser, et suffisamment à la fois pour ne pas avoir une préparation trop opaque.

Le rouge Congo permet, dans la majorité des cas et avec un peu d'habitude, de repérer à quel type de cuticule on a affaire (dermatocystidiée et/ou incrustée), puis si besoin on se démène avec les autres réactifs et colorants.

Si on se voit cette année (peut-être au congrès SMF ?), je te montrerai si tu veux.

Amitiés, Guillaume.
Biologie fongique - Expertises (Dr. Guillaume Eyssartier)

Avatar du membre
Y.Courtieu
Messages : 15566
Enregistré le : 28 oct. 2012, 18:14
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Re: Russule rose sous bouleau

Messagepar Y.Courtieu » 05 sept. 2019, 08:11

Guillaume, je te remercie de ta proposition.
Je serai preneur de démonstration en effet, pour voir, et je ferai avec, mais comme je peux, sans trop d'illusion :
Il faut comprendre en effet que quelqu'un qui a déjà du mal à retirer sa carte de crédit lorsqu'il doit le faire après avoir fait le plein, parce que ses doigts sont devenus très gourds (cela m'est déjà arrivé plusieurs fois de me faire avaler la dite carte par l'appareil, je ne te dis pas les emm... après) aura forcément du mal à effectuer un travail quelconque réclamant une grande précision dans les gestes :grandsourire:
Cela dit ton histoire d'allumette m'intéresse.
Yves
Quand ils auront coupé le dernier arbre, sali le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas (Sitting Bull)


Retourner vers « Détermination de champignons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CagnotteQuasar et 2 invités