Hygrocybe mucronella P.Karst. (Fr.)

par verarl




Habitat

Très nombreux exemplaires trouvés dans un vieux pré calcaire à l’Aigle (commune de Baume-les-Dames) le 3 novembre 2008 (photo). Déjà récoltés le 31 octobre 2002 dans une pelouse sèche et maigre à Autoreille (planche).

Description

Chapeau : 10-20 mm. Convexe, campanulé, rarement pointu émoussé. Marge irrégulière, parfois comme finement crénelée. Revêtement visqueux et collant les lèvres par temps sec. Orangé à rouge avec la marge souvent plus pâle, jaune. Pouvant prendre des teintes rose terne au sec.

Lames : Moyennement larges (par ex : 3 mm) adnées à décurrentes par une dent, espacées, un peu ventrues, jaune sur fond orange. Arête jaune.

Stipe : 40-50x2-5 mm. Souvent arqué ou un peu tordu. Visqueux. Régulier ou un peu épaissi vers le milieu mais rétréci en direction de la base. Jaune à orange, parfois avec ces deux couleurs en mélange mais à extrémité blanchâtre et un peu strigueuse.

Chair : Jaune, inodore et nettement amère, lacuneuse dans le stipe.

Microscopie

Spores irrégulières, cabossées, en cacahuète, triangulaires émoussées de 6-9x4,5-7 µm.

Basides tétrasporiques de 36-40x7-8 µm.

Revêtement formé d’hyphes de 2,5-5 µm, avec la présence de quelques éléments plus gros (9 µm)

Observations

Espèce facile à reconnaître à sa petite taille, ses couleurs, sa viscosité et son amertume.